Le Prix international Ubu 2009 décerné à la Ville de Morlaix (France)

Sur ce site  : 

1. Le communique de presse annonçant le lauréat du Prix international Ubu 2009

2. Des photos libres de droit

3. La revue de presse du Prix international Ubu 2009 (Marianne, Les Inrocks, Ouest France, Paris Match...) 

4. Des liens pour en savoir plus sur le Prix international Ubu 2009

5. Les coordonnées du lauréat du Prix international Ubu 2009  

Le jury du Prix international Ubu 2009 s'est réuni lundi 10 août 2009 à Laval (ville natale d'Alfred Jarry). 

Après avoir examiné les soixante-neuf propositions présentées par les membres du jury et les informateurs du réseau international Ubu, le jury a décidé à l'unanimité d'attribuer le Prix 2009 à la Mairie de Morlaix (France).

Agnès Le Brun, Maire de Morlaix depuis mars 2008, a fait installer au printemps 2009 autour d'un arbre une grille verte de plus de deux mètres de hauteur pour empêcher "les regroupements de SDF" (selon Ouest France du 21 mai 2009) ou de "marginaux" (selon Le Télégramme du 26 juin 2009). Une porte clôt l'accès à cet espace d'environ 20 mètres carrés, sur laquelle un panneau a été apposé : "Accès interdit au public". L'arbre est situé au centre ville de Morlaix, au bord de la rivière Le Queffleuth, sur le parking de la rue de Brest. 

Le jury du Prix international Ubu a considéré que c'était avant tout un magnifique hommage à l'esprit du Père Ubu, capitaine de dragons, officier de confiance du roi Venceslas, décoré de l'Ordre de l'Aigle Rouge de Pologne, ancien roi d'Aragon, comte de Sandomir, puis roi de Pologne, docteur en pataphysique, et grand-maître de l'Ordre de la Gidouille. 

Avec cette décision authentiquement ubuesque, Agnès Le Brun s'est sans doute souvenue qu'Alfred Jarry a effectué un court séjour à Morlaix en août 1896 (trois mois après la parution d'Ubu Roi, le 25 avril 1896 dans Le Livre d'Art), au cours duquel il a commencé à travailler à l'écriture d'une pièce de son cycle Ubu (restée inachevée) dans laquelle Père Ubu ordonnait que l'on mette en cage tous les arbres de son royaume. "La mesure vise à éloigner tout danger", expliquait Père Ubu. 

La majorité municipale morlaisienne a sans doute aussi voulu saluer l'entrée d'Ubu Roi au répertoire de la Comédie-Française (la pièce y a été représentée pour la première fois quelques jours après la pose des grilles, le 23 mai 2009, dans une mise en scène de Jean-Pierre Vincent). 

Reprenant la fameuse réplique de Père Ubu, après avoir rendu publique sa décision, le jury s'est exclamé comme un seul homme : « De par ma chandelle verte, merdre, madame, certes oui, je suis content ! » (Ubu Roi, Acte I, scène I)*. 

A Laval, le 10 août 2009. 

François Quernest, 
président du jury du Prix international Ubu 

PS. Le Prix sera officiellement remis à Madame Le Maire de Morlaix courant septembre. 

* "Voilà ce que j’appelle de l’érudition", Mère Ubu, Ubu Roi, Acte V, scène IV.

Infos sur le site du Prix international Ubu 2009 : http://sites.google.com/site/grandprixubu2009



Pour féliciter le lauréat du Prix Ubu 2009 : 
-par courrier : Mairie de Morlaix / Place des Otages / BP 47125 / 29671 MORLAIX
-par téléphone : 02 98 63 10 10 
-par fax : 02 98 63 10 20



L'arbre encagé, Prix Ubu 2009, Morlaix (France), août 2009. 

L'arbre encagé, Prix Ubu 2009, Morlaix (France), août 2009. 

L'arbre encagé, Prix Ubu 2009, Morlaix (France), août 2009. 

L'arbre encagé et un groupe de citoyens venus lui apporter des oranges (samedi 8 août 2009).
 
L'arbre encagé, Prix Ubu 2009, Morlaix (France), août 2009. 

L'arbre encagé, Prix Ubu 2009, Morlaix (France), août 2009. 

Le texte de Nicolas Gengoux, ostéopathe végétal, 
installé sur l'enclos le 9 août 2009. 

(Photos libres de droit)




Revue de presse du Prix international Ubu 2009 


"MORLAIX : MEFIEZ-VOUS DES ARBRES FUGUEURS ! Enfermez les arbres, ou ils risquent de s'envoler! C'est en souvenir de ce vieil adage méconnu que la mairie de Morlaix s'est vue décerner le prestigieux prix Ubu 2009, pour avoir enfermé un arbre derrière des belles grilles de 2 mètres de haut... (...) Nous ne connaissons pas les motivations de Madame. Tout ceci a certainement une explication rationnelle. Le danger était si grand, peut être, qu’elle a prétexté ces regroupements de SDF intempestifs pour enfermer l’arbre. En tous cas Madame, chapeau, a réussi a punir deux règnes : le végétal, et l’animal. Et ça, c’est d’une jolie rareté. C’est donc en hommage à cette décision digne du bon roi Ubu, qui n’aurait pas renié l'enfermement du grand enraciné avant qu’il ne s’envole, que le grand jury lui a décerné le prix Ubu 2009. Madame Le Brun devrait le recevoir en septembre. En espérant qu’elle l’estime à sa juste valeur… Et qu’elle daigne remercier les marginaux, SDF et autres déracinés grâce à qui elle a été récompensée." 

Extrait de l'article de Jessica Thomas, Marianne, 13 août 2009. 

L'ARTICLE ENTIER : http://www.marianne2.fr/Morlaix-mefiez-vous-des-arbres-fugueurs_a181775.html?com 



"LA MAIRIE DE MORLAIX UBUEE. Un mystérieux « Prix Ubu 2009 » a été remis à la Ville de Morlaix (...). Entre l’arbre et l’écorce, il ne faut pas mettre le doigt. Agnès Lebrun, maire UMP de Morlaix depuis mars 2008, l’a appris à ses dépens. Au joli mois de mai, l’édile décide d’ériger une grille verte, de deux mètres de haut, autour d’un arbre du centre-ville. Arbre tout à fait respectable, qu’elle n’entendait pas priver de liberté par une mesure vexatoire, mais qui accueillait à son pied des SDF un peu trop nombreux – une vingtaine - et gênants.(...) Le 10 août, le jury du Prix international Ubu, du nom du personnage d’Alfred Jarry, renommé pour sa mégalomanie et son absurdité, a décerné son auguste prix à la Ville.  « Reprenant la fameuse réplique de Père Ubu, après avoir rendu publique sa décision, le jury s’est exclamé comme un seul homme : "De par ma chandelle verte, merdre, madame, certes oui, je suis content !" » (Ubu Roi, Acte 1, scène 1), écrit le jury dans un communiqué. François Quernest, président de ce jury, revient sur ce prix dans une conversation téléphonique surréaliste. (...)"

Article de Camille Polloni publié sur le site des Inrocks le 14 août 2009. 

L'ARTICLE ENTIER (AVEC L'INTERVIEW DE FRANÇOIS QUERNEST) : http://www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/t/1250263021/article/la-mairie-de-morlaix-ubuee/




"LE PRIX DU PLUS GRAND CHASSEUR DE SDF ! (...) Ce n’est pas la honte qui la ronge. Et pourtant. Au printemps 2009, Agnès Le Brun, la Maire divers droite de Morlaix (Finistère), a fait construire, autour d’un arbre, un grillage de plus de deux mètres de hauteur, afin d’empêcher les SDF de s’y installer (une vingtaine avait l’habitude de s’y retrouver). Bien que cette installation a provoqué l’indignation d’un certain nombre d’habitants, dont quelques-uns ont distribué des oranges à l’arbre détenu, la Maire n’a pas retiré les enclos. Du coup, des malins, drôles et engagés ont attribué le prix Ubu 2009 à la mairie de Morlaix. (...)" 

Extrait de l'article publié par Bakchich.info le 13 août 2009.   



"MORLAIX : LAUREATE DU PRIX INTERNATIONAL UBU 2009. Le prix international Ubu 2009 vient d'être décerné à la ville de Morlaix. Après avoir examiné les 69 propositions (dont 12 françaises) présentées par les membres du jury et les informateurs du réseau international Ubu, le jury a décidé à l'unanimité d'attribuer le Prix 2009 à la Mairie de Morlaix. La récompense sera remise en septembre à Agnès Le Brun, maire de la ville, qui n'a pas dû sauter de joie à l'annonce de cette distinction humoristique. En mai dernier, cette dernière avait fait installer des grillages autour d'un arbre et d'un coin de verdure situés près d'une rivière au centre-ville. Objectif:empêcher les regroupements de marginaux sur ces espaces publics. «Avec cette décision authentiquement ubuesque, Agnès Le Brun s'est sans doute souvenue qu'Alfred Jarry a effectué un court séjour à Morlaix en août1896, au cours duquel il a commencé à travailler à l'écriture d'une pièce de son cycle Ubu (restée inachevée) dans laquelle Père Ubu ordonnait que l'on mette en cage tous les arbres de son royaume», ont commenté les organisateurs du grand prix international Ubu 2009, mis en place depuis 1908."

Article publié dans Le Télégramme du 14 août 2009. 




"MORLAIX RECOIT LE PRIX UBU POUR AVOIR MIS UN ARBRE EN CAGE. Pour avoir mis un arbre en cage, la Ville de Morlaix et son maire Agnès Le Brun, se sont vus décerner, la semaine dernière, le prix Ubu 2009. Ce titre humoristique vise à "récompenser" une initiative digne du roi Ubu, le despote absurde inventé par Alfred Jarry. La ville de Morlaix a été épinglée pour avoir entouré d'une grille de 2 m de haut un arbre du centre-ville, au pied duquel une vingtaine de SDF avait l'habitude de se rassembler. Les travaux ont eu lieu en mai dernier, et depuis, l'arbre situé sur le parking de la rue de Brest est encagé. (...) Le jury du Prix Ubu, très érudit, motive aussi son choix en signalant que dans une pièce inachevée du cycle d'Ubu, celui-ci décide de mettre en cage tous les arbres de son royaume, pour "éloigner tout danger"... Ça ne pouvait pas mieux coller. La décision avait déjà été dénoncée avec humour par des manifestants en juin ; ils avaient apporté des oranges à l'arbre... Le prix Ubu, qui doit être remis officiellement en septembre à Agnès Le Brun, devrait donner une dimension médiatique supplémentaire à l'affaire."

Article publié dans Ouest France le 18 août 2009. 




"PRIX UBU 2009 POUR UN ARBRE EMPRISONNE A MORLAIX (...) L'auteur de pièces de théâtre et de nombreux divers textes absurdes, lui aussi d’origine bretonne, voit ainsi l’héritage bouffon qu’il a légué au personnel politique français s’enrichir et se perpétuer de la manière la plus poétique envisageable. (...) Le journal Le MAGue tient à s’associer au Prix international Ubu pour saluer l’initiative politique de la Ville de Morlaix, et considère dans toute sa pertinence et sa difficulté le choix de l’organisation, qui a distingué cette idée parmi 69 propositions qui lui ont été adressées. Il convient en effet de rendre hommage à de telles mesures, mises en œuvre par des personnes courageuses et de qualité, pour cultiver la tradition administrative d’absurdité, de mépris des valeurs morales et du bon sens commun. (...)" 

Extrait de l'article publié par Le MAGue le 13 août 2009. 




"(...) Deux sens interdits face à face. Cette situation aussi invraisemblable soit elle aurait pu facilement remporter le prix international Ubu 2009. Cette année le titre a été donné à la ville de Morlaix. En mai dernier, la maire Agnès Lebrun avait fait installer des grillages autour d'un arbre et d'un coin de verdure en centre-ville pour empêcher les regroupements de marginaux."

Extrait d'un article publié dans Paris Match le 3 septembre 2009. 


Pour en savoir plus sur cette initiative du lauréat du Prix Ubu 2009 : 


Quelques sites et blogs qui ont parlé du prix international Ubu 2009 : 

Pour en savoir plus sur le Prix international Ubu : 

Le Prix international Ubu est sur Facebook : 

L'emplacement de l'arbre mis en cage sur Google Maps























Sous-pages (1) : [Sans titre]
Comments