Le verbe‎ > ‎Le verbe - exercices‎ > ‎

Le verbe - exercices corrigés

Exercice 1 : temps, mode, voix des verbes conjugués.

Assurément ! Je perdais tout mon sang, et j’étais un homme mort si notre charrette, la dernière de la ligne, ne se fût arrêtée devant une chaumière. Là, je demande à descendre ; on me met à terre. Une jeune femme, qui était debout à la porte de la chaumière, rentra chez elle et en sortit presque aussitôt avec un verre et une bouteille de vin. J’en bus un ou deux coups à la hâte. Les charrettes qui précédaient la nôtre défilèrent. On se disposait à me rejeter parmi mes camarades, lorsque, m’attachant fortement aux vêtements de cette femme et à tout ce qui était autour de moi, je protestai que je ne remonterais pas et que, mourir pour mourir, j’aimais mieux que ce fût à l’endroit où j’étais qu’à deux lieues plus loin. En achevant ces mots, je tombai en défaillance. Au sortir de cet état, je me trouvai déshabillé et couché dans un lit qui occupait un des coins de la chaumière, ayant autour de moi un paysan, le maître du lieu, sa femme, la même qui m’avait secouru, et quelques petits enfants. La femme avait trempé le coin de son tablier dans du vinaigre et m’en frottait le nez et les tempes. 
Diderot, Jacques le Fataliste, Classiques de poche p. 48-49.
 
 Analysez les verbes en gras.
  Indicatif Subjonctif Conditionnel
 Présent je demande
on met
  remonterais
 imparfait Je perdais 
j'étais
était
précédaient
disposait
était
j'étais
occupait
frottait
  
 futur   
 Passé simple rentra
sortit
bus
défilèrent
protestai
je tombai
je me trouvai
 fût 
 passé composé  se fût arrêtée 
 Plus-que-parfait avait secouru 
avait trempé 
  

On notera la présence des temps du récit : 
  • L'imparfait qui marque une durée, et constitue le cadre dans lequel survient l'événement
  • Le passé simple, temps de l'action pure, et qui ne prend pas en compte la durée
  • Le présent de narration, qui présente le même aspect que le passé simple, mais dramatise l'action en l'actualisant
  • Le plus-que-parfait qui marque une antériorité, à l'intérieur d'un récit au passé.
On trouve aussi deux autres modes que l'indicatif : 
  • deux subjonctifs
    • l'un au passé (ici la concordance des temps est respectée : "j'aimais mieux que ce fût" / j'aime mieux que ce soit : exprime la subordination après une principale de souhait ;
    • l'autre au subjonctif plus-que-parfait exprimant l'irréel du passé : "j'étais un homme mort si notre charrette ne se fût arrêtée" ;
  • Un conditionnel présent exprimant le futur dans le passé : "je protestai que je ne remonterais pas" (je proteste que je ne remonterai pas).
 Exercice 2 :
Comments