Formes des phrases : exercices

La phrase déclarative, exclamative, interrogative ou injonctive

Il s'agit d'exercices de découverte, une préparation orale est souhaitable pour valider les réponses possibles et permettre aux non-lecteurs de participer. Ils peuvent aussi servir de synthèse après l'observation d'un texte.


Quartier libre


J'ai mis mon képi dans la cage

et je suis sorti avec l'oiseau sur la tête

Alors

on ne salue plus

a demandé le commandant

Non

on ne salue plus

a répondu l'oiseau

Ah bon

excusez moi je croyais qu'on saluait

a dit le commandant

Vous êtes tout excusé tout le monde peut se tromper

a dit l'oiseau.

Jacques Prévert,

Paroles

Plaintes de la tricoteuse


Suspendez les points

points de suspension

point et virgule

virgule virgule point

Exclamons les points

points d'exclamation

interrogeons les interrogations

points d'interrogation

plusieurs points

point point point

et point à la ligne

à la ligne


Philippe Soupault

Poésies pour mes amis les enfants


La phrase exclamative et la phrase interrogative

Voici des phrases exclamatives. Le point d'exclamation, c'est !

Qu'est-ce qu'il est beau !

Tu as gagné !

J'aimerais être tranquille !

Comme c'est beau !

Passe-moi les céréales !

Ils sont encore premiers !


Voici des phrases interrogatives, on dit aussi des questions. Le point d'interrogation, c'est ?

Vous avez vu mon nouveau vélo !

Qu'est-ce qu'il a fait ?

Tu as gagné ?

Tu aimerais être tranquille ?

C'est beau ?

Tu me passes les céréales ?

Ils sont encore premiers ?

Avez-vous vu mon nouveau vélo ?


Classe ces phrases.

J'ai faim ! Qui a pris le pain ? C'est toi ? C'est toi ! J'en suis sûr ! Qui va en chercher ? C'est encore moi ? C'est toujours pareil !

Phrases exclamatives :

Phrases interrogatives :


Complète ces phrases par ! ou ?

Où va-t-il

Pourquoi prend-il son sac de sport

Il va sûrement faire un match

Attends-moi

Je peux venir avec toi

Super, je suis content

On reviendra à quelle heure

As-tu pris un gouter

M'achèteras-tu une glace

Bon, d'accord, je me tais


Voici des phrases interrogatives? Cherche la façon de parler avec les copains et la façon plus savante.

Tu peux me le dire ? Peux-tu me le dire ?

Quelle heure est-il ? Il est quelle heure ?

Avez-vous regardé le film ? Vous avez regardé le film ?

Pourquoi tu n'es pas venu ? Pourquoi n'es-tu pas venu ?


Voici des phrases exclamatives :

C'est chaud !

Comme c'est chaud !

Qu'est-ce que c'est chaud !

Oh, c'est chaud !

Super, c'est chaud !

Quelle chaleur !

C'est trop chaud !

C'est vraiment chaud !

Que c'est chaud !

Oh là là, c'est chaud !

Ouille ouille ouille, c'est chaud !

Invente des phrases exclamatives avec Il va vite.


Trouve les questions et les réponses qui vont ensemble.


Où as-tu acheté ton DVD ?

Pourquoi mon chat se gratte-t-il ?

Comment es-tu parti en vacances ?

Est-ce qu'il fera beau demain ?


Il doit avoir des puces.

Nous avons pris le TGV.

Mon père l'a commandé sur internet.

Le temps sera ensoleillé toute la journée.


Voici des phrases interrogatives :

Ma cousine va venir ?

Ma cousine va-t-elle venir ?

Est-ce que ma cousine va venir ?

Pourquoi ma cousine va-t-elle venir ?

Comment ma cousine va-t-elle venir ?

Où va-t-elle venir ?

Va-t-elle venir ?

Es-tu sûr qu'elle va venir ?

Quand va-t-elle venir ?

Invente des phrases interrogatives avec : Léa ira à Paris.


Tu vas écrire les questions d'une façon plus "savante", en inversant le sujet.

Est-ce que tu es heureux ? → Es-tu heureux ?

Est-ce que vous êtes partis en vacances ?

Est-ce que nous irons à la piscine ?

Est-ce qu'ils seront invités ?

Est-ce que vous participerez à la course ?

Est-ce que tu as gagné le concours ?

Est-ce qu'il fait toujours froid en hiver ?

Est-ce que nous y participerons ?


Tu vas écrire les questions d'une façon plus "savante".

Est-ce qu'il a raison ? → A-t-il raison ?

Est-ce qu'il neige au printemps ?

Est-ce qu'il reste des places ?

Est-ce qu'on les verra ?

Est-ce qu'il a réussi ?

Est-ce qu'elle a dix ans ?

Est-ce qu'il y participera ?


Tu vas écrire les questions d'une façon plus "savante".

Est-ce qu'il y aura du dessert ? → Y aura-t-il du dessert ?

Est-ce qu'il y a du monde ?

Est-ce qu'il y a eu un accident ?

Est-ce qu'il y avait des tramways en 1900 ?

Est-ce qu'il y avait des chevreuils en France en 1900 ?

Est-ce qu'il y aura des nouveautés ?

Est-ce qu'il y a eu une teuf ?


Tu vas écrire les questions d'une façon plus "savante", en répétant le sujet.

Exemple : Est-ce que tous les élèves viendront ? → Tous les élèves viendront-ils ?

Est-ce que cet album est intéressant ?

Est-ce que les nuages sont formés de gouttes ?

Est-ce que tes parents sont allés à Paris ?

Est-ce que la chouette est la femelle du hibou ?

Est-ce que Charlemagne a inventé l'école ?

Est-ce que les hirondelles sont revenues ?

Est-ce que les renards mangent des fruits ?

Est-ce que ton frère chante bien ?


Tu vas écrire une question commençant par : Pourquoi Comment Où Quand .

Exemple : J'arriverai à six heures.

_ Quand arriveras-tu ?

_ J'arriverai à six heures.

_

_ Mes parents arriveront en train.


_

_ J'aurai huit ans l'année prochaine.


_

_ Mon copain m'a appelé pour aller au foot.


_

_ Le pivert frappe l'écorce pour faire sortir les insectes.


_

_ La grive fait son nid dans les buissons.


_

_ Je m'habillerai avec le déguisement de Picachou.


_

_ Le hamster retourne dans sa cage.


_

_ Il est arrivé au moment où tu partais.


_

_ Nous nous préparons pour notre voyage.


Complète ce texte par des points d'exclamation et des majuscules.

Puis entraine-toi à le lire

Ça alors c'est étrange je n'avais jamais vu cela pourtant qu'est-ce que j'ai cherché c'est dans le grenier que la chouette effraie s'est installée elle a pondu six œufs sur le plancher


Complète ce texte par des points d'exclamation puis entraine-toi à le lire.

_ Ça se gâte toujours au dessert, soupira Mr Wonka. C'est la faute de cette tarte aux myrtilles. Mais un jour, j'y arriverai, vous verrez

_ Violette hurla Mrs Beauregard, te voilà qui grossis

_ Je ne me sens pas bien, dit Violette.

_ Tu gonfles hurla Mrs Beauregard.

_ Je me sens bizarre suffoqua Violette.

_ Ça ne m'étonne pas dit Mr Beauregard.

_ Ciel hurla Mrs Beauregard. Tu gonfles comme un ballon, ma fille

_ Comme une myrtille, dit Mr Wonka.

_ Vite, un médecin cria Mr Beauregard.

_ Pïquez-la avec une épingle dit l'un des pères.

_ Sauvez-la pleura Mrs Beauregard en se tordant les mains.

Charlie et la chocolaterie _ Roald Dahl


Trouve les questions et les réponses qui vont ensemble.

Avec qui partiras-tu ?

Comment partiras-tu ?

Où partiras-tu ?

Partiras-tu ?

Pourquoi partiras-tu ?

Quand partiras-tu ?


Je partirai au bord de la mer.

Je partirai avec mes cousins.

Je partirai en train.

Je partirai le mois prochain.

Je partirai pour déménager.

Oui.


Tu écris les phrases à la forme exclamative.

Complète par ces mots : Comme ; Oh! ; Que ; et n'oublie pas !

___________ ce bouquet est joli

___________ la chambre est en désordre

___________ cette voiture est rapide et puissante

___________ ton copain est malin

___________ tu es bien habillé ___________

___________ ce singe est rapide et rusé


Termine les phrases par : ? ou ! ou .

Depuis quinze jours, comme il est distrait

Qu'est-ce qu'il fabrique ici

Tu ne te rends pas compte que tu m'ennuies

Arrête un peu, s'il te plait

Qu'est-ce qu'il est long

Nous allons bientôt réussir

Tu pourrais me passer le tournevis

Qui est-ce qui l'a

Quel est l'oiseau qui vient de se poser

Tu pourrais parler plus doucement


Retrouve la ponctuation de ce texte.

je me demandais qui était cette fille que je n'avais jamais vue dans le pays je pensais qu'elle devait habiter de l'autre côté du hameau, près de la maison de Félix c'était peut-être une fille qui était venue de la ville faire une excursion avec ses parents

délibérement, je lui tournai le dos, et je continuai ma picorée

je l'entendis traverser la haie, puis elle appela

_ psstt...

je ne bougeai pas

elle recommença

_ psstt psstt

je me retournai

_ c'est vous qui faites ce bruit

_ je vous appelle dit-elle, sur un ton assez vif

_ vous n'avez pas trouvé le chemin

elle me répondit, indignée

_ vous savez bien qu'il est barré par d'énormes toiles d'araignées il y en a au moins quatre ou cinq, et la plus grosse a voulu me sauter à la figure

_ vous n'avez qu'à contourner les toiles le vallon est assez large pour ça

_ oui, mais il faudrait marcher dans ces hautes herbes (elle désignait les fenouils) et ça serait encore plus dangereux j'ai vu un animal énorme, qui était long et vert

elle me regardait d'un air plein de reproches comme si j'étais le responsable de la sécurité de ces territoires je compris qu'elle avait vu un limbert, mais parce qu'elle m'agaçait, je dis, d'un ton tout à fait naturel :

_ ce doit être un serpent ici, c'est le vallon des serpents ils se nourrissent de rats, ça fait qu'il y a beaucoup de serpents

d'un air soupçonneux, elle conclut

_ ce n'est pas vrai vous dites ça pour m'effrayer

mais elle regardait dans l'herbe de tous côtés je repris

_ il n'y a pas de quoi avoir peur, parce que ce sont des couleuvres c'est froid, mais ça n'a pas de poison il n'y a qu'à faire du bruit, et elles auront plus peur que vous

sans bouger d'un pas, je feignis d'examiner de très près ma grappe de raisins, comme si je considérais que la conversation était terminée après un long silence, elle reprit d'un ton sarcastique

_ quand un garçon est galant, il n'abandonne pas une demoiselle dans un endroit aussi dangereux

Marcel Pagnol Le temps des secrets


Tu es journaliste sportif et tu commentes un cross.

Réécris les phrases à la forme exclamative en utilisant Oh! Comme Que .

N'oublie pas les majuscules.

le signal du départ est donné Michel Jazy doit se dégager car il est encore environné par de nombreux concurrents il force pendant quelques mètres encore un effort ... et ça y est, le voilà second ses jambes paraissent lourdes le favori ralentit son allure, Michel force la sienne et vient se placer à côté de lui, juste avant le sommet Michel laisse la descente à son rival il court toujours et même très bien : le favori tente de le distancer à plusieurs reprises, mais rien à faire, Michel ne cède pas d'un pouce il arrive au deuxième sommet avec une bonne avance : trois mètres le séparent de son rival

Correction : (Il y a de nombreuses possibilités pour placer : Oh! Comme Que).

Le signal du départ est donné ! Michel Jazy doit se dégager car il est encore environné par de nombreux concurrents ! Il force pendant quelques mètres ! Encore un effort ... et ça y est, le voilà second ! Ses jambes paraissent lourdes ! Le favori ralentit son allure, Michel force la sienne et vient se placer à côté de lui, juste avant le sommet ! Michel laisse la descente à son rival ! Il court toujours et même très bien : le favori tente de le distancer à plusieurs reprises, mais rien à faire, Michel ne cède pas d'un pouce ! Il arrive au deuxième sommet avec une bonne avance : trois mètres le séparent de son rival !



Voici les réponses du coureur après la course.

Imagine les questions qui lui ont été posées. N'utilise pas : est-ce que.

_ Pourquoi avez-vous choisi le cross ?

_ Je préférais le football. Ce sont mes copains qui m'ont décidé à courir.

_

_ J'étais terriblement fatigué de ne pas avoir assez dormi.

_

_ Au bout de deux cents mètres, j'ai eu moins de mal à me maintenir.

_

_ J'ai ralenti dans la descente car je voulais économiser mes forces.

_

_ J'avais trois mètres d'avance sur mon rival.

_

_ Je ne pensais pas que c'était si difficile.

_

_ Je pense continuer la course à pied.



Écris ce texte à la forme affirmative (en retirant les négations et en remplaçant certains mots).

Je ne pensais pas que la course était un sport intéressant. Je n'avais jamais participé aux courses. Les autres concurrents n'étaient pas aussi rapides que nous. Derrière, il n'y avait personne qui se rapprochait. Je n'ai jamais accepté de me laisser dépasser. Mon rival ne se laissait pas facilement distancer. Je ne me souviens plus de l'arrivée. Ne pensez-vous pas que je pourrais continuer à courir ?

Je pensais que


Termine les phrases par ? ou ! ou .

Allez-vous venir

Pourquoi avez-vous répondu de cette manière

Qu'est-ce qu'il me fatigue

Encore là

Je ne suis pas sûr que tu aies raison

Vous pourriez faire attention

Notre équipe est enfin première

Auriez-vous la gentillesse de me renseigner

Berlin est la capitale de l'Allemagne

Arrêtez immédiatement


Place la ponctuation.


_ non hurlait-il ne faites pas ça libérez-la s'il vous plaît libérez la tortue c'est horrible, ce que vous faites

_ arrête, David dit sa mère ne joue pas le bébé tu te rends ridicule

_ papa cria l'enfant papa dis-leur de la libérer

_ je ne peux pas faire ça, David, dit le père ça ne me regarde pas

les tireurs de corde s'étaient immobilisés, sans lâcher prise stupéfaits, silencieux, ils fixaient l'enfant ils se sentaient tous un peu désorientés maintenant ils avaient l'air légèrement confus des gens qu'on vient de surprendre en train d'accomplir un acte pas très reluisant

D'après Roald DaIh, L'enfant qui parlait aux animaux «Folio junior», Éd Gallimard


Les exercices suivants proviennent du site : Fiches de grammaire, auteure : Dominique Couturier


Trouve si la phrase est déclarative (ordinaire), exclamative (!), injonctive (pour donner un ordre), interrogative (?).

Fais attention, Nicolas.

Qu’est-ce que tu fais ?

Comme je suis content !

Tu as de bonnes notes, cette année.

Il est parti où, Sébastien ?

Va fermer la porte.

Je suis très en colère !

Où était ton cahier de chant ?

Allez au lit sans tarder.

J’ai gagné au loto !

Tu as fait de superbes dessins !

Il fait beau aujourd’hui.

Ne commencez jamais à fumer.

Il ne devrait pas fumer !

Est-ce qu’il a réussi à arrêter de fumer ?

Mon père n’a jamais fumé.

Il a un bel aquarium chez lui.

Voulez-vous des poissons ?

Que ces poissons sont intéressants !

Changez souvent l’eau de vos poissons.

C’est intéressant d’avoir des poissons chez soi.



Trouve si la phrase est déclarative (ordinaire), exclamative (!), injonctive (pour donner un ordre), interrogative (?).

Ma sœur a gagné le concours.

Comme je suis fatigué !

Combien d’amis as-tu ?

Que ce chien est énervant !

Donne-moi la main.

Il est venu en courant.

Pourquoi as-tu crié ?

Prêtez-moi votre vélo.

Me crois-tu ?

Tu seras journaliste plus tard.

Ce village est si tranquille !

Tirez plus fort.

Conduisez avec prudence.

Quel mauvais temps !

Est-ce qu’elle est guérie ?

Il vit à la montagne.

Que j’aimerais être riche !

Quel âge a-t-il ?


Trouve si la phrase est déclarative, exclamative, injonctive ou interrogative.

Il est tellement agité !

Téléphonez-moi demain.

As-tu entendu ?

Elle se fait des nattes.

Il dort bien.

Dépêchons-nous.

Serons-nous bientôt en vacances ?

Vivement que les vacances arrivent !

Il y a beaucoup de bruit dans cette pièce.

Taisez-vous donc !

Ce bruit est insupportable.

As-tu pris ton maillot de bain ?

N’oubliez pas votre maillot.

Armelle a un maillot bleu.

Quelle est la couleur du maillot de Paul ?


Trouve si la phrase est déclarative, exclamative, injonctive ou interrogative.

Est-ce que tu viendras ?

Tu viendras demain.

Viendras-tu bientôt ?

Elle court vite.

Comme elle court vite !

Est-ce qu’elle court vite ?

Cours vite après elle.

Ils sont si fatigués !

Reposez-vous un peu plus.

Ils sont assez fatigués.

Il est encore tombé !

Joël est tombé.

S’est-il fait mal ?

Dis-lui de se relever.

Il s’est fait très mal ?

Soigne-le bien.

On va vite le soigner !

Annette sait bien soigner les blessés.

Trouve si la phrase est déclarative, exclamative, injonctive ou interrogative.

N’ouvre pas la fenêtre.

Elle ouvre les volets.

La télé est allumée.

Éteignez cette télé.

J’en ai marre de cette télé !

Nous n’avons pas la télé.

Donne-moi la main.

Ne regarde pas en l’air en marchant.

As-tu faim ?

Pourquoi ne veux-tu pas venir ?

Il a eu un cadeau.

Son cadeau ne lui plait pas.

Il ne s’est pas fait mal.

Que vous êtes énervés !

Ne riez pas trop fort.

Va-t-il se marier bientôt ?

Où sont mes chaussettes ?

Dis-leur la vérité.

Mais on ne me croira jamais !

Ton chien est-il féroce ?

Non, mon chien n’est vraiment pas méchant.


Trouve si la phrase est déclarative, exclamative, injonctive ou interrogative.

Viens ici.

Est-ce qu’elle viendra ?

Venez tous.

Il viendra à cinq heures.

Il ne vient pas ce soir.

Nous écoutons une cassette.

Elle n’écoute jamais de rock.

Écoutez-vous beaucoup de musique ?

Écoute-moi donc.

N’écoutez pas ces bêtises.

Range tes affaires avant de te coucher.

Il faut vraiment ranger ?

Je rangerai ce soir.

Mais je ne rangerai pas les affaires de mon frère.

Je voudrais faire un bon gâteau.

Et toi, en feras-tu un aussi ?

Non, moi je n’en ferai pas.

J’ai horreur de faire des gâteaux !

Je n’aime vraiment pas faire de pâtisserie !

Allons plutôt faire une promenade.

Non, il ne fait pas assez beau.



Voici des réponses avec des renseignements soulignés.

Trouve les questions qui ont été posées.

_ Quand arrivera-t-il ?

_ Il arrivera demain.

_

_ C’est Marie qui est arrivée la première.

_

_ Il est venu parce que je le lui ai demandé.

_

_ Je lui prêterai mon pull.

_

_ Je lui donnerai cinq euros.

_

_ C’est arrivé hier soir.

_

_ C’est arrivé brusquement.

_

_ J’arriverai avec Pierre.

_

_ Je l’ai rencontré à Bordeaux.

_

_ Je prendrai le train de cinq heures.


_

_ Je choisis Marie.

_

_ J’étais malade à Noël.

_

_ Je vois six corbeaux.

_

_ Il est tombé parce qu’il se penchait trop.

_

_ Je mettrai ma robe bleue.

_

_ Elle invite ses amies Martine et Claudine.


Tu vas trouver la question qui correspond à chaque réponse.

Quand es-tu tombé ?

Pourquoi es-tu tombé ?

Où es-tu tombé ?

Je suis tombé parce que j'ai marché sur mon lacet.

Je suis tombé dans la cour de récréation.

Je suis tombé ce matin.



Où Papi s'est-il endormi ?

Quand Papi s'est-il endormi ?

Pourquoi Papi s'est-il endormi ?


Papi s'est endormi parce qu'il avait mal dormi la nuit.

Papi s'est endormi après le déjeuner.

Papi s'est endormi dans son fauteuil.



Quand partez-vous au ski ?

Pourquoi partez-vous au ski ?

Comment partez-vous au ski ?

Avec qui partez-vous au ski ?


Nous partons au ski le 10 février.

Nous partons au ski en train.

Nous partons au ski pour nous détendre.

Nous partons au ski avec nos cousins.


Où est-il allé cet été ?

Quand est-il allé en Espagne ?

Pourquoi est-il allé en Espagne ?


Il est allé en Espagne pour parler espagnol.

Il est allé en Espagne cet été.

Cet été il est allé en Espagne.


Tu vas écrire des phrases exclamatives en utilisant quel, quelle, quels, quelles. N'oublie pas le point d'exclamation !

C’est une belle robe. → Quelle belle robe !


Ce sont de grandes fenêtres.


C’est un chien fidèle.


C’est une belle tapisserie.

Ce sont de grosses oies.


Ce sont de bons nageurs.


Ce sont de formidables joueurs.


C’est un épicier aimable.

Ce sont des roses parfumées.


Ce sont des nuages gris.


Vous lisez un livre passionnant.


Vous faites de délicieux gâteaux.


Elle écoute de belles musiques.


Nous ferons de grandes promenades.


Aujourd’hui, le soleil est brulant.


Dans cette mare, il y a des petits poissons.



Tu vas récrire deux phrases exclamatives en utilisant "si", "tant" et "tellement".


Je désire une moto.

Je désire tant une moto !

Je désire tellement une moto !


Il est grand.

Il est si grand !

Il est tellement grand !


Cela nous ferait plaisir.


Il est arrivé tôt.


Cette rose sent bon.


J’ai marché.


Elle a travaillé.


Il a bien écouté.


Il a bien dansé.


Cette émission est intéressante.


Il dessine bien.


Cette robe est belle.


Ce château est ancien.


Il fait beau.


C’est cher.


J’ai faim.