La formation continue est le secteur de la formation qui concerne ceux qui ont quitté la formation initiale. En France, elle peut prendre diverses modalités. Elle peut se faire par autoformation ou en suivant des programmes d'éducation populaire. Elle peut prendre la forme d'une reprise d'études et dans ce cas se fait selon des modalités proches de celles de la formation initiale.

Toutefois, le secteur le plus connu de formation continue est la formation professionnelle continue (FPC), instaurée en France depuis la loi du 16 juillet 1971.

Elle est dispensée par une multitude d'organismes aux statuts variés. Elle est cofinancée par des cotisations patronales, une participation de l'État et des collectivités locales.

La formation continue est régie, pour le secteur privé, par la sixième partie du code du travail, mais elle concerne aussi les fonctionnaires et les professionnels de santé, soumis au DPC.

En France la formation continue est surtout financée par les entreprises et représente une dépense approximative annuelle de 30 milliards d'euros1. Pour certains, ce chiffre est considérable en soi et par rapport aux résultats économiques obtenus[réf. nécessaire] : ils doutent en effet, que l'augmentation directe et indirecte de la productivité des bénéficiaires due à la FC couvre son coût[réf. nécessaire].

(SOURCE WIKIPEDIA)