Accueil

ARCHIVES du

Groupe de Libération Homosexuel  de Bordeaux (GLH de Bordeaux 1975-1979)
et du
Groupe Homosexuel de Bordeaux (GHB 1979-1980)



A Bordeaux, le GLH est créé début 1975, en liaison avec la tendance parisienne Politique et Quotidien (PQ). L’amitié entre Georges Andrieux et Jean Le Bitoux, originaires de Bordeaux, favorisera une interpellation des partis politiques et la convergence des GLH de province.

Le GLH Bordeaux initiera les bulletins GLH visant au regroupement national des homosexuels. Ces échanges contribueront à la rencontre nationale de Lyon en novembre 1978, préfigurant les universités d’été homosexuelles de Marseille à partir de 1979.

Le GLH Bordeaux devient le Groupe Homosexuel de Bordeaux (GHB) en 1979 avant de disparaître un an plus tard.

_______________________________________________________________________________________________________________

Quelques amis retrouvés, lors des mobilisations pour la défense des droits à l'égalité en 2013, m'ont poussé à ouvrir quelques dossiers oubliés dans mon grenier et qui n'avaient pas été consultés depuis le début des années 80...
En effet, les investigations sur ces deux mouvements étaient d'autant plus urgentes que les principaux acteurs ayant permis aux homosexuels bordelais de sortir du placard ne sont plus là. 

Afin de classer et transmettre ces archives une petite équipe s'est constituée au sein du Girofard (Groupe LGBT Bordeaux-Aquitaine) pour créer le Groupe Mémoires Homosexuelles de Bordeaux (GMHB) de 2013 à 2016. Ce groupe (1) incita d'autres mouvements bordelais à réaliser ce travail de mémoire et permis de retrouver bon nombre d'anciens militants. Un important travail de synthèse fut motivé pour une exposition en 2015 sur l'histoire du mouvement homosexuel bordelais de 1975 à 1990. Cette exposition fut d'autant plus appréciée que l'oubli était quasi total. Le GMHB s'est attaché également à l'actualisation d'autres sites mémoriels en ligne (Wikipédia, Aquitaine Gay...).

Enfin, les documents originaux numérisés dans ce site ont fait l'objet d'une donation aux archives Bordeaux métropole. 

"Utopie : celle d'un monde où il n'y aurait plus que des différences, en sorte que se différencier ne serait plus s'exclure."
 Pierre Dac dans "Les Pensées", p.49, ed. Saint Germain des Près, 1972

Daniel Galy
Co-fondateur du GLH Bordeaux et membre du GHB

en 1977
______________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Site dédié à Georges Andrieux, co-fondateur du GLH de Bordeaux (1975), du GHB (1979), et de for'hommes (1992), correspondant du journal Gai Pied, militant de Aides Bordeaux, et son ami Jean Le Bitoux co-fondateur du GLH Paris (1975), du journal Gai Pied (1979), militant de Aides et engagé pour la reconnaissance de la déportation homosexuelle par le régime nazi.

Georges Andrieux
Né à La Teste en 1948, décédé à Bordeaux en 1993
Photo Daniel Galy prise lors de l'inauguration de l'Antre d'Homère, un restaurant en autogestion cours Duffour Dubergier à Bordeaux créé par Georges


Né à Bordeaux en 1948, décédé à Paris en 2010 

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________


Une partie de la délégation du GLH Bordeaux à la rencontre nationale des groupe homosexuels de Lyon les 11 et 12 novembre 1978

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________

-1- Le Groupe Mémoire Homosexuelle de Bordeaux (GMHB) a émergé au sein du Girofard (Groupe LGBT Bordeaux Aquitaine) en octobre 2013, à l’initiative conjointe d’Alexandre Sentucq, guide bordelais des lieux gay, et Daniel Galy, co-fondateur du GLH Bordeaux.

Georges Giraud, militant LGBT et Jérémy Feytout, étudiant en sociologie, ont intégré le groupe à son début afin d’élargir la période de recherche au-delà des années 70. Sambingo Cardoso, Sylvain Dupont et Stéphane Pestre ont également contribué régulièrement à la vie du GMHB.

Le GMHM s'était fixé comme objectifs :

Recenser, synthétiser et publier les archives du mouvement homosexuel bordelais afin :

- d’éviter que l’histoire LGBT tombe dans l’oubli avec la disparition de ses témoins;

- de transmettre le plus objectivement possible l’histoire du mouvement homosexuel bordelais à un large public, dont les jeunes générations.

Le GMHB s’est intéressé plus particulièrement à deux périodes dans lesquelles certains de ses membres ont été directement impliqués : 1975-1980 (GLH Bordeaux, et GHB) et 1991-1997 (for’hommes, Sapholles, et ERAH).

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Pour une meilleure visibilité vous pouvez agrandir les documents en cliquant dessus puis utilisez la fonction loupe