Compte rendu de la visite de la cantine de Picasso le 27/3/2015

publié le 1 avr. 2015 à 02:47 par Stéphane Rabany   [ mis à jour : 1 avr. 2015 à 02:47 ]
cantine Picasso avec le GIPE
Dans le cadre de la commission des menus, 2 membres représentant du GIPE ont participé au repas du vendredi 27 mars.

Parents G.I.P.E. :
Mr HOUCHOT Stéphane (Commission des menus)
Mr RABANY Stéphane (Tête de liste sur l’école)

Notre repas et notre ressenti
Entrée :
Les radis étaient très légèrement piquants rapidement estompés grâce à la portion de beurre individuelle qui les accompagnait
Le pamplemousse était très juteux et sucré.
Plat de résistance :
L’omelette aux lardons avait du goût et était de bonne taille. Elle aurait mérité un peu plus de lardons.
L’omelette aux fines herbes était de bonne taille et assez pourvue en fines herbes.
Les haricots beurre n’étaient pas filandreux et très bien préparés.
Dessert :
Les 2 tartes (poires ou griottes) étaient très bonnes et les parts de taille suffisante.

Ce que nous avons constaté :
12h05 : Les premiers élèves arrivent pour déjeuner.
13h30 : Les derniers élèves débarrassent leur plateau pour sortir.

Une équipe d’animateurs très bien organisée et très bien répartie sur les 2 parties du réfectoire. Une méthode a été mise en place pour inciter les enfants à au moins goûter le plat de résistance. Cette méthode que j’appellerais, la validation du plateau, consiste à ce que les enfants, dès qu’ils estiment avoir fini leur repas, lèvent le doigt avant de sortir de table. Un animateur arrive et vérifie que le plat de résistance a été au moins goûté. Si ce n’est pas le cas, l’animateur discute avec l’élève pour essayer de le convaincre de goûter. Mais en aucun cas, il n’y aura une sanction ou quoi que ce soit d’autre. Nous avons constaté que cette méthode fonctionne parfaitement et sans aucune contrainte pour les enfants. Le second avantage de « la validation du plateau » permet aux animateurs de gérer la file d’attente au niveau du débarrassage des plateaux.
Une équipe « d’agent de service » très bien organisée et rigoureuse dans leur tâche. En bout de chaine, le référent de cantine vérifie que les enfants ont pris tous les composants du repas.

Le ressenti des enfants :
Nous prenons quelques tables au hasard, tout au long des 2 heures du service de cantine, pour connaitre leurs avis.
Ils n’ont pas apprécié les radis mais le carré de beurre sur le pain très bien apprécié.
Les omelettes ont bien été appréciées :
*Il n’y a pas assez de lardons, j’en ai que 5 dans mon omelette.
*C’est bizarre les trucs verts dans l’omelette, mais elle est super bonne.
Les haricots beurre ont été assez boudés.
*Ils sont pas trop bons parce que ça fait un gout bizarre dans la bouche.
Les 2 tartes (cerises griottes ou poires) ont été dévorées.
*C’est super bon, mais il faudrait en avoir une de chaque.
*Ce sont des commentaires d’enfants.

Nos conclusions :
Le self de Picasso fonctionne très bien. La méthode de la validation du plateau fonctionne à merveille car elle incite les enfants à manger une partie de leur repas, et donc de ne pas passer l’après-midi sans rien dans le ventre. La durée du repas est d’environ 20 et 30 minutes par table. Ce temps est largement suffisant pour passer les quelques 300 élèves en moins de 2 heures. Le placement est libre ce qui permet aux enfants de se placer où bon leur semble avec les copains et les copines.
Ċ
Stéphane Rabany,
1 avr. 2015 à 02:47