Préparation de la réunion du 22 mai 2013

publié le 16 mai 2013 à 23:39 par Stéphane Rabany   [ mis à jour : 17 mai 2013 à 04:57 ]
Pour préparer la réunion du mercredi 22 mai à laquelle sont invités tous les parents, une réunion a été organisée avec le bureau du GIPE et toutes les têtes de liste ou représentants de chaque école de Limeil Brévannes. Chaque école était présentée à cette réunion.

En voici le compte rendu :
Cette réunion avait pour ordre du jour la mise en place des réformes scolaires à Limeil Brévannes et la préparation de la réunion de tous les parents d'élèves du 22 mai à 20h salle Barbara.

Etaient présents : tout le bureau du GIPE et un parent représentant de chaque école maternelle et élémentaire

Le bureau du GIPE a tout d'abord remercié tous les parents présents. Ceci nous permet d'affirmer notre représentativité dans toutes les écoles et confirme notre rôle important sur la ville. Emmanuel MBEDEY, président, a ouvert la réunion en présentant la démarche du GIPE. Il s'agit bien de participer à la réflexion et aux groupes de travail mis en place par la municipalité dans le cadre de la concertation pour la mise en oeuvre de la réforme scolaire pour la rentrée 2014. Emmanuel a indiqué que le GIPE ne dit pas s'il est pour ou contre la réforme, et que le GIPE garde un rôle non partisan sur la réforme. Nous représentons les parents pour que cette réforme puisse être le plus profitable pour nos enfants brévannais.

Suite aux échanges et aux propositions en réunion, voici les points essentiels retenus :
  • il est nécessaire de faire un rappel pour les parents. Car nous avons distribué avant les vacances et certains ont oublié. Ce rappel sera fait sous forme d'affiches qui devront être sur les panneaux d'affichage de chaque école pour lundi matin au plus tard. Le bureau se charge de préparer cette affiche et de la transmettre à chaque tête de liste qui se chargera de l'impression et de l'affichage.
  • il était proposé de mettre une boite à idées dans les écoles. Cela est difficile pour les écoles élémentaires car les parents n'entrent pas dans l'école. Le sondage mis en place permet de répondre à cette idée car il y était proposé d'indiquer ses propositions par écrit ou via internet. Le sondage est toujours disponible en ligne sur www.gipe-limeilbrevannes.fr
  • concernant ce sondage, il a pu sembler discourtois d'en prévenir les directeurs un dimanche et d'apporter les documents à distribuer le lundi (souvent avant que les directeurs n'aient eu l'information). Idem pour toutes les têtes de listes et adhérents prévenus tardivement. Le bureau confirme que les délais ont été très courts entre la réunion organisée par la mairie, la prise de décision de faire une réunion de tous les parents et le fait d'obtenir une salle. Tout cela a été fait très rapidement, et le temps a manqué pour communiquer avec des délais satisfaisants en sachant que nous souhaitions que les distributions soient toutes faites avant les vacances. Ce qui a été fait. Les directeurs et les têtes de liste ont été très efficaces sur ce sujet. Bravo.
  • il a aussi été a été remonté que dans chaque école, les parents ne se sentent pas concernés par le sujet. La plupart ne lisent pas les documents. Peu sont bien informés et ne savent pas que la réforme est obligatoire et sera mise en place et qu'elle aura des impacts pour eux et leurs enfants. A ce jour, ce sujet n'hantent pas les esprits et c'est rarement un sujet de conversation aux sorties d'écoles. Pour beaucoup de parents aussi, ils attendent de leurs représentants de traiter ces questions. Ils n'ont pas forcément d'avis tranché sur les différents sujets. Et ils comptent sur nous pour les représenter au mieux. Il ne faudra donc pas compter sur une forte mobilisation pour le moment dans le cadre de la concertation ou des groupes de travail. Certains pourraient réagir au moment de la mise en oeuvre de la réforme, une fois que tout sera mis en place et arrêté.
  • une vigilance importante devra être portée lors des programmes de construction/rénovation des écoles ou gymnases les prochaines années. Il faudra voir aussi les impacts pendant les travaux. Ce sera par exemple le cas côté Anatole France à court terme (2014 ou 2015 ?). Nous n'avons pas d'information ou de date officielle, mais des projets commencent à sortir de la mairie avec le quartier concerné.
  • une question a été posée pour savoir si la mairie a contacté d'autres associations ou le conservatoire intercommunal par exemple. A la connaissance du GIPE, ils n'ont pas été invités à la réunion organisée par la mairie le samedi matin et n'ont pas été contactés dans le cadre des groupes de travail qui sont en train d'être mis en place.
  • Dans le cadre des activités périscolaires, serait-il possible de demander l'accès à d'autres salles de la ville comme par exemple, les 2 salles du parc Léon Bernard
  • d'autres associations, pas forcément locales à Limeil Brévannes interviennent dans les écoles. Certains parents connaissent-ils des organismes qui pourraient intervenir dans les écoles et que nous pourrions proposé en mairie dans ce cadre périscolaire ?
  • Pour la réunion du 22 mai, voici les sujets qui sont importants à traiter avec tous les parents
    • que la cantine des mercredi soient ouvertes à tous les enfants (et pas uniquement à ceux qui iront au centre de loisirs après). Car certains parents pourraient venir les chercher après avoir travaillé le matin.
    • que la durée des activités périscolaires ne soient pas de 45 minutes par jour, mais que d'autres choses puissent être proposées (par exemple 1h30 tous les 2 jours) - a voir en réunion, cela dépendra aussi des activités proposées.
    • que la mairie ne fasse pas uniquement appel à des animateurs. Mais qu'il y ait aussi des intervenants professionnels et variés : le conservatoire, des professeurs sportifs, etc. - à voir en réunion si des parents ont des idées d'activité et d'encadrement nécessaire ?
    • que nous exigeons que les points les plus importants soient : la qualité des activités, la qualité des encadrants mais aussi la variété de ce qui sera proposé tout au long de l'année scolaire selon les niveaux des enfants.
    • que nous souhaitons savoir comment les enfants seront déplacés vers le centre de loisirs le mercredi. Et que nous souhaitons savoir ce qui sera fait s'il est trop petit : accueil dans une école ? Laquelle ? Quelles critères pour y aller ? Quelles activités différents ou non ?
    • que le fonctionnement administratif du centre de loisirs ne change pas, à savoir pas de pré-inscription à l'avance.
    • que des rangements soient mis en place dans chaque école pour le matériel nécessaire aux activités périscolaires.
    • que des procédures financières municipales particulières puissent être mises en place pour l'approvisionnement en matériel périscolaire. En cas de casse, de manque ou pour n'importe quelle raison, que les activités puissent avoir lieu sans être pénalisées par le manque de moyen pour du petit matériel. Il n'est pas envisageable que les coopératives scolaires des écoles pallient à la pénurie de moyen ou contournent les lourdeurs administratives.
    • que la mairie invite et consulte également (car ce n'est pas le rôle des parents d'élèves de les représenter) : les animateurs, les associations locales, le conservatoire intercommunal, la MJC, le service des sports, éventuellement les quartiers, mais aussi la crèche et les associations sportives d'Emile Roux.

Merci encore à tous les participants et rendez-vous le mercredi 22 mai pour tous les parents.