Compte rendu de la réunion municipale du 13/4 + les groupes officiellement créés

publié le 17 mai 2013 à 05:52 par Stéphane Rabany   [ mis à jour : 17 mai 2013 à 05:55 ]
Voici le compte rendu officiel fait par la mairie.
Concernant les groupes de travail, par rapport aux notes prises pendant la réunion du samedi matin par le GIPE et publiées sur ce site, les numéros 3 et 4 ont été inversés, et les noms des groupes précisés.

Compte rendu matinée d'information du samedi 13 avril 2013

Pour envisager ce que sera l’organisation de la réforme des rythmes scolaires à la rentrée de septembre 2014,  la Ville de Limeil-Brévannes a souhaité tenir compte des aspects suivants :

-          les orientations éducatives de la Ville,

-          le contexte local (quelles réponses existent aujourd’hui, quelles évolutions faut-il prendre en compte …),

-          la volonté de mettre en place une démarche qui associe les acteurs concernés par la politique éducative. 

Pour organiser la concertation, une réunion d’information et d’échanges a été organisée le samedi 13 avril de 8h30 à 12h30 à la Pépinière d'entreprises.

Etaient invités les parents d'élèves, les enseignants, les responsables des services communaux et intercommunaux.

Cette réunion a permis de faire émerger les conditions à réunir pour conduire cette concertation et les questions à prendre en compte. 

1.       Faire référence, de manière permanente, aux objectifs éducatifs retenus dans le PEL et, à partir de là, envisager quels sont les moyens nécessaires pour les concrétiser et rechercher ceux qu’il est possible de réunir pour atteindre ces objectifs.

2.       Lutter contre les inégalités et envisager des propositions qui s’adressent à un maximum d’enfants.

3.       Rechercher la qualité des actions éducatives à mettre en place pour proposer des parcours éducatifs cohérents et en respectant les missions des différents acteurs (famille, école, temps libre).

4.       S’appuyer sur un état des lieux relatif à l’offre éducative existante pour maintenir ce qui correspond aujourd’hui aux besoins des enfants et aux attentes des familles et tenir compte des discussions antérieures pour éviter un « retour en arrière ».

5.       Réunir les conditions permettant d’associer les différents acteurs éducatifs à la co-construction de l’organisation à mettre en place. 

A l'issu de cette réunion, il a été décidé de mettre en place 4 groupes de travail. 

À partir des thématiques retenues chaque groupe de travail aura :

-          à s’appuyer sur ce qui existe aujourd’hui en dégageant les éléments à conserver ou à développer et les manques à prendre en compte (points forts et points faibles).

Par éléments il faut entendre : les objectifs visés, les dynamiques créées, les domaines d’activités et les formes d’intervention, l’encadrement, les partenariats …

-          À prendre en compte les orientations du PEL et les points de passage obligés du projet de loi.

-          À décrire la situation visée qui se concrétiserait dans l’écriture du Projet Educatif Territorial.

La situation visée c’est à la fois les objectifs à atteindre, les domaines d’activités à développer et les formes d’intervention à promouvoir, l’encadrement (qui ? et pour les personnels relevant de la municipalité : statut, recrutement, formation), l’organisation temporelle et spatiale, le coût…

-          À trouver les moyens d’associer dans l’instruction de chacun des dossiers les acteurs concernés (parents, enseignants, personnels municipaux, intervenants associatifs), et à définir la relation avec eux (quelle information, etc.)


Fonctionnement des groupes de travail

Les contenus à traiter s’articuleront autour des orientations éducatives du PEL et prendront en compte les questions enregistrées à la réunion du 13 avril.

 Groupe 1 : L’ENFANT

Orientations PEL : aider à la construction de sa personnalité et favoriser son autonomie et son épanouissement, promouvoir son initiative et sa créativité, valoriser ses projets, développer son sens des responsabilités.

Questions à traiter :

  • Quelles propositions pour que l’organisation à prévoir soit au bénéfice de l’enfant et de sa réussite donc de sa réussite scolaire ?
  • Quelles données prendre en compte pour respecter ses rythmes biologiques ?
  • Quelles spécificités de l’accueil des plus jeunes ?
  • Comment prendre en compte au mieux les périodes charnières, comme le passage CM2/6 ème ?

 

Groupe 2 : L’ENFANT ET LES AUTRES

Orientations PEL : promouvoir le respect de soi, de l’autre et de son environnement, favoriser l’apprentissage de ses droits et devoirs et l’apprentissage du « vivre ensemble », faire prendre conscience du contexte écologique, citoyen et social.

Questions à traiter :

En ce qui concerne les activités périscolaires comment prendre en compte :

  • La recherche d’une offre d’activités diversifiées s’appuyant (en particulier) sur les orientations du PEL :
    • en mobilisant l’ensemble des ressources potentielles,
    • en maintenant les acquis actuels (par exemple les activités sportives),
  • La nécessité de s’interroger sur l’encadrement (quel recrutement, quel statut, quelle formation) pour améliorer la situation actuelle.

 

Groupe 3 : POUR TOUS LES ENFANTS

Orientations PEL  : permettre l’accès de tous à l’éducation et développer une offre d’accueil adaptée aux besoins de la population, développer les offres d’accueil, favoriser la mixité et lutter contre les discriminations, prendre en charge les enfants porteurs de handicap, malades ou éloignés de l’école

Questions à traiter :

Quelle organisation des journées et de la semaine pour :          

  • rechercher la réussite scolaire des enfants,
  • l’accessibilité de tous les enfants (géographique, économique...),
  • prendre en compte l’avis des parents,
  • trouver une nécessaire complémentarité avec l’école.

 

Groupe 4 : AVEC TOUS LES PARTENAIRES

Orientations PEL : favoriser la complémentarité éducative autour de l’enfant, promouvoir le partenariat de tous les acteurs intervenant autour de l’enfant, susciter la concertation avec les familles et leur participation, permettre la participation de l’enfant à l’élaboration de l’offre en sa direction.

Questions à traiter :

  • comment prendre en compte (autant que faire se peut) la diversité des situations familiales ?
  • quelles conditions créer pour favoriser un large partenariat et pour assurer l’information de l’ensemble des acteurs ?

Les groupes 2 et 3 se réuniront le 27 mai, les groupes 1 et 4  le 28 mai.

Une deuxième réunion de chaque groupe sera programmée en juin.

Le laps de temps prévu entre les 2 rencontres permettra de compléter les informations qui seront demandées à la première réunion et d’organiser l’information vers les différents acteurs.

ĉ
Stéphane Rabany,
17 mai 2013 à 05:55
ĉ
Stéphane Rabany,
17 mai 2013 à 05:55