Actualités‎ > ‎

Archives 2015/2016

publié le 30 août 2016 à 02:47 par Stéphane Rabany   [ mis à jour : 30 août 2016 à 03:02 ]
Article du Parisien du 21 juillet 2016

En septembre, des écoliers du groupe scolaire Pasteur de Limeil-Brévannes feront leur rentrée dans des préfabriqués. Trois modules ont été installés ce mercredi, sur le parking de la Boîte à Cloux, rue des Herbages-de-Sèze. D’une surface de 50 m2, ils sont conçus pour accueillir chacun une trentaine d’élèves de niveau élémentaire. Un module de sanitaires, et un espace de récréation devraient également être aménagés.

C’est une « solution catastrophe », concède un employé municipal, présent sur place. La décision avait d’ailleurs soulevé l’inquiétude des associations de parents d’élève FCPE et GIPE, qui militent pour l’ouverture d’une école en dur, face à la surpopulation des groupes scolaires de la ville. « On s’accommode de ces préfabriqués, mais il faudrait ouvrir 5 classes pour respecter les effectifs REP, de 23 élèves par classe », explique Sophie Bassompière, présidente du GIPE.

Cette solution locative ne devrait pas dépasser les deux ans, en attendant que la mairie ne trouve un terrain où construire une nouvelle école. La politique de développement de l’habitat menée durant la mandature passée, n’a pas été accompagnée de la construction de nouvelles infrastructures, se justifie le cabinet du maire.

Face au quasi-doublement de la population de Limeil-Brévannes, 8 classes ont été ouvertes en 2014, 11 en 2015. Cette année, en plus de ces trois préfabriqués, la ville réalise 4 extensions de groupes scolaires.

Fête du GIPE le samedi 11 juin
Le GIPE vous invite à sa fête de fin d'année ce samedi 11 juin de 10h à 17h au stade Pironi
C'est gratuit est c'est organisé conjointement avec L'AME.
 




Programme:

10h/12h rallye des familles
12h/13h30 auberge espagnole : pique nique
magicien et activités à partir de 13h30
16h concert avec Samuel & the Victory






MERCI A TOUS LES PARENTS D’ELEVES !
Vous avez été nombreux à nous soutenir suite à notre mobilisation commencée il y a 3 semaines pour exprimer notre mécontentement auprès de la municipalité concernant la pose de préfabriqués dans la cour de l'école élémentaire Louis Pasteur. 

Faute d'avoir été informés directement par la municipalité, ce sont les directrices du Pôle Pasteur et les enseignants qui nous ont alertés de ce projet avancé et nous avions agi exclusivement pour le bien-être des enfants dans leur scolarité ! 

Aujourd’hui, nous nous félicitons enfin de l'abandon du projet de ces préfabriqués dans la cour de Pasteur, nous remercions tous les parents pour leur soutien et nous restons vigilants pour la suite. 

La municipalité, dans son communiqué de presse, envisagerait donc « d’aménager autour de la Boîte à Clous : 3 classes, une cour de récréation et des sanitaires ». 

Nous demandons en conséquence, à être reçu par Madame le Maire afin que ce « pré-projet d’architecte » nous soit présenté dans les meilleurs délais afin de poursuivre la réflexion commune et trouver, ensemble, les solutions pour accueillir dignement les élèves dans de bonnes conditions de sécurité. 
Les messages que nous « véhiculons » auprès de l’ensemble des parents, ne sont pas « erronés à des fins politiques » comme le souligne la municipalité. Nos préoccupations premières sont les conditions d’accueil des élèves et nous nous investissons pour ne pas qu’elles se dégradent. Nous regrettons profondément de ne pas avoir de réponse à nos courriers et de ne pas obtenir de rendez-vous individuellement avec les élus pour échanger et contribuer sur les sujets majeurs liés à la vie scolaire. 

Vos représentants de parents d’élèves FCPE & GIPE
fcpelimeil@gmail.com & bureau@gipe-limeilbrevannes.fr

Lycée Guillaume BUDE : du Lundi 9 mai au vendredi 13 mai 2016 : semaine du développement durable
 

A chaque jour, son action !
  • Lundi 9 mai dans le préau du lycée et dans certains cours, première étape de simulation de COP21 2016-2017 avec présentation des enjeux d’une négociation internationale relative au climat par des représentants fictifs de 4 pays : Nouvelle Zélande, Etats-Unis, Suède et Chine.
    • Référents élèves : Enrique (2nde 3) et Maureen (2nde 1)
    • Référent adulte : M. Guay, professeur d’histoire-géographie
  • Mardi 10 mai, journée « 0 papier » : pas d’impression, pas de photocopie et la promotion des documents dématérialisés et des usages informatiques pour tous ! Une occasion pour chacun d’adopter au quotidien le réflexe d’un éco-geste consistant à limiter au maximum l’utilisation non obligatoire du papier.
    • Référent élève : Yacine (TES3)
    • Référent adulte : Mme Legey, CPE
  • Mercredi 11 mai, journée « sans voiture » avec la promotion des déplacements éco-responsables : marche à pied, transports en commun, vélo et éventuellement co-voiturage avec le soutien des associations de parents d’élève FCPE, PEEP, GIPE.
    • Référents élèves : Aline (2nde 3) et Léa (TS1)
    • Référent adulte : Mme Rosas, professeur d’éducation physique et sportive
  • Jeudi 12 mai, journée de sensibilisation au volume des déchets produits par le lycée et par élève : conteneur pour visualiser les déchets dans la cour, boîte à idées pour promouvoir l’objectif « zéro bouteille plastique », stands d’information tenus par les BTS ESF
    • Référents élèves : Sara (1ère ES2) et Kassandra (TRHC)
    • Référents adultes : Mme Labrousse, professeur de biotechnologies en BTS et M. Guay
  • Vendredi 13 mai, bourse aux vêtements : après une semaine de collecte de vêtements, linge de maison, ceintures et sacs en cuir en salle B001, l’association Emmaüs viendra récupérer le produit de la collecte à 15h30.
    • Référents élèves : Léa (TS1) et Kassandre (TST2S 1)
    • Référent adulte : Mme Rosas
« La semaine du développement durable » au lycée, une approche multidimensionnelle
En amont de la semaine européenne du développement durable qui se tient à partir du 30 mai 2016, les éco-délégués investissent toutes les dimensions du développement durable :
  • environnementale avec la réduction des déchets papiers et alimentaires et la promotion des déplacements éco-responsables,
  • sociale avec la bourse aux vêtements,
  • civique et citoyenne avec la simulation de COP 21 et le don à une association caritative,
  • pédagogique avec l’implication des classes et des enseignants du lycée.
Le lycée G. Budé, mobilisé de longue date en faveur du développement durable
Le lycée G. Budé est engagé depuis 2009 dans des initiatives d’information et de sensibilisation aux bonnes pratiques en matière de développement durable. A l’occasion de la semaine de développement durable, c’est toute une communauté scolaire qui se mobilise – élèves, parents, enseignants, personnels éducatifs, administratifs et techniques afin de promouvoir des éco-gestes quotidiens. Aux côtés des éco-délégués, les élèves du Conseil de la Vie Lycéenne (CVL) soutiennent l’initiative en prêtant main forte à leurs camarades et les élèves de la classe cinéma-audiovisuel « couvrent » l’événement.

Lycée Guillaume Budé, 2, voie Georges Pompidou - 94 450 Limeil-Brévannes - 01 45 10 37 00
Contacts : Etablissement en démarche de développement durable : genevieve.justin@ac-creteil.fr
Education au développement durable : manuel.guay@ac-creteil.fr

Demande de Rendez-vous à Mme le Maire pour l'implantation des préfabriqués de l'école Pasteur

Madame Le Maire,

Vous avez prévu la pose de pré fabriqué dans la cour de l’école élémentaire PASTEUR située au 1 rue Louise Pierry à Limeil Brévannes, comme rapporté par l’Inspection.

En notre qualité de représentant des parents d’élèves nous demandons d’intégrer les différentes parties prenantes liées à cette situation dans votre réflexion pour faire face à la nécessité de créer des espaces de classes
supplémentaires au sein du groupe Pasteur.

En effet, ce projet présente des conséquences et des désagréments envisageables et déjà mesurables. Il est par exemple, envisageable une dégradation supplémentaire des conditions d’enseignements déjà précaires concernant certains points et face à des constats avérés :
  • Diminution de la surface de la cour de récréation (risque de ne plus respecter les 5m² prévus par élève),
  • Augmentation du bruit et de la difficulté de la gestion des flux lors des récréations, ou sorties de classe,
  • Augmentation des risques et de l’insécurité,
  • Augmentation de la gêne et des nuisances (visuelles, sonores, perte de luminosité, manque de concentration et d’attention inévitableD),
  • Augmentation du bruit (les décibels relevés récemment ont déjà entrainé des constats alarmant, engendrant la préconisation pour les adultes de recourir au port de bouchon d’oreille, qu’en est il pour la santé et le bien être des enfants ? et comment évoluera ce constat ?).
De plus, l’augmentation du seuil des effectifs par classe sur le pôle prévu (27 par classe), malgré le statut REP de ce groupe scolaire, engendrera de façon inévitable des désagréments dans les apprentissages, et pour certaine classe, il est impossible d’ajouter des tables de classe.

Etant directement concernés, nous les parents élus, souhaitons accompagner les syndicats d’enseignants lors du rendez vous que vous leur avez accordé le lundi 11/04/16 à 17 h 00. Mais aussi, être conviés, à l’entrevue prévue avec les Directrices ce jeudi 14 avril, et ce, afin d’être consulté et de trouver ensemble une solution plus adéquate et moins anxiogène pour les enfants, les enseignants, les animateurs et le personnel de service.

En souhaitant un retour rapide, veuillez agréer, Madame Le Maire, l’assurance de notre considération distinguée.

Les parents d'élèves de la ville FCPE, GIPE et PEEP

[note, une première version de ce document a été envoyée sans le logo de la PEEP, leur processus de validation du courrier a été un peu plus long que celui de la FCPE et du GIPE, mais c'est bien 100% des associations représentatives des parents de l'école Pasteur qui signent cette lettre]

Lettre ouverte du GIPE : Maintien d'une classe de Très Petite Section sur Limeil-Brévanne
s

Lettre ouverte du GIPE à destination de Mme Lecoufle, Maire de Limeil-Brévannes et de Mme Mouquet-Burtin, Directeur Académique des Services de l’Education Nationale
Mesdames,

Nous tenions, en tant que représentants majoritaires sur notre ville des parents d’élèves, à vous faire part de notre soutien au maintien de la seule classe de très petite section de Limeil-Brévannes située en REP, dans l’école Henri Wallon.
Nous avons apprécié, Madame la DASEN, vos propos tenus à la presse à votre arrivée, à savoir que votre objectif était de renforcer la scolarisation des moins de 3 ans et de porter une attention particulière aux territoires avec des populations en situation de pauvreté importante.
Sur Limeil-Brévannes, nous avons la chance d’avoir déjà une classe de TPS, et nous demandons son maintien pour les années à venir en phase avec vos objectifs ainsi qu’avec la loi de la refondation de l’école de 2013 qui pousse à généraliser la possibilité d’accueil en maternelle des enfants de moins de trois ans dans des conditions particulières et adaptées à cette scolarisation précoce, celle‐ci devant être développée en priorité en environnement social défavorisé. Il s’agit d’en faire un véritable atout dans la lutte contre la difficulté scolaire.
Selon nos informations, sur les 18 élèves de TPS cette année, 11 étaient issus de familles allophones et dont le milieu familial était éloigné de nos cultures. Il est primordial que cette classe puisse perdurer car la population augmente beaucoup ici, et le nombre d’élèves en difficulté ne peut qu’augmenter également. Nous soutenons cette classe de TPS justement pour ces populations souvent en difficultés tant scolaires que sociales. Il est reconnu que les effets d’un accueil préscolaire de qualité sont perceptibles à long terme sur le développement cognitif et socio-émotionnel ainsi que sur les performances scolaires, surtout pour les enfants considérés comme socialement à risque.
L’intégration de ces enfants est nécessairement un élément clé de la politique municipale car si cela permet d’intégrer et de mieux sociabiliser ces enfants, c’est la société en générale qui est gagnante. L’insécurité est grandissante en France et nous considérons que donner cette chance d’intégration à cette poignée d’enfants leur permettra une meilleure vie sociale, une meilleure scolarité et une vie plus épanouie grâce aux efforts conjoints de l’Education Nationale par le maintien du poste d’enseignant et surtout grâce à la municipalité qui met en place non seulement les locaux, l’ATSEM, mais également les moyens complémentaires associés (mobilier, moyens pédagogiques, cantine, etc.).
Nous sommes bien évidement conscients du grand manque de locaux scolaires et des contraintes budgétaires communales, mais nous considérons que le mieux-être sociétal et l’intégration doivent être prioritaires. Autant il est possible de trouver des solutions matérielles concernant les locaux (cela n’a qu’un coût financier mesurable), autant, ne plus intégrer et aider ces familles risque d’engendrer de grosses difficultés tant sociétales que financières par la suite.
Madame le Maire, vous prônez l’importance des valeurs « humanistes », et nous touchons à cette valeur justement sur ce sujet d’aide à l’intégration de familles principalement allophones. Cela a un surcoût, évidement, pour la ville, surtout en ce moment vu les manques abyssaux de locaux scolaires, mais nous pensons que le maintien de cette classe devrait être une priorité de tous pour réduire ainsi le handicap socioculturel de certaines familles.
Nous serons déterminés dans notre démarche de maintien de cette classe de TPS, à l’école Wallon, dans le Réseau d’Education Prioritaire de Limeil-Brévannes.
Pour le bureau, bureau@gipe-limeilbrevannes.fr

Sécurité des écoles, collèges, lycées : consignes applicables à partir du 23 novembre 2015
source : http://www.education.gouv.fr/cid95688/securite-des-ecoles-colleges-lycees-consignes-applicables-a-partir-du-23-novembre-2015.html
Suite aux attentats du 13 novembre, le ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche a publié samedi 14 novembre une série de consignes applicables jusqu'au dimanche 22 novembre.

Cette période arrivant à échéance, voici les nouvelles dispositions prises par le ministère applicables à compter de ce 23 novembre 2015.

Le ministère rappelle à l'ensemble des écoles et établissements scolaires, des directions départementales de l'éducation nationale et des rectorats que les consignes Vigipirate du 14 novembre 2015 doivent toujours être respectées.

A ce titre, le ministère communique ce jour à l'ensemble des académies :

  • Une fiche "Vigipirate - Alerte Attentat" (pour les académies de Créteil, Paris et Versailles) ;
  • Une fiche "Vigipirate" (pour toutes les autres académies) rappelant les principales consignes de sécurité, les bons réflexes à adopter ainsi que les consignes relatives aux déplacements et rassemblements. Ces documents devront obligatoirement être affichés à l'entrée des écoles et établissements scolaires.

Le ministère demande à chacune et chacun, personnels de l'Education nationale, parents d'élèves, élèves de prendre connaissance de ces consignes et de les respecter afin d'améliorer le niveau de sécurité dans nos écoles et établissements.

Une circulaire publiée dans quelques jours rappellera ces consignes, le cadre interministériel de coopération et de mobilisation des services de l'Etat, ainsi que l'ensemble des outils de prévention qui peuvent être déployés en lien avec les collectivités locales, les services de police et de gendarmerie.

Principales consignes

Le ministère rappelle les consignes suivantes aux personnels de l'Education nationale, aux parents d'élèves et aux élèves :

  • l'accueil à l'entrée des écoles et établissements scolaires est assuré par un adulte ;
  • un contrôle visuel des sacs peut être effectué ;
  • l'identité des personnes étrangères à l'établissement est systématiquement vérifiée ;
  • d'ici les vacances de Noël, chaque établissement scolaire doit réaliser deux exercices de sécurité (évacuation incendie et mise à l'abri ou confinement comme demandé par le plan particulier de mise en sûreté - PPMS) ;
  • une attention particulière doit être portée aux abords de l'établissement, en évitant tout attroupement préjudiciable à la sécurité des élèves. En lycée, des zones spécifiques peuvent être aménagées dans les espaces extérieurs au sein des établissements scolaires pour éviter que les élèves sortent pendant la journée ;
  • en école primaire, il est demandé aux familles de ne pas s'attarder devant les portes d'accès pendant la dépose ou la récupération de leurs enfants ; dans les académies en Vigipirate Alerte Attentat, le stationnement des véhicules est interdit aux abords de l'établissement ;
  • les écoles et les établissements peuvent assouplir leurs horaires d'entrées et de sorties pour mieux contrôler les flux d'élèves. Il est nécessaire d'éviter que les élèves attendent l'ouverture des portes de l'établissement sur la voie publique ;
  • il est demandé à chacun de signaler tout comportement ou objet suspect ;
  • chaque école et chaque établissement doit vérifier l'efficacité et la connaissance par l'ensemble des personnels et des représentants de parents d'élèves présents en conseil d'école et conseil d'administration de son plan particulier de mise en sûreté (PPMS) ainsi que des mesures spécifiques à prendre en cas d'intrusion.

Consignes spécifiques aux établissements du premier degré

L'Inspecteur d'académie, directeur des services départementaux de l'éducation nationale (IA-DASEN) et les services de la Préfecture accompagneront les écoles dans la mise en place de mesures de sécurité adaptées au territoire. Les IA-DASEN procèderont à la vérification de la mise à jour des documents et des protocoles PPMS et sécurité.

Consignes spécifiques aux établissements du second degré

Les chefs d'établissement peuvent prendre attache auprès des équipes mobiles de sécurité de l'éducation nationale et/ou du référent sûreté (police ou gendarmerie) pour mettre à jour leur diagnostic de sécurité.

Une attention particulière doit être portée à la gestion des flux d'élèves et des entrées et sorties des établissements possédant un internat.

Sorties scolaires, voyages scolaires, manifestations (hors Ile-de-France)

Les voyages scolaires sont de nouveau autorisés. La seule obligation pour les écoles et les EPLE est de signaler en amont ces voyages à l'autorité académique. En lien avec les préfets, l'autorité académique pourra interdire un voyage si les conditions de sécurité ne sont pas remplies.

Il est demandé aux académies hors Ile-de-France de ne pas autoriser les voyages à destination de l'Ile-de-France jusqu'au 29 novembre 2015. Les voyages nécessitant un transit en Ile-de-France sont autorisés sous réserve de l'accord préalable des autorités académiques et préfectorales

Les sorties scolaires occasionnelles (théâtre, sortie nature...) sont également de nouveau autorisées. Ces sorties ne nécessitent pas d'autorisations préalables auprès des autorités académiques.

Toute manifestation autorisée par la préfecture (salons, compétitions sportives...) est de fait accessible aux scolaires. Toute manifestation que l'éducation nationale souhaite organiser doit faire l'objet d'une autorisation préalable de la préfecture.

Sorties scolaires, voyages scolaires, manifestations (Consignes spécifiques à l'Ile-de-France)
Attention : ces consignes s'appliquent sur la période du 23 au 29 novembre 2015

Concernant les voyages scolaires et les sorties scolaires occasionnelles, compte-tenu de la situation particulière en Ile-de-France, les consignes données dans les écoles et les établissements scolaires pour la période du 16 au 22 novembre 2015 sont prolongées jusqu'au 29 novembre 2015 inclus à l'exception des voyages scolaires hors Ile-de-France, y compris à l'étranger qui sont désormais soumis aux consignes nationales suivantes : les écoles et les établissements scolaires ont pour obligation de signaler en amont ces voyages à l'autorité académique. En lien avec les préfets, l'autorité académique pourra interdire un voyage si les conditions de sécurité ne sont pas remplies.

Cellules psychologiques

Les cellules psychologiques peuvent toujours être déployées par le ministère à la demande des directeurs d'école et chefs d'établissements. Cette semaine, 250 cellules ont été activées sur l'ensemble du territoire.

COP 21

Enfin, concernant l'implication des écoles et établissements scolaires dans la COP 21 (conférence Paris-Climat 2015), qui se tiendra au Bourget du 30 novembre au 11 décembre 2015 et pour laquelle la venue d'élèves était initialement prévue, pour des raisons de sécurité et à titre de précaution, tous les déplacements de scolaires sur le site du Bourget sont annulés, sans exception.

Attentats terroristes à Paris du 13/11/15 -- Etat d'urgence -- Point dans les écoles

Nous tenons notre page Facebook à jour avec les informations pour les écoles de Limeil-Brévannes.


Vous pouvez donc suivre les communiqués officiels en temps réel sur notre page : www.facebook.com/gipe.limeilbrevannes

Les informations reçues sont :
  • depuis l'académie de Créteil : Les écoles sont ouvertes lundi matin.
  • depuis Mme Charpentier, principale Korczak : réunion de concertation avec les profs lundi de 8h à 9h, les cours de 8h à 9h sont donc annulés pour les élèves, ils reprennent à 9h.
  • depuis Limeil Actus: même chose au collège Féry, les cours sont annulés de 8h30 à 9h30.
  • depuis le lycée : Les cours reprendront demain lundi 16/11 à 9h20 + Rappel : la carte de lycéen est indispensable pour l’accès au lycée
  • depuis le ministère:

L’ensemble des services de l’Éducation nationale est mobilisé sur tout le territoire.



La ministre a communiqué aux recteurs les consignes suivantes :



Les écoles, établissements scolaires et universitaires, fermés ce week-end dans les académies de Paris, Créteil et Versailles, seront rouverts ce lundi.


  • Des cellules psychologiques sont déployées dans les écoles, collèges, lycées et établissements d’enseignement supérieur, en Île-de-France, où les élèves, leurs familles et les personnels de l’Éducation ont été particulièrement affectés, mais aussi ailleurs à la demande des directeurs d’école et chefs d’établissement.


  • Les voyages scolaires sont annulés sur tout le territoire métropolitain, du lundi 16 novembre 2015 au dimanche 22 novembre 2015. Pour les élèves en déplacement actuellement, un recensement a été réalisé. Ils reviendront dans les conditions prévues initialement.


  • Les sorties scolaires occasionnelles (cinéma, musée...) sont annulées sur la même période. Les sorties scolaires régulières (cantine, gymnase...) sont maintenues en dehors de celles qui nécessitent un déplacement en transport en commun public.

-
  • Les drapeaux seront mis en berne dans l’ensemble des écoles, établissements scolaires et universitaires ainsi que dans les rectorats.


Une minute de silence sera respectée dans l’ensemble des écoles, établissements scolaires et universitaires. La ministre laisse le soin aux équipes pédagogiques d’adapter ce moment de recueillement à l’âge des élèves. Des ressources pédagogiques sur le site Éduscol, mises à disposition dans la soirée, pourront être mobilisées pour accueillir les élèves, les accompagner et nourrir les discussions.

Afin de donner priorité à l’accueil des élèves et de permettre la présence de tous les personnels dans les écoles et établissements, les réunions et les formations des personnels de l’Éducation nationale prévues cette semaine sont annulées.
 
La ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, écrira à l’ensemble des personnels dans la soirée. La ministre adressera par ailleurs un courrier aux parents d’élèves.

Les rectorats diffuseront sur leur site internet les informations locales complémentaires.


Communiqué de presse de Mme Lecoufle : le projet de nouvelle école aux temps durables est annulé
https://sites.google.com/site/gipelimeilbrevannes/home/comuniqu%C3%A9%20de%20presse%20Lecoufle%20Ecole.png
"Projet d’école des Temps durables :
Françoise Lecoufle fait le choix responsable

Aux Temps durables, ce projet né de la volonté de proposer une école de proximité ne verra pas le jour. En cause, la qualité des sols qui n’est pas satisfaisante.

Il est apparu primordial pour l’équipe municipale de réaliser une école près des 2000 logements construits ces trois dernières années. Le nombre de classes existantes est insuffisant, l’ancien Maire ayant étrangement ignoré l’arrivée des enfants.

Dès son élection au printemps 2014, la nouvelle équipe réfléchit à construire une école de qualité, durable et facile d’entretien. La ville s’est donc portée acquéreur du seul terrain disponible à proximité des logements.

Afin de garantir une ouverture dès septembre 2016, les services municipaux, rassurés par les projets de construction d’habitations de l’ancien Maire prévus sur ce terrain, ont lancé simultanément le concours d’architectes et les études de la qualité des sols.

Les conclusions définitives viennent de tomber et les résultats ne permettent pas de construire une école. Par mesure de précaution, Françoise LECOUFLE estime qu’un tel projet à cet endroit ne serait pas responsable.

Bien entendu, d’autres solutions d’agrandissement des groupes scolaires existants sont d’ores et déjà à l’étude. Un rendez-vous avec des représentants de l’Education nationale et le Préfet est prévu, afin que tous les enfants puissent être accueillis à la rentrée 2016.

Egalement par mesure de précaution, madame le Maire avait lancé dès décembre 2014 des analyses d’air sur le quartier des Temps durables. Elles se sont révélées tout à fait satisfaisantes."

Résultats complets des élections des parents d'élèves sur Limeil Brévannes pour l'année 2015/2016
Le GIPE reste l'association ultra-majoritaire de Limeil-Brévannes en primaire et secondaire (avec ses 55% des sièges et 100% des écoles / collèges et lycée).
Les autres associations ou fédérations se répartissent les sièges des titulaires ainsi : FCPE (18%), APEL (14%), PEEP (10%) et API (3%).

Détail de la répartition en écoles primaires (maternelles et élémentaires) et secondaires (collèges et lycée) :
GIPE : 83 parents titulaires, soit 55 % - présent dans les 16 établissements de Limeil-Brévannes
FCPE : 27 parents élus, soit 18% - présent dans 11 établissements de Limeil-Brévannes
APEL : 21 parents élus, soit 14% - présent dans 4 établissements de Limeil-Brévannes
PEEP : 15 parents élus, soit 10% - présent dans 8 établissements de Limeil-Brévannes
API : 5 parents élus, soit 3% - présent dans 1 établissement de Limeil-Brévannes

Le GIPE passe de 73 à 83 sièges par rapport à l'année dernière, ce qui correspond à une progression de +14%.

Détail école par école en cliquant sur le nom de l'école dans le bandeau à gauche sur www.gipe-limeilbrevannes.fr

Comment voter par correspondance

Comment voter par correspondance aux elections de parents d'eleves


Quelques chiffres sur les préparations des élections des représentants des parents d'élèves 2015/2016

Quelques chiffres pour la préparation des élections des représentants des parents d'élèves sur Limeil :
Le GIPE, c'est 157 candidats sur les 14 écoles de Limeil, les 2 collèges et le lycée.
C'est 25.970 photocopies pour que chaque parent ait sa profession de foi qui explique les réalisations et engagements du GIPE.
C'est énormément d'heures de pliage pour préparer les élections dans toutes les écoles entre mardi et jeudi pour une transmission aux parents vendredi dernier délai (samedi pour le lycée).
Tout ce pliage permet à chacun de voter sereinement par correspondance. Donc n'hésitez pas à faire votre choix, à comparer et à voter dès lundi par correspondance (ou sur place le vendredi excepté pour le lycée qui ouvre les bureaux de vote le samedi).

Elections des représentants 2015/2016

Les prochaines élections des parents d'élèves sont le vendredi 9 octobre 2015 (samedi 10 pour le lycée).
Certaines de nos listes sont déjà pleines, mais n'hésitez pas à nous contacter en message privé si vous souhaitez nous rejoindre sur l'école de votre enfant (ou vos enfants) ou si vous avez des suggestions ou des questions.
Nous avons des têtes de liste opérationnelles dans toutes les écoles des maternelles au lycée et nous vous répondrons systématiquement.



Nouveau bureau du GIPE pour 2015/2016


Lors de l'Assemblée Générale du 8 septembre 2015, le nouveau bureau a été élu avec Sophie BASSOMPIERRE comme présidente.

Le bureau vous remercie pour la confiance que vous lui accordez et reste à l'écoute de toutes suggestions, idées, communication que vous pourriez apporter au GIPE.


Le nouveau bureau est constitué de :

Présidente : Sophie BASSOMPIERRE
Vice-Présidents : Stéphane HOUCHOT & Hilmi KADDOUR
Secrétaire : Stéphane RABANY
Secrétaire Adjointe : Edith ROUET
Trésorière : Karine REMOND




Assemblée Générale du GIPE
mardi 8 septembre 20h30 CCAS (
    facebook GIPE

Ordre du jour :
  • Rôle du Parent d'élève GIPE
  • Approbation des comptes
  • Election du Conseil d'administration
  • Montant de la cotisation pour l'année 2016/2017
  • Préparation des élections
  • Téléthon
  • Point rentrée
  • Questions diverses

Bonne réception et bonne rentrée à tous.

Préparation de la rentrée 2015/2016

Dates à retenir :
  • rentrée des classes: mardi 2 septembre
  • assemblée générale du GIPE : mardi 8 septembre 20h30
  • forum des associations : samedi 12 septembre
  • élection des représentants des parents d'élèves : 9 octobre (le 10 pour le lycée)


Présentation du GIPE, association indépendante de parents d'élèves de Limeil Brévannes

Le GIPE est une association de parents d’élèves indépendante, apolitique et laïque créée en 1998.
 
Présents dans toutes les structures scolaires (primaire, collège et lycée) de la commune de Limeil Brévannes, les élus du GIPE représentent l'ensemble des parents d'élèves.

Les parents d'élèves élus du GIPE sont présents dans toutes les réunions auxquelles les parents d’élèves sont associés (conseils d’école, conseils de classe, conseils d'administration, commissions diverses,…).

En tant que parents d'élèves, n’hésitez pas à vous investir en nous rejoignant au GIPE, car c’est de vos enfants scolarisés à Limeil Brévannes qu’il s’agit !

Le GIPE a pour mission de soutenir le plus grand nombre. Si vous rencontrez des difficultés d’ordre individuel, le GIPE peut vous accompagner sans toutefois se substituer ou vous remplacer dans votre démarche de parents d'élèves d'enfants scolarisés sur Limeil Brévannes.

Les parents d'élèves membres du GIPE se rencontrent régulièrement au sein de l’association afin de travailler sur les points soulevés lors des diverses réunions ou à la suite d’échanges avec les parents d'élèves brévannais.

Le GIPE est aussi présent sur la commune de Limeil Brévannes en participant à toutes les manifestations associatives de Limeil (succès annuel de la fête du « Petit Castor » avec notre pélican et notre fakir, participation au Téléthon, participation à la fête des solidarités, participation humaine aux projets d’écoles, etc.).

Comptant sur votre soutien comme vous pouvez compter sur le nôtre, n'hésitez pas à venir à notre rencontre pour améliorer le quotidien de vos enfants.

GIPE
A l’écoute des parents, au service des enfants et des jeunes
 


Adresse :
Hôtel de ville
2 place Charles de Gaulle
CS 20001
94456 Limeil-Brévannes Cedex