Actualités‎ > ‎+ Archives‎ > ‎

Questions communes des associations de parents d'élèves pour Mme le maire au 28/10/2014

publié le 4 nov. 2014 à 14:35 par Stéphane Rabany   [ mis à jour : 12 févr. 2015 à 02:25 ]

Questions des représentants des parents d’élèves à Madame le Maire de Limeil-Brévannes suite à notre réunion commune du 28/10/2014

L’ensemble des associations des parents d’élèves locales (APEL, API, GIPE) et la fédération FCPE se sont réunis le 28 octobre pour préparer ensemble les questions que les représentants des parents d’élèves souhaitent aborder avec la municipalité.

Nous souhaitons tous pouvoir travailler avec la municipalité de façon constructive et en parfaite collaboration sur les sujets qui concernent nos enfants. Nous avons donc souhaité écrire et transmettre ces questions ouvertes au plus vite.

Concernant le PEDT, les horaires imposés par l’éducation nationale sur notre ville ne semblent pas satisfaire tout le monde. Pour étudier tout changement éventuel, afin de mieux axer nos priorités de travail, nous étudions la possibilité de sonder l’ensemble des parents pour recueillir leurs avis et connaître le nombre de parents satisfaits par les horaires actuels. Aussi, pour nous permettre de répondre au mieux aux besoins de l’enfant et aux attentes des parents, nous devons envisager les conséquences des demandes que nous pourrions avoir d’autant que tout changement ne pourrait se faire qu’avec votre accord évidemment.

1.        Accepteriez-vous d’avancer rapidement sur les questions d’horaires pour une mise en place à la rentrée de septembre 2015 ?

Dans l’éventualité de modifier les horaires, et pour réfléchir aux conséquences de ces changements, pouvez-vous nous informer sur les impacts financiers et organisationnels qu’engendrerait un retour à un début de classe à 8h30 et non 9h00.

2.       Dans le cas où les horaires seraient de 8h30 à 15h45 avec les NAP le soir ?

3.       Dans le cas où les horaires seraient de 8h30 à 16h30, avec les NAP concentrées sur une après midi par semaine (le vendredi par exemple ou plusieurs après-midi selon les écoles) ?

Avec les horaires actuels,

4.       Des NAP seraient-elles envisagées le matin avec une garderie existante en parallèle ? Quel serait le mode d’inscription ? Quels seraient les tarifs ? Quels seraient les horaires et la fréquence de ces NAP ? Les enfants qui arrivent à la garderie au fils de l’eau entre 7h30 et 8h50 seront-ils intégrés aux NAP déjà commencées ?

5.       Est-il possible d’avancer la pause méridienne de 15 voire 30 minutes car le déjeuner est trop tardif pour les enfants se levant tôt ?

6.        Compte tenu des difficultés organisationnelles rencontrées depuis la rentrée, est-il possible de conserver la gratuité de la garderie de 8h20 à 8h50 ? Ou tout au moins qu’il y ait un tarif différentié pour cette tranche horaire ?

  1. Est-il possible de mettre en place plus de trois réunions de pilotage par an comme cela est spécifié dans le PEDT voté en conseil municipal ?

Concernant les points écoles qui permettent de faire traverser les enfants à proximité des écoles, nous considérons unanimement que ce n’est pas aux parents de faire cela, mais à la collectivité, à savoir la municipalité, de gérer cet aspect lié à la sécurité des enfants. Ainsi :

8.       Nous souhaitons que la municipalité assure la sécurité de tous les points écoles, y compris les mercredis, et sur tous les points sensibles autour des écoles.

Concernant le Pédibus : un constat : la carte orange coûte moins cher que le nouveau tarif annuel de 180 Euros.  Nous avons compris qu’il est indispensable de mettre en place les moyens nécessaires pour mettre en relation le bon nombre d’animateurs en fonction du nombre d’enfants réellement présents. Ce tarif étant dissuasif pour beaucoup d’une part, et n’étant pas soumis au quotient familial d’autre part, certains enfants rentrent seuls de l’école ce qui pose des problèmes de sécurité importants. Nous avons réfléchi ensemble et avons donc une proposition concrète :

9.       Avec la mise en place de pré-inscriptions gratuites sur une période à définir (1 mois par exemple), chaque parent indique jour par jour si l’enfant utilise le pédibus, et s’il ne respecte par l’inscription (soit parce que l’enfant n’est pas au pédibus alors qu’il est inscrit, soit parce que l’enfant va au pédibus sans être préinscrit), alors il paye une « pénalité » d’1 Euro.

10.    Est-il possible de prévoir le trajet retour des mercredis midi ?

Concernant le Centre de loisirs :

11.     Les tarifs du centre de loisirs ont baissé de 20% mais cela ne semble pas suffisant. Est-il possible, pour plus d’équité, de les baisser de 30% ?

12.    Concernant les pré-inscriptions pour le centre de loisirs des mercredis après-midi (alors qu’il n’y en avait pas par le passé), nous souhaiterions plus de souplesse et que les parents aient la possibilité d’annuler une réservation, sans pénalité, 8 jours avant.

13.    Pour les mercredis midi, est-il possible de donner le choix aux parents de récupérer leurs enfants après la cantine (vers 14h00) en dissociant l’inscription à la cantine de celle du centre de loisirs ?

14.    Est-il possible d’accepter que les enfants puissent sortir avant 16h00 du centre de loisirs les mercredis à condition que ce soit pour des activités régulières, prévues, et sur justificatif (ou exceptionnellement pour raison médicale) ?

D’une manière plus générale,

        15. Les parents sont très attachés au maintien en l’état des classes transplantées : Est-il possible de maintenir le budget ainsi que le fonctionnement actuel lié aux classes transplantées.

        16. Nous souhaiterions être consultés et collaborer avec la municipalité en réunion sur l’ensemble des sujets scolaires et non être juste informés en réunion des décisions déjà prises.

        17. Nous souhaiterions être intégrés aux réflexions liées aux nouvelles classes et nouvelles écoles nécessaires pour les rentrées 2015 et 2016.

Madame le Maire, nous réaffirmons notre souhait unanime d’avancer ensemble, de manière constructive et positive sur tous les points qui concernent nos enfants. Nous restons à votre disposition pour toute précision concernant ces questions et nous pourrons compléter nos propos lors de la réunion du 17 novembre à laquelle vous nous avez invités. En fonction des réponses, nous nous réservons la possibilité d’engager une consultation (QCM par exemple) auprès de tous les parents dans chaque école.

Pour APEL, API, FCPE et GIPE, les présidents respectifs, Ingrid DUMAS, Catherine FLEURY, Delphine BORGNA et Emmanuel MBEDEY.

Ċ
Stéphane Rabany,
4 nov. 2014 à 14:38