L'atelier!


Interview Radio Kreiz Breizh en breton :

Gilles Léhart, luthier à Trézélan Begard, nous parle de la fabrication d'instruments de musique. Binious, bombardes et autres instruments à vents, tout ce qu'il conçoit est minutieusement essayé et livré dans le monde entier. Musicien et chanteur, il a lui-même remporté beaucoup de prix dans la région et nous explique les liens entre son métier de luthier et de sonneur. Conversation autour de la musique bretonne. DUREE :60 minutes. radio de provenance : Radio Kreiz Breizh, en breton.

Interview Le télégramme : 

Gilles Léhart est artisan luthier dans les Côtes d’Armor. Ils 
ne sont qu’une dizaine en bretagne. Ce natif de la région de St-Brieuc a débuté comme sonneur de biniou et de bombarde, à l’âge de 14 ans. « Puis, comme tout musicien bricoleur, j’ai essayé de fabriquer mes propres instrument, en apprenant sur le tas..."
Le sonneur :

Au départ sonneur de couple ( biniou-kozh-bombarde ) , Gilles LÉHART commence sa carrière à l'école de sonneur de la MJC du plateau, à St-Brieuc, fin 1978 : il a 14 ans. Son "prof" se nomme Georges EPINETTE ( champion de Bretagne 1974 et 1994 ). Quelques mois plus tard à peine, il est recruté comme compère par ce dernier ( en dépannage! ), et est vite propulsé dans la cour des grands : au concours de Monterfil 1979, où ils se présentent sans préparation, ils se qualifient pour le championnat de Bretagne, à Pluvigner cette année-là : ils y obtiendront une honorable 4ème place. Les années s'enchainent ensuite avec de nombreux compères : Pascal MICHEL, Daniel LE FEON, Gildas MOAL, Jean-Michel ALHAITS, Yves-Marie LE BRAS, Kristen BODROS, Dominique MAHE, Mathieu MESSAGER, glanant au fil des concours de sonneurs de multiples récompenses ( voir liste dans " concours "). Aussi à l'aise au biniou qu'à la bombarde, il joue soit l'un soit l'autre selon le compère, gagnant ainsi des concours certaines fois à la bombarde et d'autres au biniou ( ainsi le concours Plinn du Danoüet, 2 fois à la bombarde et 2 fois au biniou).

Associé au mythique Daniel PHILIPPE ( de Bourbriac), il remporte le championnat de Bretagne des sonneurs de couple biniou-bombarde à Gourin en 2010.
Il joue ausi en groupe : membre fondateur de STROBINELL , il en fait partie de 1985 à 1995. Depuis 2000 il joue avec MARIALLA, groupe de musique à danser de Fest-Noz. Il joue aussi de la clarinette ( Treujeun-gaol en Breton), du saxophone soprane, et est également un chanteur en Breton, 1er prix Chant à Danser à la finale du Kan ar Bobl  2012 à Pontivy, avec Yannick DABO.


On peut l'écouter sur de nombreux album auxquels il a participé : Consulter ici la discographie...


Le Luthier : 

Dès ses 15-16 ans, estimant que ses instruments ne fonctionnaient pas très bien, il s'équipe d'un petit tour à bois et commence à bricoler. Cassant beaucoup de bois, s'énervant pas mal aussi, mais se remettant toujours à l'ouvrage, il fabrique des souches de biniou, des sutells, des pavillons,...,( très laids au départ, mais de moins en moins moches! ) , s'attaque ensuite aux lévriads, aux bombardes, .... . Jouant rapidement sur des instruments de sa fabrication, les copains commencent à lui en demander, et, de fil en aiguille et à force de travail, il étoffe sa gamme et finit par se mettre à son compte en mai 1987, non sans avoir fait un passage par la fac de Rennes, d'où il ramène un DEUG d'Anglais et une Licence de Breton. A la demande de Jean-Michel VEILLON, il ajoute les flûtes traversières à son catalogue à partir de 1989.

Avec pour seule publicité le " bouche à oreille ", ses instruments sont maintenant joués dans le monde entier, par des musiciens amateurs aussi bien que par des professionnels.