< Accueil<Conseiller Habitat sain <Ondes électromagnétiques                                                                         Mise à jour 31 Mars 2014

- L'introduction de technologies modernes dans notre vie quotidienne a engendré une nouvelle gamme de pollution : la pollution électromagnétique. Les appareils électriques que nous utilisons produisent des champs électriques et magnétiques qui peuvent avoir des conséquences sur notre état de santé.

- Les champs électromagnétiques se révèlent comme facteur d'agression pour les organismes vivants qui ne reconnaissent pas ces champs comme biologiquement compatible et développent des réponses caractéristiques de stress. Les effets directs sur la santé font actuellement l'objet de multiples recherches. Dans tous les cas de figure, il semble primordial aujourd'hui d'avoir une idée précise des pollutions présentes dans notre environnement et d'en limiter au maximum l'exposition.

- Les rayonnements électromagnétiques sont habituellement classés selon leur fréquence et repris dans le spectre électromagnétique. Parmi les pollutions électromagnétiques les plus fréquentes dans notre environnement, deux catégories sont à distinguer :

  • les ondes de basses fréquences, dues principalement à l'utilisation d'électricité domestique et industrielle
  • les ondes de hautes fréquences, appelées également radiofréquences, hyperfréquences ou micro-ondes, utilisées principalement pour véhiculer des informations.

Le Parlement Européen estime que le niveau d'exposition de l'espèce humaine aux champs électromagnétiques a été multiplié par 1 milliard depuis 1945.

 

Les ondes Électromagnétiques 

- L’électricité nous apporte le confort et le modernisme, cependant nous n’avons pas toujours conscience de l’impact qu’elle a sur nous.

Les Ondes électromagnétiques existent sous différentes formes dans notre environnement. Ultra-violets, infrarouge, lumière visible à l’œil nu, rayons X et gamma, micro-ondes, ondes radio... elles inondent notre quotidien. Elles proviennent essentiellement de deux sources, Naturelles, par le Soleil et l'activité des orages.

Et artificielles, car depuis le début du XXeme siècle, ces ondes électromagnétiques d'intensités bien plus élevées se sont superposées sur ce fond de rayonnement naturel.

Elles sont toutes le résultat des technologies de l’information et de la communication sans fil, des satellites, des radars, des émetteurs d'ondes pour les radiocommunications.

 Il y a aussi notre électricité domestique,  ainsi que tous les appareils disponible pour notre confort ou notre travail. Sans oublier les transmetteurs, capteurs, détecteurs qui les font fonctionner… La liste est  longue


 Formation des champs électromagnétiques artificiels

 - A la construction ou en rénovation, le choix des matériaux utilisés pour le câblage est particulièrement important car ils sont partout présents dans nos habitations et ont un impact majeur sur la diffusion de ces champs électromagnétiques.

Les rayonnements traversent les murs, les cloisons et se « diffusent » dans notre habitat avec une intensité plus ou moins forte

Il y a un champ électrique dès qu'un appareil est branché, et ceci, sans être forcement en fonctionnement

Un champ magnétique se forme dès le passage d'un courant.

La combinaison de ces deux champs constitue «le champ électromagnétique».

 - La superposition de tous les champs électromagnétiques qui nous entourent est nommé «brouillard électromagnétique (électrosmog
 

 

Le champ Électrique 50Hz

 - Le courant électrique alternatif de notre réseau domestique  génère des champs électriques. Contrairement aux champs magnétiques, ces champs peuvent être arrêtés plus facilement. Le choix des matériaux
 mis en œuvre à la construction sera donc déterminant pour éviter ces perturbations.

Les principales sources de champs électriques 50 Hz

itemUn réseau électrique mal conçu
itemLit électrique non débranché et couvertures chauffantes
itemPlafonds rayonnants et décorations fixées aux murs contenant des fils électriques
itemAquarium
itemA proximité d’appareillages électriques branchés en permanence
itemEnvironnement proche d’un équipement informatique non équipé de câbles blindés.
itemAbsence ou mauvaise prise de terre

Le champ Magnétique 50Hz

 - Le réseau électrique génère des champs magnétiques variables qui traversent les murs et presque tous les matériaux. Son intensité diminue avec la distance



Les principales sources de champs magnétiques 50 Hz


itemles Transformateurs et les moteurs électriques
itemle courant électrique domestique
itemles boucles d’induction
 

Le rayonnement électromagnétique se divise en deux catégories :


 - Les rayonnements ionisants (rayons X, gamma...) sont  capable de déposer assez d'énergie dans la matière qu'il traverse pour créer une ionisation en lui arrachant des électrons.


 - Les rayonnements non ionisants (rayonnement des très basses fréquences aux hyperfréquences, infrarouge, lumière visible) ne possèdent pas assez d'énergie pour ioniser la matière.

La frontière entre rayonnements ionisants et non ionisants se situe dans les UV (ultraviolets).
Par exemple, le rayonnement infrarouge de votre chauffage est capable d'apporter une douce chaleur mais les ultraviolets peuvent brûler la peau ou les yeux.


Le Wifi

 - La technologie Wifi émet des ondes de haute fréquence à 2400 MHz. Ces ondes sont pulsées en basse fréquence à 10Hz pour plus de pénétration dans la matière. Leur portée est de 50 à 300 mètres.2450 MHz, c’est la fréquence de l’eau. Notre corps, composé à 75% d’eau, est donc particulièrement sensible aux ondes du Wifi, par phénomène de résonance, car les fréquences sont proches.

 - Le four à micro-ondes émet des ondes de haute fréquence de 2450 MHz qui normalement, si la porte est étanche, restent à l’intérieur de l’appareil. Il est vrai que les aliments cuits dans un tel appareil n’ont plus aucune valeur nutritive : ils sont morts ; et parfois même, s’il s’agit de produits laitiers, ils sont transformés en neurotoxiques puissants. Mais revenons à nos moutons (ou à nos vaches puisqu’ils en restent encore quelques-unes) ! Pour résumer ce qu’est le Wifi, je dirais que c’est comme un four à micro-ondes qui fonctionnerait toute la journée, à la différence près qu’il n’y a pas de porte et que les ondes sont aussi pulsées en basse fréquence.

Le cerveau lui aussi émet des ondes :

itemà l’état de veille, le cerveau fonctionne en ondes Béta de 13 à 30 Hz

itemdès que vous fermez les yeux, donc en phase d’endormissement, le cerveau fonctionne en ondes Alpha de 8 à 12 Hz

itemlorsque l’on atteint le sommeil profond, le cerveau se cale sur la fréquence de 0,5 à 3 Hz (ondes Thêta)

itemet en phase de sommeil paradoxal sur la fréquence de 3 à 7 Hz (ondes Delta)

 - Si votre maison ou vos voisins proches (lorsqu’on habite en appartement) sont équipés en Wifi, votre cerveau va se caler par phénomène de résonance sur la fréquence de 10 Hz du Wifi. Il y a donc de fortes chances pour que vous ne puissiez plus dormir d’un sommeil profond et réparateur, votre cerveau restant caler sur sa fréquence d’endormissement. Sans parler de la journée. Maux de tête, vertiges, nausées, fatigue, difficulté de concentration

Il y a beaucoup d’études sur le sujet : je vous donne quelques liens. 

Sources

  • www.geobiologie.fr
  • « Le guide de l'habitat sain » de Suzanne DÉOUX

haut de page