CHERPIN Jean

Jean CHERPIN

 
 

Jean Cherpin

 

Jean CHERPIN est né à Ambierle, près de Roanne, le 18 juin 1899.

Ce n’est qu’au lendemain de la première guerre mondiale qu’il vient vivre à Marseille.

 

Employé par la Société Générale des Transports Maritimes, il s’occupe des passagers et des croisières. Et bien qu’il rende d’éminents services à son employeur ce n’est pas à ce titre que nous allons en parler.

 

Sa véritable vocation est d’ordre culturel.

 

Déjà pendant l’occupation il fonde une association en compagnie de Robert JARDILLIER et Gaston BERGER (le père de Maurice BEJART) qui prend le nom d’Association pour le développement de la Culture Artistique et Littéraire.

Elle est enregistrée en juin 1944.
 

Livraison N° 87  du 4ème T. 1973 de la Revue Arts et Livres de Provence

    
    Arts et Livres de Provence, le bulletin qu’elle publie à partir du mois d’octobre de la même année devient rapidement un des pôles du mouvement intellectuel marseillais.

Grâce au précieux concours de Jean CHERPIN et à celui de sa femme, Germaine GOBIN  cette Revue va vivre plus de 40 années.

 

Mais l’apothéose de son activité réside dans l’ardeur qu’il déploya à la gloire d’Honoré DAUMIER. Il crée une association « Les Amis de Daumier » qui prend la suite d’un mouvement lancé en 1924 par Grass Mick[1] relayé en 1929 par Pierre BERTAS[2] et qui va se consacrer à l’étude et la célébration de l’œuvre du célèbre Marseillais[3]. Il y consacre de nombreux ouvrages et de nombreuses conférences qui ont le mérite de remettre en lumière, de dépoussiérer l’image académique du caricaturiste et d’éclairer toutes les autres facettes de son art.

Jean Cherpin croqué par MOQ (Maurice Quinson)

 

      Erudit affable et discret il est reçu à l’Académie de Marseille en 1972. L’année suivante il publie une très belle étude sur DAUMIER. Il poursuit ses publications jusqu’en 1979 et ses activités, dont sa collaboration avec les Publications Commerciales jusqu’à son dernier souffle

Cet infatigable ami que les membres du Comité du Vieux Marseille avaient plaisir à côtoyer au sein de leur association s’est éteint le 13 mai 1985 à Marseille.

 

 

Lettre autographe de Jean Cherpin

Jean-Marie delli Paoli

 

d'après le texte de l'émission Inter Provence animée par Laurent Menel sur France Bleu Provence le 22/12/2001



[1] Voir l’article de Georges Alingrin  dans le numéro spécial qu’Arts et Livre de Provence consacre à Daumier en 1948 sous le titre « A travers la presse locale » (pages 123 à 125).

[2] Plaquette intitulée Un Marseillais Honoré Daumier 1808-1879 éditée par la Société de Statistique d’Histoire et d’Archéologie de Marseille et de Provence en 1929.

[3] Joseph Billioud corrige et augmente les sources génalogiques proposées par Pierre Bertas dans le numéro spécial qu’Arts et Livres de Provence consacra à Daumier en 1948 sous le titre :  Les huits quartiers plébéiens de Daumier (pages 120à 122).

Comments