Chronique


Dakhla : 3 tonnes de résine de cannabis saisies

publié le 26 févr. 2015 04:40 par Gendarmerie Royale   [ mis à jour : 26 févr. 2015 04:40 ]


Les éléments de la Gendarmerie Royale ont saisi, mardi à Dakhla, quelque 3.375 kilogrammes de chira (résine de cannabis) conditionnés dans des caisses en bois à bord d’un camion semi-remorque à destination du Mali.
Les stupéfiants étaient dissimulés à l’intérieur d’une cargaison de pommes de terre, que le conducteur avait chargée samedi dernier à Casablanca pour l’acheminer vers le Mali, a appris la MAP.
La drogue et le moyen de transport saisis ont été remis aux service des Douanes, tandis que le conducteur a été arrêté et présenté à la justice, ajoute la même source.
Cette opération fait suite au démantèlement, le 8 février dernier à Casablanca, d’un réseau de trafic international de stupéfiants, ayant permis la saisie de 4.600 kg de chira et 6 véhicules, dont 3 camions, ainsi que l’interpellation de 10 personnes.

MAP

Ebola : Aucun cas d'Ebola n'a été enregistré jusqu'à présent

publié le 13 janv. 2015 02:56 par Gendarmerie Royale   [ mis à jour : 13 janv. 2015 05:11 ]

Les ministres de la Santé, de l’Intérieur et le chef de la Gendarmerie Royale ont effectué une visite d’inspection à l’aéroport Mohammed V pour s’assurer de la fiabilité des moyens de contrôle des malades atteints du virus d’Ebola.

A ce jour, le ministère de la Santé n'a enregistré aucun cas d'infection par le virus Ebola dans le Royaume, a réaffirmé le ministre de la Santé, El Houssaine Louardi, lundi à l'aéroport international Mohammed V à Casablanca.

«Nous visitons l'aéroport Mohammed V pour s'assurer, sur place, de la bonne mise en œuvre du dispositif national de veille, mais aussi pour s'arrêter sur les dysfonctionnements potentiels en vue de développer ce Plan en fonction des évolutions de l'épidémie», a souligné El Houssaine Louardi.

Ce Plan, mis en œuvre en coordination avec la Gendarmerie Royale, l'Office national des aéroports et Royal Air Maroc, se décline en quatre mesures principales, à savoir la prévention de l'introduction du virus, la détection précoce, la préparation à la prise en charge et la sensibilisation et communication sur les risques, a-t-il rappelé. 

Ces mesures comprennent aussi l'équipement, sur le plan national, de quatre laboratoires répondant aux critères mondialement reconnus en la matière pour effectuer les analyses rapides des cas suspects, outre la mise en place de mesures liées au diagnostic et à la prise en charge des malades, a-t-il ajouté.


Gendarmes / Casablanca: Des trafiquants de faux bijoux interpellés

publié le 30 déc. 2014 07:16 par Gendarmerie Royale   [ mis à jour : 30 déc. 2014 07:19 ]


Coup de filets de la gendarmerie de Ouled Saleh à Casablanca. Huit trafiquants suspectés de commercialiser de faux bijoux en or portant un poinçon de la douane ont été interpelés. Détails.
Dans son numéro de mardi 30 décembre, le quotidien arabophone Assabah rapporte en Une que l’interpellation des membres de cette bande a eu lieu par hasard vendredi dernier lors d’un contrôle de routine sur la route reliant Bouskoura à Ouled Abbou. Les éléments de la gendarmerie royale ont ainsi arrêté un véhicule à bord duquel se trouvaient cinq personnes. Le chauffeur a tenté de tromper la vigilance du gendarme par des expressions humoristiques, mais ce dernier a été intransigeant en lui demandant d’ouvrir la malle de la voiture, ajoute le journal. La vérification de la malle a permis aux gendarmes de découvrir un grand coffret plein de bijoux sous forme de chaînes, gourmettes, bagues… Qui, selon les dires des suspects, allaient être remis à d’autres commerçants sur commandes, précise le quotidien.

Circonstances aggravantes

Et d’ajouter que les occupants de la voiture ont tenté de soudoyer les éléments de la gendarmerie par la coquette somme de 200.000 DH pour fermer les yeux sur cette affaire et ne pas mettre en application les procédures. Conscients de la mission qui leur a été confiée, les éléments de la gendarmerie ont saisi le montant remis en guise de corruption en le joignant aux chefs d’inculpation retenus contre les suspects.
Selon Assabah, les test effectués par les services de la douane sur les bijoux saisis ont révélé une grande surprise. Il a été constaté que ces bijoux relèvent du toc et ne sont pas conformes aux critères de l’or marocain. De même, le poinçon apposé sur les bijoux est subtilement imité et n’est nullement authentique.
Les huit prévenus, issus d’une même famille et exerçant le commerce de l’or, détiennent des magasins dans le quartiers de Lakriaa et Sbata à Casablanca, croit savoir la publication, ajoutant que les mis en cause ont été déférés au parquet de la ville, alors que les recherches se poursuivent activement pour l’arrestation de trois autres individus, dont l’un est spécialiste dans l’alliage de l’or et du cuivre.
Le secteur de l’orfèvrerie n’est pas à l’abri de la falsification et du toc. Bien que développée, l’activité de l’or au Maroc souffre de problèmes chroniques allant de l’importation du précieux métal au poinçonnage. Le secteur a plus que jamais besoin d’un sérieux coup de balai.

Source : http://le360.ma

La Gendarmerie Royale participe au plan d’action pour soutenir le secteur de l’art

publié le 18 déc. 2014 06:49 par Gendarmerie Royale   [ mis à jour : 18 déc. 2014 06:50 ]


Le président de la Fondation nationale des musées (FNM), Mehdi Qotbi a annoncé son plan d’action pour valoriser l’art marocain.
Du côté de la lutte contre la fraude, Mehdi Qotbi a annoncé la collaboration de la FNM avec le laboratoire de la Gendarmerie royale, qui mettra à sa disposition son laboratoire d’analyses scientifiques dans le domaine des expertises d’œuvres d’art, notamment la datation des œuvres par le carbone 14. Une Commission de validation et d’acquisition devrait également voir le jour. Elle sera chargée de définir les critères de qualité des œuvres d’art qui intégreront les collections du FNM.
Source : http://www.quid.ma

La Gendarmerie Royale offre à l'ISMALA un hélicoptère

publié le 16 déc. 2014 06:07 par Gendarmerie Royale   [ mis à jour : 16 déc. 2014 06:08 ]


Inauguré le 11 septembre 2013 par le roi du Maroc, l'Institut spécialisé des métiers de l'aéronautique et de la logistique aéroportuaire (Ismala) s'étend dans la technopole de Nouaceur sur une superficie totale de 15 000 mètres carrés dont 9 000 mètres carrés couverts.

Avec cette deuxième promotion, l'Ismala innove avec la maintenance des hélicoptères. "La deuxième promotion se compose de 120 techniciens répartis en 5 groupes spécifiques de 24 techniciens spécialisés dans la maintenance des avions dont un groupe dédié à la maintenance des hélicoptères. C'est la nouveauté de la rentrée de cette année", précise Abdelhadi Ben Mkaddem.

A cette occasion, la gendarmerie royale a offert à l'Institut un hélicoptère sur lequel les candidats techniciens pourront s'exercer pendant que d'autres utiliseront notamment l'avion King air 200 en place ou la réplique de cockpit de l'Airbus A320 à la disposition des futurs techniciens.

Source : http://www.usinenouvelle.com

Décès d'Abdellah Baha: La Gendarmerie Royale ouvre une enquête

publié le 8 déc. 2014 06:20 par Gendarmerie Royale   [ mis à jour : 18 déc. 2014 01:47 ]


En vue de déterminer les circonstances de la mort de Abdellah Baha, une équipe de la Gendarmerie Royale a été chargée de mener une enquête sur l'accident qui a couté la vie au ministre d’Etat du gouvernement survenue hier soir à Bouznika.

Un communiqué du ministère de l’Intérieur indique que "les investigations se déroulent sous le contrôle du parquet compétent" . Les éléments de la Gendarmerie Royale, sont présents sur place depuis hier soir.

Les hélicoptères de la Gendarmerie Royale évacuent les citoyens à Ouarzazate

publié le 27 nov. 2014 01:58 par Gendarmerie Royale   [ mis à jour : 8 déc. 2014 06:11 ]



Gendarmerie / Ben Guerir : 4 tonnes cannabis saisies

publié le 19 nov. 2014 03:18 par Gendarmerie Royale


Une quantité record de 4 tonnes de résine de cannabis a été saisie par les éléments de la gendarmerie Royale, dimanche soir 16 novembre 2014 à Ben Guerir.
Selon les autorités locales, un véhicule utilitaire qui transportait cette quantité de drogue conditionnée en plaquettes a été intercepté par les gendarmes, en poste à un barrage de contrôle au niveau du péage de l'autoroute à l'entrée de Ben Guerir.

 Le chauffeur du véhicule et son passager ont été arrêtés et mis en garde à vue. Une enquête a été ouverte pour identifier l'ensemble des personnes impliquées dans ce trafic de drogue. 

Source : http://www.aujourdhui.ma

La première mouture de la stratégie nationale de lutte contre la corruption finalisée

publié le 3 nov. 2014 04:49 par Gendarmerie Royale   [ mis à jour : 3 nov. 2014 04:51 ]

Le projet portant sur la stratégie nationale de lutte contre la corruption est finalisé. Le ministre de la Fonction publique et de la modernisation de l'administration, Mohamed Moubdii, devra le soumettre cette semaine au Chef du gouvernement pour validation avec les différents partenaires (Gendarmerie royale, Cour des comptes, justice, inspection générale du territoire…) et procéder, par la suite, à l’élaboration d’un plan d’action. Cette stratégie devra être mise en œuvre sur 10 ans, car elle est axée sur plusieurs volets, comme la formation et la décentralisation. Elle vise à mettre en place les outils de suivi, d’observation et d’intervention en définissant clairement les responsabilités de chaque intervenant.

Outre le volet de sensibilisation, elle sera accompagnée par des mesures législatives. En effet, l'arsenal juridique reste insuffisant pour juguler le fléau et doit être complété afin d’atteindre les objectifs escomptés. On s’attend à la présentation de bon nombre de projets de loi (dissuasion, contrôle, suivi…) au Parlement. La coordination entre les diverses parties impliquées dans la question de la transparence et de la bonne gouvernance est un élément-clé. Elle s’assigne pour objectif l’implication de la société civile ainsi que des partenaires sociaux et les groupements professionnels dans la lutte contre la corruption. Elle est également basée sur la satisfaction des engagements du Royaume du Maroc à l’égard de la communauté internationale. La préparation de la future stratégie s’est faite selon une approche participative. «Elle constituera un saut qualitatif en matière du combat contre la corruption et améliorera le classement du Maroc dans l'indice de perception de la corruption (IPC)», souligne le ministre de la Fonction publique.

Cette stratégie nationale intégrée et globale sera la première en son genre dans le domaine de la prévention et de la lutte contre la corruption. L’ambition affichée est de contrecarrer les inconvénients et les contraintes qui freinaient la concrétisation des objectifs des programmes déjà mis en place auparavant. La mise en place d’une stratégie nationale se fait attendre depuis des années.

Source : http://www.lematin.ma

Mise en œuvre d’un nouveau dispositif baptisé «Hadar»

publié le 27 oct. 2014 06:37 par Gendarmerie Royale   [ mis à jour : 27 oct. 2014 06:38 ]


Le ministre de l'Intérieur a annoncé la Très Haute Décision Royale pour le renforcement du plan national actuellement en vigueur pour lutter contre les différentes menaces qui guettent le Royaume.

Ainsi, il sera procédé à la mise en œuvre d'un nouveau dispositif de sécurité, baptisé «Hadar», intégrant les Forces Armées Royales, la Gendarmerie Royale, la police et les Forces auxiliaires, indique samedi un communiqué du ministère de l'Intérieur.

Ce dispositif sera mis en place progressivement pour appuyer l'action des services de l'Etat dans la protection des citoyens et des visiteurs étrangers. Il couvrira les différents sites sensibles du Royaume, ajoute la même source.

Ces mesures ont été annoncées lors d'une réunion, tenue samedi à l'aéroport International Mohammed V de Casablanca, en exécution des Très Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi, que Dieu L'assiste, par le ministre de l'Intérieur, le ministre de l'Equipement, du Transport et de la Logistique et le ministre Délégué auprès du ministre de l'Intérieur, et qui a été consacrée à l'examen des mesures de sécurité déployées au niveau de cette plate forme aéroportuaire et des autres aéroports du Royaume.

Ont, également, participé à cette réunion de sécurité de haut niveau, le général de corps d'armée inspecteur général des forces armées royales et commandant la zone sud, le général de corps d'armée commandant la Gendarmerie Royale, le directeur général d'études et de documentation, le directeur général de la sûreté nationale, le directeur général de la surveillance du territoire, le président directeur général de la compagnie aérienne «Royal Air Maroc», le directeur général de l'ONDA, le directeur général de l'Administration des Douanes et des Impôts Indirects, le wali de la Région du Grand Casablanca et le gouverneur de la province de Nouaceur.

Au cours de cette réunion, il a été passé en revue les plans d'action des différents intervenants au niveau de cet aéroport, visant à parer à tout acte illicite et faire face à toute menace qui peut cibler cet aéroport ou la navigation aérienne en général, poursuit le communiqué.

A l'issue de cette réunion, une visite des installations a été effectuée par les responsables présents pour s'assurer de l'efficience du dispositif de sécurité mis en place.

Source : www.lematin.ma

1-10 of 138