GDR 3531 NACRE


L’objectif du groupement de recherche (GDR) NACRE (Nanocristaux dans des diélectriques pour l’électronique et pour l’optique) est de promouvoir les échanges entre chercheurs qui étudient ces nanomatériaux, dont les applications se situent dans les domaines de l’électronique, de l’opto-électronique, de la photonique et de la plasmonique, de favoriser l’émergence et d'animer de nouvelles collaborations transdisciplinaires au niveau national. Le GDR NACRE a pour vocation de regrouper ces communautés et en particulier de l’optique et de l’électronique autour de l’axe «nanomatériau-nanophysique-nanotechnologie» qu’ils ont en commun. Le découpage vertical du GDR se fait suivant ces trois thématiques. Ce groupement devrait également permettre la mise en commun (i) d’outils expérimentaux (techniques de MET avancées, STEM-EELS, Sonde Atomique, sondes en champ proche, techniques de RX, spectrométries…) indispensables à leur étude structurale mais également (ii) d’outils théoriques (modélisation de la précipitation, de la croissance et de l’organisation, du confinement quantique et de la localisation des interactions, du tunneling, etc…). Ces outils expérimentaux et théoriques constituent les 2 axes transverses du GDR.

Il s’agit d’un GDR dépendant de l’Institut de Physique (INP) du CNRS et regroupant 200 personnes dont une cinquantaine de doctorants, dans 24 laboratoires.


Ce groupement de recherches a vu officiellement le jour au 1er janvier 2012, pour 4 ans (GDR 3531) et a été renouvelé en 2016 pour la période (2016-2019). Pour ce nouveau mandat, 4 axes prioritaires ont été définis : le dopage des nanocristaux semi-conducteurs, le couplage nanocristaux/nano-objets (ions, molécules, nanoparticules), l’auto-organisation des nanocristaux, les nanomatériaux hybrides fonctionnels.


L’animation de ce GDR est assurée par Caroline Bonafos du CEMES de Toulouse et par Fabrice Gourbilleau du CIMAP de Caen.


contact: bonafos@cemes.fr

secrétariat: Mireille Trupin (trupin@cemes.fr)