accueil

"C'est en se mouchant que l'on devient moucheron"
"C'est en forgeant que l'on devient forgeron"
"C'est en lisant que l'on devient liseron"
"C'est en sciant que Léonard De Vinci"

                                                                                                                    Est-ce que cela suffit pour devenir Conteur ?



tout petit, pour me divertir, j'écoutais les histoires à la télé,...
gauthier conte au Col de Port (09)

Un jour alors que j'étais déjà grand, je me suis retrouvé "dans une grande plate" (barque) voguant à la lueur de la lune entre arbres tétards et trognes du marais Poitevin : Pour la première fois j'entendais des conteurs. Ceux-ci, nous racontaient et nous faisaient vivre ce lieu qui devenait magique...

J'ai découvert le conte, ce partage d'imaginaire, cet art de raconter et de transmettre des histoires...

Plus tard, arrivé dans un village des montagnes Pyrénéennes, j'ai découvert la traditions des veillées d'antan et eu l'envie de faire partager les histoires des derniers conteurs...

Ainsi est né le Festival des Contes de Saurat. : Un village et des gens, beaucoup de bénévoles qui ont su garder une âme d'enfant.
Faire partie de l'équipe organisatrice, m'a permis de côtoyer les magiciens de l'imaginaire. C'est ainsi que tendant une oreille puis l'autre, je suis "tombé dans la marmite" et devenu à mon tour conteur.



Des histoires qui vivent d'une bouche à des oreilles, des oreilles à une bouche....