Martigues en 1914 : une petite ville du Midi de 7500 habitants. Parmi eux quelque 1200 hommes mobilisés dont près de 200 jamais ne regagnèrent leur foyer.
Jeunes pour la plupart, partis pour une guerre qu’ils croyaient courte, tous furent confrontés à un conflit d’une violence inimaginable... Qui étaient ces pêcheurs, paysans, employés ou ouvriers mobilisés ?
Comment la population de Martigues a-t-elle vécu, de l’arrière, leur absence ?
Quelles furent pour la ville les conséquences d’une guerre qui devait être «la der des ders» ?
A partir des archives communales, de celles du département des Bouches-du-Rhône, des sources du ministère de la défense et de fonds privées, ce livre retrace, au ras du sol, c’est à dire des tranchées où les soldats vivaient terrés ou du pont des navires sur lesquels les marins servaient, la Grande Guerre telle qu’elle fut vécues par les mobilisés martégaux.

Nicolas Balique, journaliste et historien militaire, mène depuis plusieurs années des recherches en histoire contemporaine principalement axés sur les deux conflits mondiaux. Il est actuellement chargé de mission «histoire et mémoire d’habitants» pour la ville de Martigues.










Spécifications
Prix : 20 euros TTC
224 pages + 16 pages quadri
Impression : noir
Façonnage : broché
Format : 150 x 220 mm
ISBN : 978-2-356981-23-3