« Il est des époques dont on a envie de parler. Non pas qu’elles soient exceptionnelles, mais plus simplement parce qu’elles nous ont marqués, laissant en nous des souvenirs empreints d’images, parfois inoubliables, d’odeurs qui emplissent encore nos narines de saveurs, souvent liées aux saisons, telles les douces saveurs de l’automne ou les senteurs éthérées de l’été, des sons, qui résonnent encore dans nos têtes, comme si un échos permanent nous les renvoyait afin qu’ils ne s’éteignent jamais. Des époques qui font appel à tous nos sens, ancrés dans notre mémoire visuelle, olfactive, auditives.
Ces souvenirs, je les ai puisés au travers de récits qui m’ont été faits par des personnages qui les ont elle-mêmes vécus et en ont été souvent les principaux acteurs, mais aussi au gré de rencontres avec des personnages, et là est le mot exact tant ils sont haut en couleurs et en traits de caractère qui en font des gens hors du commun. Ces gens qui sont souvent des figures d’un village tant leur renommée est acquise, méritent d’être connus car sous des aspects parfois théâtraux, ils sont emplis de bon sens et d’une certaine sagesse qu’ils n’hésitent pas à partager. Quand on a la chance de les avoir connus et côtoyés, on n’en ressort que plus riche. »

Né en 1951, Jean-Paul Florentino a été professeur des écoles. Ils vit à Bouc-Bel-Air dans les Bouches du Rhône. Il est l’auteur de L’Odyssée de la grive (Crepin-Leblond, 2011).



Spécifications
Prix : 18 euros TTC
168 pages
Impression : noir
Façonnage : dos carré collé
Format : 140 x 205 mm
ISBN : 978-2-356981-13-4