Il est exceptionnel qu’un si petit territoire coincé entre mer et collines à l’extrémité nord de Marseille, ait pu attirer autant de peintres qui ont chacun à leur façon contribué à une nouvelle vision de la peinture. 

L’histoire des peintres à L’Estaque commence avec l’école marseillaise, se poursuit avec l’arrivée de Cezanne, continue avec le mouvement fauve et le cubisme. 

Cezanne, venu à L’Estaque pour des raisons personnelles et familiales, y assouvit son désir de peindre sur le motif, dans une région où justement celui-ci est immuable : soleil, lumière, arbres à feuilles persistantes... Méticuleux à l’extrême, lent et laborieux, Cezanne apprécie cette stabilité. 

Cezanne est venu à plusieurs reprises à L’Estaque entre 1864 et 1885, mettant chacun de ses séjours à profit pour réaliser des œuvres essentielles. 

Ce livre réunit, autant que faire se peut, l’ensemble des œuvres que Cezanne a réalisé à L’Estaque ou dont les paysages de ce village marseillais ont servi de décors. 

Certains motifs ont disparu, d’autres sont restent visibles mais sont devenus difficile d’accès. Toutefois, on peut souvent confronter l’œuvre authentique à des cartes postales anciennes, des documents d’archives ou même des photos récentes. 

C’est à cette mise en relation qu’invite le présent ouvrage.


Geneviève Blanc, Membre de la Société Paul Cezanne, passionnée par l’histoire industrielle et artistique de l’Estaque, est l’auteure de L’Estaque, Art et Patrimoine, Chronique d’une double histoire. Elle a particulièrement travaillé sur les motifs peints par Cézanne à l’Estaque.



Spécifications

Prix : 23 euros TTC

128 pages

Impression : quadri

Façonnage : relié couv. cartonnée

Format : 240 x 180 mm

ISBN : 978-2-35698-166-0

Mise en vente : 21 mars 2019


Acheter ce livre en ligne