YANNICK MONGET digital paintings












"PARIS" photo sur plexi N° 2/8
75x50 cm
Le réchauffement climatique a ici totalement transformé les écosystèmes européens. La montée des eaux entraîne l'inondation du bassin parisien et la Tour Eiffel, située à seulement 46 mètres d'altitude, se retrouve en bordure de mer, dans une zone de mangrove ou une forêt luxuriante s'est développée. Le sel finit de ronger l'ossature de la Tour, en partie effondrée sous les assauts répétés du climat, des forts vents et autres intempéries.
Des chevreuils, qui n'eurent d'autre choix que de s'adapter à ce nouvel écosystème, se déplacent dans ce qui fut jadis le Champ de Mars alors que le soleil apparaît au loin, au -dessus de l'horizon.


Comments