Biographie. Article

JEAN-PIERRE CONIN nous fait partager son univers fantasmagorique, flirtant avec les anges et avec la mort dans le théâtre intime de tous ses personnages.
Les expressions des visages sont très précises, parfois inquiétantes, mais surtout fascinantes. De l’effroi à la sérénité, c’est peut-être une autre voie vers le bonheur que nous propose l’artiste. Il y a devant nos yeux une certaine spiritualité qu’il faut prendre le temps d’observer et de questionner.

Dix ans, Dix ans que Jean Pierre CONIN n avait pas expose a Tours. La dernière fois c'était déjà au château de Tours Pas que l homme aime se faire rare, simplement il aurait tendance a être plutôt timide et a privilégier les aventures humaines. Une expo c est une histoire de personnes, Il n y a pas que moi, il y a le lieu, l'équipe qui l'installe, Alain, ma petite encadreuse. Et c'est d'ailleurs chez cette petite encadreuse qu'Alain Irlandes  (directeur des expositions de la ville de Tours) a découvert les œuvres récentes de Jean Pierre Conin. Presque par hasard. Formé aux beaux arts de Tours par un professeur qui lui a appris a regarder, puisqu'on ne peut pas apprendre a dessiner, Jean Pierre Conin considère le dessin comme fondamental.

"Pour moi c'est le plus important, c'est l’âme d'une œuvre. Tout commence toujours par le dessin et après finalement il ne s'agit que de copie à la gouache ou a l'huile."

Pas surprenant alors qu'il n'utilise que le noir et le blanc pour ses œuvres.

" Je travaille avec une craie noire, un crayon blanc et éventuellement une gomme. C'est formidable tout ce que je peux faire avec ça."

Et c'est vrai que le rendu est étonnant de précision et d'expressivité. A tel point qu il vaut mieux s'approcher pour apprécier chaque détail de ses dessins.

"Il faut venir avec votre imagination, votre générosité, sourit Jean-Pierre CONIN. Des dessins ne doivent pas être regardés en passant comme une image Il faut être complice, s'attarder, s'approcher, rentrer dedans. C'est une invitation.

Source: Article d'Élodie Butet paru dans la Nouvelle République du 14 mai 2010...


Né à TOURS le 21 novembre 1949

Études aux Beaux-Arts de Tours, France, avec pour maitre de dessin Paul Guimezanes (Prix de Rome de gravure).

Parallèlement suit une formation de comédien à la Comédie de la Loir. Directeur Guy SUARES.

1967 : premiére exposition de Collages

1969 : Joue ses premiers rôles

1971 participe à la création d'une compagnie professionnelle de théâtre qui s’intéresse aussi à la création jeune public

Crée ses premiers décors et costumes.

Premiere rencontre avec Robert PINGET (Architruc) qui s'interesse a son travail de dessins.

1976 : Exposition personnelle Luçay le Mâle.

1977 : Exposition collective Tours Multiple.

1978 : Exposition personnelle Galerie 37, Tours.

1981 : Exposition collective Attention aux artistes.

1982 : Exposition personnelle Galerie du Cardinal, Tours.

1989 : Exposition personnelle Menuiserie 1, Tours.

1992 : Exposition personnelle Festival Acteurs Acteurs, Tours.

1994 : Exposition collective Croquis à croquer, Saintes

          et Faux à usage de faux, Saintes.

1995 : Exposition personnelle Mémoires d'Imaginaires, Tours.

1996 : Exposition Collective 9éme criterium des Estampeurs et dessinateurs de presse, Saintes.

2000 : Exposition personnelle Château de Tours.

2004 : Exposition personnelle Rencontres Artistiques Internationales Czeladz-Pologne.

2010 : Exposition personnelle Château de Tours.

2016 : Exposition personnelle Galerie de la Douve, Langeais.

2016 : En permanence à la Galerie 21

Dessine les marionnettes du Misanthrope d’après Molière pour la Compagnie Houdart-Heuclin ( réalisé par Patrick GREY).

Plusieurs co-mises en scene, notamment le chapeau de Big Mama en V.O. (création Tortue Magique).

Fit de tres nombreuses créations de lumiere: pour le theatre du Tumulte (M.Puig), l'Autruche Theatre, les Amis de Coucou la fourmi (M.J. ROBIN), la Tortue Magique (F. Juzézack), le




TV Tours

https://youtu.be/xUTuvHSyyBY

Comments