Compétence D3.1 Structurer et mettre en forme un document

Texte officiel

  • La production numérique des documents impose une rationalisation de leur production dans un souci d'efficacité. Ces documents structurés sont plus accessibles, et plus facilement modifiables, échangeables et réutilisables.
  • L'usager met en œuvre à bon escient les fonctionnalités avancées des outils permettant la structuration et la mise en forme de ses documents.

Savoirs

  • Connaître les éléments qui composent un document numérique et leurs attributs.
  • Connaître les rôles des styles, masques et modèles.
  • Connaître la notion de document hypertexte et de lien.

Aptitudes

  • Construire une structure de document hiérarchique.
  • Construire une structure de document hypertexte.
  • Automatiser la mise en forme d’un document numérique, en exploitant au mieux les fonctionnalités des logiciels.
  • Élaborer un modèle de document.

Texte officieux

Connaissances

  • Un document numérique est un document représenté par une suite de nombres binaires (cad des 0 et des 1, stockés sur un disque, une mémoire flash...),
  • Un document textuel numérique se décompose en :
    • Caractères : lettres, chiffres, symboles...
    • Mots :
      • Composés de caractères.
      • Délimités par :
        • Un espace sécable ou insécable.
        • Un signe de ponctuation : ( ) , . " ...
    • Lignes :
      • Composées de mots :
      • Délimitées par :
        • Un saut de ligne.
        • Un saut de paragraphe.
      • Attention, une ligne (au sens numérique) peut occuper plusieurs lignes (au sens courant).
    • Paragraphes :
      • Composés de lignes :
      • Délimités par :
        • Un saut de paragraphe.
        • Un saut de page.
    • Pages :
      • Composées de paragraphes.
      • Délimitées par des sauts de page.
      • Attention, une page (au sens numérique) peut occuper plusieurs pages (au sens courant).
  • Ces éléments ont des propriétés (gras, italique, couleur...) définies par des attributs (oui/non, rouge/vert/bleu...).
    • Dans le cas d'un texte, seules les lignes ne peuvent avoir de propriétés propres.
    • Pour dupliquer des élément par copier-coller, il est souhaitable d'effectuer un collage spécial sans formatage afin de ne récupérer que du contenu (sans attributs) et de permettre à ce dernier de s'adapter aux attributs de la zone où il est collé.
  • On appelle lien hypertexte (ou lien) un bouton positionné à un endroit d'un document (l'ancre) et permettant d'accéder à un autre endroit de ce document ou d'un autre document (la cible).
  • Dans un document numérique :
    • La mise en page (positionnement du texte), la mise en forme (apparence du texte), l'organisation (l'ordre du texte) et le contenu (texte) peuvent être séparés.
    • Un document numérique est dit
      • Structuré si sa mise en forme et sa mise en page sont séparées de son contenu et résident dans une feuille de styles (aussi appelée masque pour les présentations) :
        • La mise en forme et la mise en page :
          • Sont appliquées au contenu par le biais des styles : on dit alors que la mise en forme et la mise en page sont automatisée.
          • Peuvent être appliquée au contenu après la saisie de ce dernier.
        • Attention, les styles sont hiérarchisés : ainsi, ils héritent des modifications apportées aux styles dont ils dépendent.
      • Dynamique si l'organisation de son contenu est séparée de son contenu :
        • Un CMS permet d'organiser un site web de façon dynamique.
      • Hypertexte s'il contient des liens.
      • Hiérarchisé s'il contient des parties et des sous-parties.
  • Un modèle est un document numérique comportant les éléments communs (contenu et styles) à plusieurs documents futurs et pouvant servir de base pour la création de ces derniers : en créant un modèle on s'épargne donc des tâches répétitives.

Activités

  • Vous pouvez par exemple réaliser une vidéo montrant comment :
    • Exploiter la feuille de styles pour automatiser les opérations de mise en forme et de mise en page d'un document : lettre, rapport...
    • Exploiter la feuille de styles pour automatiser les opérations de mise en forme et de mise en page d'une table des matières automatique.
    • Utiliser des modèles de documents.
    • Exploiter les liens hypertextes pour faciliter la navigation dans et hors de vos documents.
  • Vous pouvez pour cela utiliser l'application de traitement de texte de votre choix : Pages, Word, OpenOffice, LibreOffice...
  • Si vous hésitez, je vous propose pour d'utiliser LibreOffice :