Table des matières

  1. 1 Productions mutualisées
    1. 1.1 Informations et données
    2. 1.2 Communication et collaboration
    3. 1.3 Création de contenu
    4. 1.4 Protection et sécurité
    5. 1.5 Environnement numérique
  2. 2 Notes de cours
    1. 2.1 Informations et données
    2. 2.2 Communication et collaboration
      1. 2.2.1 Partager et publier
      2. 2.2.2 Collaborer
      3. 2.2.3 S'insérer dans le monde numérique
    3. 2.3 Création de contenu
      1. 2.3.1 Développer des documents multimédia
      2. 2.3.2 Adapter les documents à leur finalité
      3. 2.3.3 Programmer
    4. 2.4 Protection et sécurité
    5. 2.5 Environnement numérique
  3. 3 Le positionnement
    1. 3.1 Pourquoi passer le positionnement ?
    2. 3.2 Comment passer le positionnement ?
    3. 3.3 Pourquoi sauvegarder les questions qui m'ont posé problème ?
    4. 3.4 Comment sauvegarder les questions qui m'ont posé problème ?
  4. 4 La réalisation de vos vidéos
    1. 4.1 Quel sujet choisir ?
    2. 4.2 Que dire dans ma vidéo ?
    3. 4.3 Quel titre donner à ma vidéo ?
    4. 4.4 Comment réaliser ma vidéo ?
    5. 4.5 Comment filmer mon écran en enregistrant mes explications orales ?
    6. 4.6 Comment réaliser un diaporama vidéo en y ajoutant mes explications écrites ?
  5. 5 La remise de vos vidéos
    1. 5.1 Comment rendre ma vidéo accessible en ligne et récupérer son URL?
    2. 5.2 Où déposer mon URL ?
    3. 5.3 Comment déposer mon URL ?
    4. 5.4 Je suis non-assidu-e, quelles sont mes modalités d'évaluation ?
  6. 6 L'évaluation par les pair-es
    1. 6.1 Qu’ai-je à y gagner ?
    2. 6.2 Comment dois-je réaliser mes évaluations ?
    3. 6.3 Quels sont les limites à ne pas dépasser quand je commente une production ?
    4. 6.4 Comment identifier un hors-sujet ?
    5. 6.5 Comment m'organiser ?
    6. 6.6 Je suis une quiche^^ en informatique, comment dois-je m'y prendre pour évaluer ?
    7. 6.7 Comment accéder aux résultats de l'évaluation par les pairs-es ? (avant modération par mon enseignant)
    8. 6.8 Comment mon enseignant modère-t-il les évaluations par les pair-es ?
  7. 7 Votre droit de réponse
    1. 7.1 Est-il obligatoire de participer au droit de réponse ? Dans quels cas dois-je exercer mon droit de réponse ?
    2. 7.2 Quand, où et comment puis-je exercer mon droit de réponse ?
    3. 7.3 Qu'est-ce qu'un commentaire incorrect ?
    4. 7.4 Que dois-je faire si un commentaire me semble incorrect ?
    5. 7.5 Que dois-je faire si une de mes vidéos n'était pas accessible au moment de l'évaluation par les pair-es ?
    6. 7.6 Que dois-je faire si je n'ai pas évalué les travaux qui m'ont été attribués lors de l'évaluation par les pair-es ?
    7. 7.7 Comment mon enseignant évalue-t-il le droit de réponse ?
    8. 7.8 Quand connaitrai-je mon résultat définitif ?
  8. 8 La mutualisation
  9. 9 La certification
    1. 9.1 L'épreuve
    2. 9.2 Le résultat
  10. 10 La deuxième session
  11. 11 A l'issue de ma formation
    1. 11.1 J'ai réussi toutes les épreuves du C2i, comment récupérer mon certificat imprimé ?
  12. 12 Divers
    1. 12.1 La présentation officielle de votre formation
    2. 12.2 Dois-je préparer le C2i ou Pix ?

Recommandation du ministère : tou-tes les étudiant-es doivent recevoir une formation au numérique.

Productions mutualisées

Informations et données

Mattho69 est intervenu sur la page Wikipédia française d'Albert Einstein le 24 septembre 2014.
Quel est le code postal du lieu ou a été prise cette photo ?
Hélène veut retrouver le document de son ordinateur contenant l'expression smartphone.
Quel est le code postal de la commune où a été prise cette photo ?
A quelle date, quelle heure et avec quel modèle d'appareil photo a été prise cette photo ?
Que représente cette icône ?

Communication et collaboration

En tapant ses nom et prénom sur un moteur de recherche, Marcel tombe sur...

Quelle expression désigne les inégalités dans l'usage et l'accès aux technologies numériques ?
Quelles sont les adresses électroniques syntaxiquement correctes ?
Créez une URL raccourcie de cette page et collez la ci dessous.
Après l'envoi du message, qui saura que Nathan a reçu ce courrier électronique ? 

Création de contenu

L'instruction Ecrire(n) écrit le chiffre n à l'endroit ou se trouve le curseur.
L'en tête du document comporte une information qui n'apparaît pas à l'impression car elle est de couleur blanche.
Voici le code d'une image vectorielle disponible dans le fichier à télécharger.
Le texte a été mis en majuscule automatiquement sauf un mot, lequel ?
Quelle est la définition de l'image ?

Protection et sécurité

Les équipements informatiques permettant aux fournisseurs de service en ligne...

Jean a reçu un courriel de son collègue Mickaël apparemment souffrant, mais il doute sur sa sincérité.
Lucie est en voyage à l'étranger.
Dans quel pays est située l'adresse IP ... ?
Dans quel pays est située l’adresse IP ... ?
Après avoir travaillé longtemps devant son ordinateur, Jonathan ressent souvent des douleurs...

Lorsque vous naviguez sur le web en mode navigation privée, que pouvez vous dire ?

Adèle consulte son compte en banque sur le site : https://mabanque.fr

Environnement numérique

Voici quelques évènements marquants de l'histoire d'Internet. 
Quel est le nom de la loi qui prédit le doublement de la densité des puces électroniques tous les deux ans ? 
https://www.dropbox.com/s/b207ly13dg6geh5/Lois%20de%20Moore%20et%20Kryder.avi?dl=0

Rendez-vous sur cette page, et suivez les instructions.
Quelle est la résolution de l'écran que vous utilisez actuellement ?
Ouvrez ce fichier avec un éditeur de texte simple (Bloc-Notes, TextEdit, gedit....) pour y découvrir le nom d'un objet.

Notes de cours

Informations et données

Communication et collaboration

Interagir

Partager et publier

  • Réseau social :
    • Statut, visibilité, partage, like, commentaire, tag, message privé.
    • Classification :
      • Généraliste.
        • Facebook.
        • Google+.
      • Micro blogging.
        • Twitter :
          • Tweet, tweeter, retweeter.
          • Follow, follower, following.
          • Like, DM.
      • Spécialisé :
        • Vidéos.
        • Photos.
        • Musique.
        • Professionnel :
          • LinkedIn.
  • Plateforme de stockage en ligne et de bureautique collaborative.
    • Upload, download.
    • Partage : lecture, impression, copie, commentaire (et parfois suggestion de modification soumise à validation), écriture (ajout ou suppression, simultané : curseurs colorés, validation éventuelle), repartage, administration.
    • Visibilité : privé, non répertorié, publique.
    • Exemples : Google Drive, OneDrive, iCloud...
  • Raccourcisseur d'URL.

Collaborer

  • Production collaborative d'un document avec des outils locaux : échange par mail, commentaire, modification, versions d'un document, suivi des modifications,validation.
  • Sondage, vote, inscription :
    • Exemple : Doodle.
  • Agenda :
    • Importation/exportation/synchronisation/partage d'évènements/calendriers.

S'insérer dans le monde numérique

  • Document :
    • Corps.
    • Notes, commentaires et remarques.
    • Métadonnées.
  • Contenu :
    • Caractères :
      • imprimables.
      • non-imprimables.
        • Espace :
          • sécable.
          • insécable :
            • automatique.
            • manuel.
        • Tabulation.
        • Saut de ligne :
          • automatique.
          • manuel.
        • Saut de paragraphe.
        • Saut de page :
          • automatique.
          • manuel.
        • Saut de section.
      • Images et formes :
        • Position :
          • Alignée sur le texte.
          • Ancrée à un paragraphe ou à une page.
        • Taille :
          • Modification à la souris en modifiant ou conservant les proportions.
          • Définition précise.
        • Superposition :
          • Entre images et formes : ordre, premier plan, arrière-plan.
          • Avec le texte : habillage.
        • Particularités des formes :
          • Bordure.
          • Remplissage.
          • Orientation.
          • Texte.
    • Sélectionner, copier, couper, coller, glisser-déposer.
    • Rechercher et remplacer.
  • Présentation :
    • Mise en :
      • forme.
      • page.
    • Accessibilité et ergonomie.
    • Propriétés :
      • section ou page :
        • Format.
        • Marges.
      • paragraphe :
        • Retrait :
          • A gauche, à droite
          • Global.
          • de 1ère ligne.
        • Alignement : gauche, droite, centré, justifié.
        • Interligne.
        • Espacement :
          • Avant, après.
      • Caractère :
        • Couleur de :
          • caractère.
          • fond.
        • Majuscules, petites majuscules.
    • Méthode :
      • manuelle :
        • Application directe des propriétés (de paragraphe et de caractère) sur le contenu :
          • barre d'outils.
          • menus.
        • mise en page manuelle :
          • Espaces, tabulations, sauts de ligne, de paragraphe, de page manuels.
          • A PROSCRIRE et à remplacer par des instructions données dans les styles.
      • automatisée :
        • Application des propriétés (de paragraphe et de caractère) sur le contenu par l'intermédiaire de la feuille de styles.
          • Styles de titre :
            • Titre 1, 2...
            • Niveau de titre.
          • Styles de texte.
          • Styles de caractères.
          • Styles de page.
        • Masques.
  • Consultation :
    • Rechercher.
    • Statistiques.
  • Formats-extensions usuelles :
    • Texte :
      • Word : doc, docx.
      • Writer : odt.
      • Basique : txt, rtf.
    • Présentation :
      • Powerpoint: ppt, pptx.
      • Impress : odp.
    • Tableau :
      • Excel : xls, xlsx.
      • Calc : ods.
    • Divers :
      • Internet : html, php.
      • Archives : zip, rar.
      • Pdf.

Développer des documents multimédia

  • Réaliser une capture d'écran.
  • Retoucher une image :
    • Applications (gratuites) :
      • En ligne, pour des opérations complexes :
        • Pixlr.com > Editor en ligne.
      • Localement, pour des opérations élémentaires :
        • Paint sous Windows.
        • Aperçu sur Mac.
    • Opérations :
      • Zoomer.
      • Modifier la définition.
      • Outil remplissage.
      • Superposer plusieurs images à l'aide de calques.
  • Formats-extensions usuelles :
    • Image :
      • Bitmap :
        • Réel : jpg, raw.
        • Capture : png, bmp.
        • Animation : gif.
      • Vectoriel (agrandi sans pixellisation): svg (codage), odg.
    • Son : mp3, wav, ogg.
    • Vidéo : mp4, mkv.
  • Codage RVB des couleurs (en hexadécimal ou décimal) : convertisseur.
  • Modifier la vitesse de lecture d'une vidéo (ralenti, accéléré) : VLC.
  • Qualité d'une vidéo :
    • i, p.
    • hauteur : 480 (SD), 720 (HD), 1080 (Full HD), environ 2000 (4K), environ 4000 (8K).

Adapter les documents à leur finalité

  • Insertion numéros de pages.
  • Impression :
    • Tableau :
      • Zone d'impression.
      • En-tête et pied de page.
    • Mode : portrait, paysage.
    • Nombre de pages par feuille.
    • Recto-verso.
  • En France, le droit d'auteur protège les œuvres de l'esprit (texte, musique, photographie, schéma, programme informatique, etc.) :
    • Les œuvres sont protégées du seul fait de leur création :
      • Il n'y a aucune formalité de dépôt à réaliser.
      • Il est toutefois possible de déposer l'œuvre auprès d'un huissier de justice afin de créer une preuve d'antériorité datée en cas de litige.
    • Le droit d'auteur se décompose en :
      • Droit moral :
        • Il reconnaît la paternité de l'œuvre (l'identité de son auteur) et protège son intégrité.
        • Ce droit est perpétuel et incessible.
      • Droits patrimoniaux (dans les pays anglo-saxons, on parle de copyright) :
        • Ils concernent :
          • Le droit de reproduction : imprimer, copier et numériser.
          • Le droit de représentation : communiquer et diffuser.
        • Ils permettent à l'auteur (ou à ses héritiers) d'être rémunéré pour chaque utilisation de l'œuvre.
        • Ces droits peuvent être cédés à un tiers (un éditeur, par exemple) gratuitement ou avec une contrepartie financière.
        • Ces droits perdurent 70 ans après la mort de l'auteur au bénéfice des ayants-droit.
        • Les droits patrimoniaux ne s'appliquent pas aux œuvres du domaine public : https://fr.wikipedia.org/wiki/Domaine_public_(propriété_intellectuelle)
          • Il s'agit :
            • Des œuvres dont les droits patrimoniaux ont expiré.
            • Des œuvres volontairement placées dans le domaine public par leurs auteurs.
            • Des œuvres non originales (lois, textes réglementaires, etc.).
          • Les oeuvres du domaine public peuvent être utilisées librement à condition de citer l'auteur (respect du droit moral).
    • Voici quelques exceptions au droit d'auteur : http://www.cours-de-droit.net/les-exceptions-au-droit-d-auteur-a121603852
      • La copie et la représentation privées.
      • Les courtes citations (en particulier à des fins pédagogiques).
  • Ces droits peuvent être modifiés par l'auteur par application d'une licence, que l'utilisateur-trice de l'oeuvre est tenu d'accepter :
    • Les licences libres (par exemple les licences Creative Commons : https://creativecommons.org/share-your-work/licensing-types-examples/) autorisent :
      • La modification de l'oeuvre.
      • Le partage de l'oeuvre et/ou de ses dérivés, parfois uniquement avec la même licence (partage à l'identique ou copyleft) ou avec la possibilité d'une utilisation commerciale.
      • Attention, une licence libre peut être payante.
    • Les licences propriétaire :
      • Interdisent la modification de l'oeuvre.
      • Limitent l'utilisation d'une oeuvre à certaines situations : cercle privé, nombre de postes...
      • Attention, une licence propriétaire peut être gratuite.
    • Une application dont la licence est 
      • Gratuite est appelée : freeware ou graticiel.
      • Payante est appelée : shareware ou partagiciel.
  • Le format d'un fichier est la façon dont l'information est organisé à l'intérieur de celui-ci.
    • Une norme est un format ayant fait l'objet d'un examen collectif à l'issue duquel il a été reconnu par un organisme de normalisation national ou international.
    • Un standard est un format créé et géré par un ou plusieurs acteurs privés, mais utilisé par une large communauté ; un standard est dit :
      • Ouvert si ses caractéristiques sont publiques et sans restriction d'accès ni de mise en œuvre ; on parle aussi de format ouvert.
      • Fermé si ses caractéristiques sont privées : on parle alors aussi de format fermé/propriétaire.
  • L'extension d'un fichier est l'ensemble de caractères - facultatifs - situés à la fin de son nom, après le point.
    • Elle permet au système d'exploitation de choisir l'application - dite application par défaut - à lancer pour ouvrir le fichier, grâce à une table de correspondance entre extensions et applications.
    • En son absence, le terminal demande à l'utilisateur de choisir l'application qu'il souhaite utiliser pour ouvrir le fichier.
    • Des fichiers de même format auront généralement la même extension, mais :
      • Ce n'est pas obligatoire : cela dépend de l'application par défaut que l'on souhaite associer à chaque fichier.
      • La réciproque est fausse : des fichiers de format différent peuvent partager la même extension : ils sont alors associés à la même application par défaut.
    • Néanmoins, extension et format sont généralement intimement liés et portent souvent le même nom.
  • L'utilisateur peut modifier :
    • Le format d'un fichier :
      • Il réalise pour cela une conversion en utilisant une application appropriée.
      • Cela a pour effet de modifier :
        • L'organisation de l'information à l'intérieur du fichier.
        • L'extension du fichier, en général.
      • Cela a un effet limité sur l'information contenue dans le fichier.
    • L'extension d'un fichier :
      • Cela ne modifiera pas son contenu mais aura peut-être pour effet de changer l'application par défaut associée au fichier.
    • La table de correspondance entre extensions et applications : cela aura pour effet de changer les applications par défaut associées aux fichiers par le biais de leur extension.

Programmer

  • Binaire :
    • Unités de quantité d'informations :
      • bit = 0 ou 1 (binary digit) : c'est la plus petite quantité d'information que l'on peut stocker.
      • octet (= 1 Byte = 1 B) = 2^3 bits = 8 bits.
      • Ko = 2^10 Octets = 1024 octets, souvent arrondi à 1000 octets, c'est une unité adaptée pour indiquer la taille d'un texte.
      • Mo = 2^10 Ko = 1024 Ko, souvent arrondi à 1000 Ko, c'est une unité adaptée pour indiquer la taille d'un image.
      • Go = 2^10 Mo = 1024 Mo, souvent arrondi à 1000 Mo, c'est une unité adaptée pour indiquer la taille d'un film ou d'un support de stockage.
      • To = 2^10 Go = 1024 Go, souvent arrondi à 1000 Go, c'est une unité adaptée pour indiquer la taille d'un support de stockage de grande capacité.
    • Codage :
      • Nombre de codes différents pour un nombre de bits donné n : 2^n
      • Code source :
        • Page web.
        • Image vectorielle.
        • Couleur : RVB, un octet par couleur.
        • Texte :
          • Unicode (UTF-8) est le plus exhaustif (mais également relativement lourd).
          • ASCII :
            • Plus limité (256 caractères).
            • Un octet par caractère.
      • Conversions :
        • taux de compression.
        • binaire, décimal, hexadécimal.
  • Programmation :
    • Suite d'instructions portant sur des variables.
    • Instructions principales :
      • Saisie de la valeur d'une variable par l'utilisateur-trice : lire(i)
      • Affichage de la valeur d'une variable à l'écran et/ou d'un texte : écrire(i,"xxxx"), écrire(i), écrire("xxxx").
      • Modification de la valeur d'une variable : i<-i+1
      • Condition :
        • Si telle condition (possibilité de combiner plusieurs conditions avec et/ou) est réalisée alors faire ceci sinon faire cela.
        • Si i est pair alors i<-i+1
      • Boucles :
        • Pour telles valeurs d'une variable, faire ceci :
          • v<-0
          • Pour i allant de 1 à 10 faire v=v+i.
          • écrire(i)
        • Tant que telle condition (possibilité de combiner plusieurs conditions avec et/ou) est réalisée, faire ceci (ou sa variante : faire ceci jusqu'à ce que telle condition soit réalisée) :
          • v<-1
          • Tant que 7*v<100 Faire v<-v+1
          • Ecrire(v)
        • Répéter(n) (...)

Protection et sécurité

Environnement numérique

Le positionnement

Pourquoi passer le positionnement ?

  • Le positionnement est obligatoire pour pouvoir passer la certification :
    • Le positionnement vous attribue un niveau compris entre 0 et 8.
    • Le niveau qui vous sera proposé lors de la certification sera le niveau immédiatement supérieur à celui obtenu lors de votre positionnement.
      • Les 5 premiers niveaux correspondent aux anciens B2i et C2i niveau 1 (l'objectif en licence semble être d'atteindre le niveau 5 : nous aurons probablement plus d'informations à ce sujet au cours de l'année).
      • Les niveau 6, 7 et 8 correspondront à l'ancien C2i niveau 2, qui se passait au niveau master.

Comment passer le positionnement ?

  • Pour vous positionner, créez un compte sur la plate-forme nationale provisoire (si ce n'est déjà fait) avec votre adresse mail personnelle (pour pouvoir conserver votre compte et poursuivre la validation de Pix, en cas de changement d'établissement) à l'adresse suivante : https://pix.beta.gouv.fr
  • Passez le test que vous a indiqué votre enseignant.
  • Chaque test est :
    • Constitué d'une quinzaine de questions par compétence.
    • Prévu pour durer une trentaine de minutes par compétence mais n'est pas chronométré (à l'exception de certaines questions).
  • Je vous recommande de répondre à toutes les questions car "passer" une question revient à donner une mauvaise réponse...
  • ATTENTION, à la fin du test, N'OUBLIEZ PAS DE SAUVEGARDER VOS REPONSES erronées pour pouvoir y accéder et les étudier ultérieurement afin de combler vos lacunes et de réaliser les travaux qui vous seront demandés dans le cadre du contrôle continu.

Pourquoi sauvegarder les questions qui m'ont posé problème ?

  • Dans le cadre de mes enseignements, cette opération est nécessaire pour préparer la certification : en effet, vous pourrez ainsi accéder ultérieurement aux questions qui vous ont posé problème afin de combler vos lacunes et préparer les travaux que vous devrez rendre dans le cadre du contrôle continu.

Comment sauvegarder les questions qui m'ont posé problème ?

  • Pour cela, je vous recommande de réaliser des captures d'écran de chaque question qui vous a posé problème (c'est-à-dire chaque réponse erronée).
    • Sur Mac, il vous suffit de réaliser la combinaison de touches Cmd+Maj+3 (votre capture sera enregistrée sur votre bureau).
    • Sur PC, vous pouvez utiliser :
      • L'application capture.
      • La touche ImprimEcran (qui copie votre écran dans le presse-papier) puis coller (Ctrl+V sur PC, Cmd+V sur Mac) la capture dans l'application de votre choix, par exemple dans un document textuel (Word, Google Drive...).
  • Si vous travaillez sur un poste de l'UBS, n'oubliez pas d'enregistrer tout cela dans un espace qui vous est personnel, par exemple sur votre espace disque (pas sur le bureau car tout serait alors effacé à la fermeture de votre session).

La réalisation de vos vidéos

  • Pour préparer Pix, vous allez réaliser des vidéos de deux à quatre minutes dans lesquelles vous allez partager votre expérience acquise lors des tests de positionnement.
  • Ces vidéos seront :
    • mutualisées pour que vos camarades profitent de votre expérience.
    • évaluées à la fois par vos pair-es et votre enseignant dans le cadre du contrôle continu.
  • Pour information (nous ne l'exploiterons pas pour le moment) : le référentiel officiel détaillé Pix.

    Quel sujet choisir ?

    • Pour chaque domaine ou compétence (en fonction de la progression que votre enseignant vous a indiquée en CM, TD et dans le calendrier de votre formation que vous trouverez en haut de cette page), votre vidéo doit traiter (en exposant les techniques et connaissances nécessaires, avec une approche méthodologique générale) une question de votre choix - parmi celles qui vous ont posé problème - issue du ou des tests de positionnement que vous avez passés : ce sera le sujet de votre vidéo.

    Que dire dans ma vidéo ?

    • Avec l'aide de votre enseignant et après avoir réalisé les recherches nécessaires, vous présentez dans votre vidéo l'ensemble des connaissances et techniques permettant de répondre à la question que vous avez choisie.
    • En introduction de votre vidéo :
      • Posez clairement la question que vous avez choisi de traiter, autant que possible en utilisant une capture d'écran.
      • Annoncez le plan de votre exposé : quelles sont les techniques et connaissances nécessaires pour comprendre la question et y répondre.
    • Dans le développement :
      • Exposez les techniques et les connaissances annoncées dans l'introduction, avec une approche méthodologique et générale.
      • Appliquez éventuellement ces techniques et connaissance à la question que vous avez choisie et montrez comment on obtient la réponse.
    • En conclusion (facultatif) :
      • Si vous ne l'avez pas fait dans le développement, appliquez les techniques et connaissance que vous avez exposé-es dans le développement, à la question que vous avez choisie et montrez comment on obtient la réponse.
      • Evoquez éventuellement une autre méthode qui aurait permis de traiter la question choisie.
    • Vous l'aurez compris :
      • La finalité de votre vidéo n'est pas uniquement de donner la réponse à la question que vous avez choisie, ce qui n'aurait que peu d'intérêt compte tenu du grand nombre de questions susceptibles de vous être posées lors de votre certification, et de toutes les variantes imaginables.
      • Au contraire, vous devez donner à votre exposé une portée générale, en fournissant les éléments nécessaires au traitement d'un large éventail de questions présentant des analogies avec celle que vous avez choisie.

    Quel titre donner à ma vidéo ?

    • Pour que chacun-e s'y retrouve, si vous donnez un titre à votre vidéo, celui-ci doit être la première phrase de la question que vous avez choisie.

    Comment réaliser ma vidéo ?

    • Vous pouvez, par exemple :
      • Filmer votre écran en enregistrant vos explications orales (cf. question suivante).
      • Réaliser des captures fixes de votre écran aux moments clés de l'activité puis les assembler dans un montage vidéo en y ajoutant vos explications écrites (cf. question suivant la question suivante).

    Comment filmer mon écran en enregistrant mes explications orales ?

    • C'est rapide mais aussi un peu stressant car il ne faut pas hésiter pendant le tournage.
    • Il vous suffit :
      • D'un terminal (ordinateur, téléphone, tablette) muni d'un micro (si votre ordinateur a une webcam, il a forcément un micro).
      • D'une application de "screencast" :
        • Sur PC, vous pouvez utiliser :
          • ScreenPresso que je vous invite à télécharger gratuitement sur screenpresso.com (ATTENTION à bien opter pour le codec MP4, activer le micro, les clics de souris et l'enregistrement en plein écran) [la vidéo suivante n'est pas de moi mais de l'éditeur de l'application] : https://youtu.be/0U4_YEQ0zpg
          • OBS Studio (que je n'ai pas testé mais dont une de vos camarades m'a dit du bien et qui présente l'avantage d'être libre), à télécharger gratuitement sur obsproject.com.
        • Sous Androïd, vous trouverez de nombreuses applications gratuites de screencast en vous rendant sur Google Play.
        • Sous iOS, vous pouvez :

    Comment réaliser un diaporama vidéo en y ajoutant mes explications écrites ?

    • C'est une opération un peu plus longue à réaliser mais aussi moins stressant car vous pouvez facilement rectifier votre travail.
    • Pour réaliser des captures d'écran :
      • Sur Mac, il vous suffit de réaliser la combinaison de touches Cmd+Maj+3 (votre capture sera enregistrée sur votre bureau).
      • Sur PC, vous pouvez par exemple :
        • Utiliser l'utilitaire de capture d'écran intégré à Windows, que vous trouverez dans Programmes > Accessoires.
        • Utiliser la touche ImprimEcran et coller la capture dans l'application de votre choix.
      • Sur les terminaux mobiles, une combinaison de touches suffit généralement à réaliser une capture d'écran (par exemple Home+On/Off sous iOS).
      • Pour anonymiser vos captures d'écran (si vous le souhaitez), il vous suffit d'utiliser Skitch qui existe pour Windows, Mac OS, iOS, Androïd (à télécharger gratuitement sur evernote.com/intl/fr/skitch ou sur votre store d'applications) : https://youtu.be/eHa4sTvz-yc
      • Pour légender et faire un montage vidéo à partir de vos captures d'écran, je vous recommande d'utiliser PowerPoint, qui est installé sur tous les postes de l'université ; après réalisation de votre diaporama, il vous suffira d'effectuer une exportation au format vidéo pour obtenir la vidéo correspondante : https://youtu.be/ZssfAZ8tZEI
      • Bien entendu, pour rendre le visionnage plus agréable, vous pouvez réaliser un montage et/ou ajouter en bande son une musique libre de droit (en prenant garde de créditer son auteur dans votre générique) ou une de vos compositions :
        • Sur PC, vous pouvez utiliser ShotCut (que je n'ai pas testé mais qui semble simple d'utilisation et présente l'avantage d'être libre), à télécharger gratuitement sur shotcut.org.
        • Sur Mac, vous pouvez par exemple utiliser iMovie.

      La remise de vos vidéos

      Comment rendre ma vidéo accessible en ligne et récupérer son URL?

      • Pour rendre votre vidéo accessible, je vous invite à :
        • La déposer en ligne :
          • Soit sur une plateforme de partage de vidéo (YouTube, Dailymotion, Viméo...) ; voici par exemple la procédure à suivre sur YouTube : https://youtu.be/iTLXu_D9DWI
          • Soit sur une plateforme de stockage en ligne (Google Drive, OneDrive, DropBox, Hubic...) ; voici par exemple la procédure à suivre sur Google Drive : https://youtu.be/Bwd22_LiDrc
        • ATTENTION, pour que chacun-e s'y retrouve, je vous invite à donner pour titre à votre vidéo, la première phrase de la question que vous avez choisie.
        • La partager en mode non répertoriée afin qu'elle ne soit pas publique mais soit accessible à vos évaluateurs-trices (si vous le souhaitez, vous pouvez opter pour un partage public).
        • Copier l'URL de votre vidéo fournie par votre plateforme.

      Où déposer mon URL ?

      • Rendez-vous dans mon cours sur la plateforme pédagogique de l'UBS : http://foad.univ-ubs.fr/course/view.php?id=122 (vous pouvez utiliser le navigateur de votre choix, excepté Internet Explorer qui n'est pas totalement compatible avec la plateforme).
      • Si vous ne l'avez pas encore fait, inscrivez-vous à ce cours : des indications à ce sujet sont données en haut de la page.
      • Trouvez l'activité correspondant à votre production (semestre, année de licence, département, domaine ou compétence).

      Comment déposer mon URL ?

      • Vous pourrez modifier votre devoir autant de fois que vous le souhaitez, jusqu'à la date limite de remise.
      • Dans l'activité correspondant à votre production (voir question précédente) :
        • Cliquez sur "Commencer la préparation de votre travail".
        • Dans la zone "Titre", saisissez la première phrase de la question que vous avez choisi de traiter.
        • Dans la zone "Contenu du travail remis" :
          • Collez votre URL.
          • Sélectionnez l'URL que vous venez de coller.
          • Cliquez sur le bouton de création de lien - dont l'icône représente une chaîne - dans la barre d'outils.
          • Dans la fenêtre qui s'ouvre :
            • Collez votre URL.
            • Cochez "Ouvrir dans une nouvelle fenêtre".
            • Cliquez sur "Créer lien".
          • Si vous n'ajoutez aucune autre précision, vous autorisez votre enseignant à mutualiser votre production avec la promotion - de façon anonyme pour vous -  s'il estime que votre travail - particulièrement réussi - est susceptible d'aider certain-es de vos camarades :
            •  Si vous souhaitez que cette mutualisation éventuelle ne soit pas anonyme (c'est-à-dire que votre enseignant indique votre nom s'il partage votre production), il vous suffit de préciser en dessous de votre URL : "mutualisation non-anonyme".
            • Si vous ne souhaitez pas que votre production puisse être mutualisée - anonymement ou pas, selon vos souhaits - il vous suffit de préciser en dessous de votre URL : "pas de mutualisation".
        • Cliquez sur "Enregistrer".

      Je suis non-assidu-e, quelles sont mes modalités d'évaluation ?

      • En tant que non-assidue, vous pouvez, en fonction de vos disponibilités :
        • Soit remettre vos productions en même temps que le reste de la promotion sur la plateforme pédagogique :
          • en suivant les indications données sur cette page.
          • en respectant le calendrier dont vous trouverez le lien en haut de cette page.
        • Soit me les envoyer par mail au cours de la semaine d’examen (vous trouverez mon adresse mail professionnelle sur votre ENT ou sur la page Contact de ce site).
      • Mis à part ça, vous devez procéder de la même façon que le reste la promotion, en suivant les indications données sur cette page : le programme est évidemment le même et vos productions doivent satisfaire le même cahier des charges.
      • Si vous avez besoin d’informations supplémentaires, n’hésitez pas à me les demander :
        • soit par mail : vous trouverez mon adresse mail professionnelle sur l'ENT ou sur la page Contact de ce site.
        • soit en passant me voir en salle de TD à l’heure qui vous convient le mieux : vous trouverez mon emploi du temps sur l’ENT. 

      L'évaluation par les pair-es

      Qu’ai-je à y gagner ?

      • Lorsque j'évalue :
        • En visionnant les productions de mes camarades, je peux :
          • Y trouver de l’inspiration pour la réalisation de mes prochaines productions que ce soit du point de vue du contenu, de l'organisation de l'exposé ou de la réalisation technique.
          • Tirer les leçons des erreurs que je constate afin de les éviter à l’avenir dans mes propres productions.
        • En appliquant les critères de notations, je parfais ma maîtrise de ces derniers, ce qui me permettra d’optimiser mes prochaines productions en répondant encore mieux aux attentes.
        • En choisissant d'évaluer des productions traitant de questions susceptibles de m'enrichir, je profite de l’expérience que mes camarades partagent avec moi, ce qui me permettra d'obtenir un meilleur score à la certification Pix.
        • J’exerce mon esprit critique, qui me sera utile tout au long de ma vie.
      • Lorsque je prends connaissance de mes évaluations, je reçois de l’aide de mes camarades par le biais des commentaires laissés sur mes productions.
      • A l'issue de la procédure d'évaluation :
        • Je bénéficie d’une évaluation aussi juste que possible grâce à la combinaison :
          • Des avis de mes camarades.
          • De mon droit de réponse.
          • De la modération de mon enseignant.
        • Je reçois des points bonus, si les notes et les commentaires que j'attribue sont cohérents.

      Comment dois-je réaliser mes évaluations ?

      • ATTENTION, je ne dois pas évaluer toutes les productions qui me sont proposées :
        • Si 15 productions me sont proposées, je dois en évaluer 10.
        • Si 8 productions me sont proposées, je dois en évaluer 5.
      • Je choisis les productions que je vais évaluer en fonction de leur titre : je privilégie les productions traitant des questions qui me sont inconnues ou qui m'ont posé problème lors du positionnement, afin que l'évaluation me soit profitable en me permettant d'élargir mes compétences.
      • Je commente - de façon respectueuse et constructive - chaque production que j'ai choisie en indiquant de façon précise et explicite :
        • Un ou deux points forts de la production à mes yeux (facultatif si la note est inférieure ou égale à 9).
        • Une ou deux suggestions susceptibles d'aider ma-mon camarade à progresser (facultatif si la note est supérieure ou égale à 18) et justifiant le niveau de la note : par exemple, si la note est inférieure ou égale à 13, ne pas se contenter d'une suggestion concernant une petite amélioration de la qualité du son, qui ne serait pas proportionnée à la note.
      • Je note chaque production que j'ai choisie en respectant les règles suivantes :
        • De manière générale, je distingue :
          • Les productions me permettant de répondre correctement à une question de Pix, auxquelles j'accorde la moyenne.
          • Les productions sortant de ce cahier des charges, auxquelles je n'accorde pas la moyenne.
        • Plus précisément, j'accorde une note allant :
          • De 18 à 20 si la production est à la fois efficace sur le fond et agréable dans sa forme : j'en suis reconnaissant-e à son auteur-e:
          • De 14 à 17 si la production est 
            • Soit efficace mais pourrait être plus agréable.
            • Soit agréable mais pourrait être plus efficace.
          • De 10 à 13 si la production est correcte sans être particulièrement efficace ou agréable.
          • De 05 à 09 si la production contient des fautes, des oublis ou des approximations : j’ai perdu mon temps en la regardant :
          • De 01 à 04 si la production ne répond pas à une question Pix ou est inaccessible (bien entendu, la personne concernée pourra se manifester lors du droit de réponse pour éclaircir ce mystère et rendre une production pertinente à l'enseignant-e, mais elle sera pénalisée, dans un souci d'équité et de pédagogie).
          • 00 si la production comprend un plagiat avéré (emprunts longs et/ou non entourés de guillemets et/ou non intégrés à une production originale et/ou non référencés) : je précise en commentaire, l'URL des sources.
        • En appliquant des malus d'un à deux points :
          • Si le lien vers la production n'est pas cliquable ou n'ouvre pas un nouvel onglet.
          • Si le titre de la production n'est pas constitué de la première phrase de la question du test de positionnement choisie.
          • Si la production traite la question choisie sans recul méthodologique, sans effort de généralisation.
          • Si la durée de la production n'est pas comprise entre 1min45s et 4min15s.
          • Si la production n'est pas au format vidéo (mais au format PPT, ODP, PDF, texte, image...) ; si, de plus, il me semble que la production est trop courte ou trop longue pour être visionnée dans le temps imparti, je lui applique un malus supplémentaire d'un à deux points.
      • En cas de doute,

      Quels sont les limites à ne pas dépasser quand je commente une production ?

      • Mes commentaires doivent être constructifs et respectueux :
        • Je m'abstiens d'exprimer un jugement, une critique, une sentence ou à fortiori de me moquer d'une production.
        • Je m’abstiens de toute extrapolation concernant la motivation ou les qualités et défauts supposés de mes camarades ; exemples :
          • « Manque de sérieux » : à bannir, je me contente de faire une suggestion pratique.
          • « Etudiant-e sérieux-se » : à bannir, je me contente de préciser le point fort de la production, selon moi.
        • Je m’abstiens de tout jugement positif ou négatif global ou vague ; exemples : "bon travail", "mauvais travail"… sont à bannir.
      • En cas de doute, je demande conseil à mon enseignant-e.

      Comment identifier un hors-sujet ?

      • Une production est hors-sujet si son sujet ne se rapporte pas au domaine ou à compétence visée.
        • Cas particulier : si son sujet se rapporte à une autre compétence au programme, la production doit malheureusement aussi être considérée comme hors-sujet.
      • En cas de doute, je demande conseil à mon enseignant-e.

      Comment m'organiser ?

      • De façon classique, je peux évaluer les productions, indépendamment les unes des autres, conformément à la grille de notation précédente.
      • Je peux également évaluer les productions en les comparant les unes aux autres :
        • Je les visionne toutes et les classe par ordre de valeur croissante, à mes yeux.
        • J’attribue une note à la meilleure production et une note à la plus faible, conformément à la grille de notation précédente.
        • Je répartis les notes des autres productions dans l’intervalle ainsi formé.

      Je suis une quiche^^ en informatique, comment dois-je m'y prendre pour évaluer ?

      • Ne pas avoir beaucoup de connaissances en informatique ne signifie pas que vous n'êtes pas en mesure d'évaluer des travaux.
      • Au contraire, vos commentaires seront particulièrement pertinents en ce qui concerne :
        • La clarté des travaux que vous évaluerez.
        • Leur utilité.
      • Prenez garde à appliquer scrupuleusement la grille de notation ci-dessus et à ne pas surnoter.
      • Identifiez en particulier les productions hors-sujet ou incompréhensible, et notez-les en dessous de la moyenne (car si vous ne le faisiez pas, ce serait vous qui vous retrouveriez pénalisée au moment de la modération) : identifier une production de ce type ne nécessite pas de votre part des compétences avancées en informatique mais uniquement la connaissance du sujet de la compétence ou du domaine visé, ainsi qu'un peu de rigueur.

      Comment accéder aux résultats de l'évaluation par les pairs-es ? (avant modération par mon enseignant)

      • Vous trouverez les résultats de l'évaluation par les pair.e.s à l'endroit-même où vous avez déposé vos travaux, sur la plateforme pédagogique.
        • La note moyenne est affiché au centre de la fenêtre.
        • Pour accéder aux détails des notes et des commentaires, il suffit de cliquer sur le titre de votre production.

      Comment mon enseignant modère-t-il les évaluations par les pair-es ?

      • Votre enseignant :
        • Modère les notes qui vous ont été attribuées par vos pairs-es en vous appliquant des bonus et des malus qui vous seront communiqués et justifiés à votre demande, dans un but pédagogique et par souci de transparence. Si, au regard des consignes d'évaluation indiquées plus haut, votre enseignant observe que les notes qui vous ont été attribuées sont globalement :
          • Trop sévères, alors il rectifie votre résultat en vous affectant un bonus.
          • Trop bienveillantes, alors il rectifie votre résultat en vous affectant un malus.
        • Etudie les notes que vous avez attribuées à vos pairs-es, ainsi que vos commentaires :
          • Si vos notes et vos commentaires sont cohérents, vous bénéficierez d'un bonus d'un à deux points
          • Dans le cas contraire, cela signifie que vous maîtrisez mal la compétences traitée ou que vous n'avez pas respecté les consignes d'évaluation : vous serez pénalisé-e d'un malus d'un à deux points.

      Votre droit de réponse

      Est-il obligatoire de participer au droit de réponse ? Dans quels cas dois-je exercer mon droit de réponse ?

      • Le droit de réponse n'est pas une obligation mais vous devez l'exercer dans les trois cas suivant :
        • Un commentaire de vos pairs-es vous semble incorrect (plus de précisions ci-dessous).
        • Une de vos vidéos n'était pas accessible lors de l'évaluation par les pairs-es (plus de précisions ci-dessous).
        • Vous n'avez pas participé à l'évaluation par les pair-es (plus de précisions ci-dessous).

      Quand, où et comment puis-je exercer mon droit de réponse ?

      • Le droit de réponse est accessible durant la semaine suivant l'évaluation par les pair-es, sur la plateforme pédagogique, en dessous de l'endroit où vous rendez vos vidéos.
      • Cliquez sur "commencer la préparation de votre travail" pour rédiger une réponse.
      • Vous pouvez compléter et modifier votre droit de réponse autant de fois que vous le souhaitez au cours de la semaine.

      Qu'est-ce qu'un commentaire incorrect ?

      • Un commentaire incorrect est un commentaire non conforme aux consignes, c'est-à-dire :
        • Incomplet, c'est-à-dire non constitué :
          • D'un point fort (excepté dans le cas d'une note inférieure ou égale à 9).
          • D'une suggestion (excepté dans le cas d'une note supérieure ou égale à 18).
        • Vague ("bon/mauvais travail").
        • Inapproprié : jugeant la personne ("manque de sérieux"), blessant, offensant, insultant.
      • Que la note attribuée soit bonne ou mauvaise, je vous invite à signaler tous les commentaires ne respectant pas cette charte dans votre droit de réponse car :
        • Les personnes qui ont rédigé des commentaires de ce type n'ont pas fait la preuve qu'elles étaient capables d'exercer leur esprit critique comme cela était attendu de leur part : cela traduit leur manque de réflexion, de motivation, de sérieux ou de respect pour leurs camarades... et dans tous les cas cela mérite d'être pénalisé.
        • Les évaluations de ce type n'apportent rien de constructif à celles et ceux qui les reçoivent : cela réduit l'intérêt de l'évaluation par les pair-es et nous fait perdre du temps à tous-tes.
      • C'est pourquoi :
        • Si votre droit de réponse est pertinent, je vous accorderai un bonus au titre de votre rigueur et de votre sérieux (et un malus à l'auteur-e du commentaire incorrect).
        • Si vous n'avez pas identifié et signalé un commentaire incorrect en droit de réponse, je pourrai vous pénaliser car cela montrerait que vous avez manqué d'esprit critique, de sérieux ou de motivation.

      Que dois-je faire si un commentaire me semble incorrect ?

      • Vous devez le signaler dans le droit de réponse en indiquant clairement :
        • L'évaluation concernée : 1ère, 2ème, 3ème...
        • Pourquoi le commentaire vous semble incorrect (cf. ci-dessus).

      Que dois-je faire si une de mes vidéos n'était pas accessible au moment de l'évaluation par les pair-es ?

      • Vous pouvez le signaler dans le droit de réponse en indiquant clairement :
        • La raison pour laquelle votre vidéo n'était pas accessible :
          • Non rendue : pour quelle raison (oubli, carte d'étudiant-e non reçue...).
          • Rendue au mauvais endroit (endroit à préciser).
          • Non partagée.
          • Censurée par votre plateforme de partage (pour quelle raison).
        • Le lien vers votre vidéo correctement partagée, afin que je puisse l'évaluer.
      • Votre cas sera examiné avec bienveillance ; pour des raisons pédagogiques et d'équité, vous serez pénalisé-e de façon juste et raisonnable (sauf si vous présentez une excuse recevable : défaut de carte d'étudiant-e, problème de santé, accident, décès d'un proche... sous réserve de remise d'une attestation à votre secrétariat pédagogique).

      Que dois-je faire si je n'ai pas évalué les travaux qui m'ont été attribués lors de l'évaluation par les pair-es ?

      • Si vous avez une excuse recevable (problème technique majeur, problème de santé, accident, décès d'un proche... sous réserve de remise d'une attestation à votre secrétariat pédagogique), je vous invite à m'en faire part par le biais du droit de réponse (et non pas par mail, pour des raisons pratiques).
      • Si vous n'avez pas d'excuse recevable, je serai obligé de vous pénaliser, pour des raisons pédagogiques et d'équité : bien évidemment, j'examinerai et je traiterai votre cas de façon juste et bienveillante.

      Comment mon enseignant évalue-t-il le droit de réponse ?

      • Si vous avez exercé votre droit de réponse, votre enseignant :
        • Vous affecte :
          • Un bonus s'il juge que votre réponse est légitime et montre votre maîtrise de la compétence traitée et des consignes d'évaluation.
          • Un malus s'il juge que votre réponse est incohérente et montre votre manque de maitrise de la compétence traitée ou des consignes d'évaluation.
        • Affecte des bonus ou des malus aux pairs-es qui vous ont évalué-e, si votre réponse fait apparaitre que ces derniers-ères n'ont pas respecté les consignes d'évaluation ou ne maitrisent pas la compétence traitée.

      Quand connaitrai-je mon résultat définitif ?

      • Pour des raisons pédagogiques, je souhaiterais pouvoir évaluer vos productions, traiter vos droits de réponse et vous communiquer vos résultats dans des délais brefs.
      • Malheureusement, compte tenu de mes charges d'enseignement, il m'est généralement impossible de réaliser ces évaluations au cours du semestre.
      • Evidemment, pour des raisons pédagogiques et par souci de transparence, je justifierai à votre demande les bonus et les malus qui vous seront attribuées :
        • Lors de la séance de consultation des copies qui suit les délibérations.
        • A défaut, au début du semestre suivant : vous pouvez passer me voir en salle de TD à l'heure qui vous convient le mieux.
        • A défaut, par mail.

      La mutualisation

      • A l'issue de l'évaluation par les pair-es, si votre enseignant estime que votre production - particulièrement réussie - est susceptible d'aider certain-es de vos camarades, il la mettra à la disposition de la promotion - de façon anonyme ou pas, selon vos souhaits - sous réserve que vous ne vous y soyez pas opposé-e, comme cela vous est proposé lors de la remise de votre production.

      La certification

      L'épreuve

      • L'épreuve :
        • dure 1h45 (hors quart temps et tiers temps éventuels).
        • comporte 48 questions analogues à celles figurant dans les tests de positionnement : vous disposez en moyenne d'un peu plus de deux minutes par question.
      • Conditions à remplir pour passer l'épreuve :
        • Connaitre l'identifiant et le mot de passe de son compte Pix.
        • Présenter sa carte d'étudiant-e ou une pièce d'identité avec photo.
      • Pour en savoir plus sur le déroulement de l'épreuve et optimiser votre préparation, je vous invite à consulter les consignes précises qui vous seront données à cette occasion en cliquant ici.

      Le résultat

      • Le résultat de la certification Pix n’est pas binaire :
        • Il ne s'agit pas d'une réussite ou d'un échec.
        • Il se présente sous la forme de niveaux de maitrise des compétences.
      • Ainsi, à l’issue de l'épreuve de certification, chacun-e reçoit un profil certifié Pix, analogue à celui obtenu lors des tests de positionnement, constitué de :
        • Un nombre de pix total compris entre 0 et 640, qui rend compte de votre niveau de maitrise global de l'ensemble des compétences au programme.
        • Un niveau pour chacune des seize compétences, compris entre 1 et 5, qui rend compte de votre maîtrise de chaque compétence (si des tirets apparaissent parmi ces résultats, cela signifie que les compétences correspondantes n’ont pas pu être certifiée : défaut de test de positionnement ou bien trop de réponses incorrectes lors de la certification). 
      • Si vous souhaitez améliorer ou compléter votre profil Pix certifié, il vous faut repasser une épreuve de certification, après avoir, au besoin :
        • utilisé votre seconde chance dans les tests de positionnement afin d'améliorer votre niveau de positionnement qui détermine votre niveau de certification.
        • passé les tests de positionnement qui vous manquaient.
        • créé - en dernier recours - un nouveau compte Pix pour pouvoir repasser de façon optimale l'ensemble des tests de positionnement et passer la certification dans les conditions les plus favorables.

      La deuxième session

      • Je vous propose de profiter de la deuxième session pour améliorer votre profil Pix en passant une nouvelle épreuve de certification.
        • Ce me semble être une bonne solution car cela vous permet de faire d'une pierre deux coups : améliorer votre note d'informatique en même temps que votre profil Pix.
        • Néanmoins, si cette solution ne vous convient pas, je peux également vous proposer de me remettre une production vidéo analogue à celles que vous avez réalisées au cours de l'année : n'hésitez pas à me contacter afin que nous trouvions ensemble la solution la plus adaptée à votre situation.
      • Ainsi, l'épreuve de deuxième session se déroulera de la manière décrite dans le paragraphe ci-dessus.

      A l'issue de ma formation

      J'ai réussi toutes les épreuves du C2i, comment récupérer mon certificat imprimé ?

      • Si vous avez réussi à valider le C2i au cours de notre formation, un certificat imprimé vous sera "délivré au plus tard à la fin de l'année universitaire de son obtention" (bulletin officiel n°28 du 14 juillet 2011, paragraphe Organisation, http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/pid20536/bulletin-officiel.html?cid_bo=56848 consulté le 11.02.2014) ; cette procédure sort de mes attributions, néanmoins :
        • Dans les faits, il me semble que la remise des certificats a lieu à l'automne (si vous êtes à l'étranger au premier semestre, vous pourrez récupérer votre certificat imprimé au deuxième semestre) car il faut attendre qu'un jury se réunisse et officialise les résultats pendant les vacances d'été.
        • En principe, votre certificat imprimé vous sera remis - à votre demande - par la responsable de la scolarité de l'UFR LLSHS.
        • En cas de problème, je vous invite à vous mettre directement en contact avec la correspondante Pix (ex-C2i) de l'UBS pour connaitre la procédure exacte de retrait de votre certificat.
        • Si vous comptez quitter Lorient, je vous invite à demander à la responsable de la scolarité de l'UFR LLSHS quels moyens elle peut vous proposer pour récupérer votre certificat (peut-être le retrait par un-e camarade à qui vous aurez donné procuration, un envoi postal...).
      • D'ici-là, en cas de besoin (par exemple pour constituer un dossier), je suis habilité à vous délivrer une attestation de réussite au C2i (sous réserve que vos résultats soient validés par le jury).
        • Il vous suffit de m'en faire la demande après la proclamation des résultats du semestre en cours.
        • S'il y a lieu, vous devrez me présenter une copie des résultats que vous avez obtenus au C2i au cours de l'année universitaire précédant l'année en cours : si vous n'avez pas ce document, votre secrétaire pédagogique vous le fournira, sur demande de votre part.
        • Je pourrai alors vous délivrer une attestation regroupant l'ensemble des résultats que vous avez obtenus au C2i pendant notre formation, que je conclurai - le cas échéant - en attestant de votre réussite au C2i (sous réserve que vos résultats soient validés par le jury)

      Divers

      La présentation officielle de votre formation

      • Intitulé : culture et compétences numériques - Pix
      • Objectifs : mesurer, développer et valoriser ses compétences numériques en préparant et passant la certification Pix : https://pix.beta.gouv.fr/projet
      • Référentiel officiel :
        • D1 - Information et données
          • D11 - Mener une recherche et une veille d'information
          • D12 - Gérer des données
          • D13 - Traiter des données
        • D2 - Communication et collaboration
          • D21 - Interagir
          • D22 - Partager et publier
          • D23 - Collaborer
          • D24 - S'insérer dans le monde numérique
        • D3 - Création de contenu
          • D31 - Développer des documents textuels
          • D32 - Développer des documents multimédia
          • D33 - Adapter les documents à leur finalité
          • D34 - Programmer
        • D4 - Protection et sécurité
          • D41 - Sécuriser l'environnement numérique
          • D42 - Protéger les données personnelles et la vie privée
          • D43 - Protéger la santé, le bien-être et l'environnement
        • D5 - Environnement numérique
          • D51 - Résoudre des problèmes techniques
          • D52 - Construire un environnement numérique
      • Ressources en ligne : http://gaelcespedes.com
      • Evaluation :
        • Préparation de Pix en contrôle continu, après positionnement sur la plateforme nationale :
          • Réalisation d'un dossier numérique de compétences sous la forme de vidéos.
          • Mutualisation du dossier et son évaluation par l'enseignant et les pairs-es.
        • Passation de Pix en contrôle terminal (à partir de janvier 2018) sur la plateforme nationale.
      • Enseignant : Gael Cespedes.

      Dois-je préparer le C2i ou Pix ?

      • 2017-2018 est une année de transition entre le C2i et Pix :
        • Vous ne pouvez plus débuter la préparation du C2i.
        • Vous pouvez terminer la validation du C2i mais il est préférable de préparer et passer Pix (cf. ci-dessous), d'autant plus que celui-ci est intégré à votre cursus si vous êtes en L2.
        • Vous pouvez vous positionner et préparer Pix à partir de septembre 2017.
        • Vous pouvez passer Pix à partir de janvier 2018.
      • Si vous avez commencé à préparer le C2i l'année dernière, je vous recommande de vous réorienter vers Pix cette année.
        • C'est le message que l'institution me demande de faire passer et c'est aussi ma conviction profonde.
        • En effet, le programme de Pix est plus actuel (il a été mis à jour) et pas plus difficile que celui du C2i, d'après les informations en ma possession (le seul inconvénient serait que vous devriez repasser sur la nouvelle plateforme certaines compétences que vous avez déjà validées l'année dernière, avec les anciennes épreuves, car il n'y a pas de système d'équivalence entre C2i et PIX, ce qui est regrettable).
        • De plus, Pix est plus souple : il offre cinq niveaux de certification de difficulté croissante, contrairement au C2i qui ne propose qu'un niveau.
        • Le programme de PIX est sensiblement le même que celui du C2i, mais les épreuves sont différentes : il n'y a plus qu'une épreuve, entièrement en présentiel et il ne s'agit plus d'un QCM mais de manipulations à réaliser sur une nouvelle plateforme de certification.
        • Si vous choisissez de passer PIX, cela se fera au deuxième semestre car la plateforme n'est pas encore opérationnelle : d'ici-là, n'hésitez pas à prendre contact avec moi pour je vous transmette des indications pour vous préparer.
        • Si vous souhaitez vous en tenir au C2i (ce qui me paraît moins intéressant compte tenu de l'arrivée de PIX), les règles du jeu n'ont pas changé : il vous faudra réaliser des vidéos (une par domaine) et répondre à un qcm (douze questions par domaine).