Accueil

Ce site traite du Futhark ancien germanique de 24 runes. Il explique comment comprendre le sens de chaque rune au sein du Futhark, puis comment les runes peuvent lire une personne (ce qu'on appelle « tirer les runes »).

 

Dans l’Edda poétique, deux personnages ‘savants en runes’ proposent une sorte d’enseignement des runes. Il s’agit du dieu Óðinn et de la valkyrie Sigrdrífa. Tous les deux disent qu’ils connaissent des « chants », c’est à dire des combinaisons de runes, et ne décrivent aucune rune isolée. Ce site a été créé pour étudier le Futhark vu comme un être vivant (« organique ») comme l’introduction va vous le décrire. Les chapitres suivants donnent des détails sur la façon dont la vie du Futhark est organisée.

 

Ce que l’on appelle improprement « tirer les runes » consiste à choisir (et non pas à ‘tirer’ au hasard) des groupes de runes qui éveillent une émotion chez le client qui veut être « lu par les runes ». Le lecteur des runes est chargé de reconnaître ces émotions et de les combiner avec le sens des runes choisies pour être capable d’annoncer à son client ce que les runes ont lu en lui.



Ce livre vous apportera la connaissance des mythes et de l’éthique de la civilisation qui a créé le Futhark, ainsi que les connaissances antiques associées à chaque rune.