Isabelle Pirat 4ème circo

110 926 habitants sur les cantons de Beaurepaire en Bresse, Chalon Sur Saône Nord, Cuiseaux, Cuisery, Louhans, Montpont en Bresse, Montret, Pierre de Bresse, St Germain du Plain, St Germain du Bois, St Martin en Bresse, Sennecey le Grand, Tournus.

Législatives. Front de gauche. « On s’entend, et on est donc plus forts »

le 02/12/2011 à 05:00 par Romain Martin, Journal de Saône et Loire
Bastien Lonjarret et Isabelle Pirat.  Photo R. M.

Bastien Lonjarret et Isabelle Pirat. Photo R. M.

Comme à l’échelon national, les candidats de gauche aux législatives se rassemblent. C’est ce qu’explique Isabelle Pirat, membre du parti communiste et candidate à la députation.

Cette dernière s’est en effet alliée à Bastien Lonjarret du parti de gauche sous l’étiquette commune du Front de gauche.

À 52 ans, la professeure de SVT veut concrétiser le score qu’elle a eu dans ville de Cuisery aux cantonales (15 %). « Avec cette expérience, je pense être capable d’aider les gens à apprendre ce qui se passe au niveau de la crise, des pouvoirs financiers. Sur ces sujets, les idées du Front de gauche m’ont plu. »

Il en va de même pour Bastien Lonjarret, ex-candidat aux cantonales à Cuiseaux, désormais Chalonnais.

Tous deux ont donc commencé à mettre en place des « assemblées citoyennes », dans chaque canton.

L’objectif, proposer des soirées de concertation entre la population et des équipes d’animation.

« Nous allons aussi sur les marchés et nous ferons bientôt du porte-à-porte, comme nous en avons l’habitude », poursuit Isabelle Pirat.

Voila de quoi occuper largement le programme des deux candidats rassemblés sous la bannière du Front de gauche.

« Il existe bien sûr à la base des différences entre nos deux partis mais aujourd’hui notre programme est commun. On s’entend, et on est donc plus forts », conclut Bastien Lonjarret.


Une trentaine de Bressans au Meeting du Frond de Gauche à Villeurbanne (JSL 09/02/2012)

publié le 11 févr. 2012 à 10:11 par Front de Gauche du Chalonnais

Daniel découvre Mélenchon en meeting

le 09/02/2012 à 05:00 par MICHEL GUICHARD (CLP) Vu 446 fois
À l’extrême gauche sur la photo, Daniel le facteur.  Photo M. G. (CLP)

À l’extrême gauche sur la photo, Daniel le facteur.  Photo M. G. (CLP)

Mardi, ils étaient une bonne vingtaine de sympathisants, et quelques militants de Cuisery et Tournus, à braver la bise glaciale sur la place de la gare de Tournus pour prendre le car qui les emmenaient au meeting de Jean-Luc Mélenchon à Villeurbanne.

Parmi les sympathisants, Daniel, facteur de Cuisery et Tournus en retraite, allait assister à son 1 er meeting politique. Daniel a été frappé par les talents d’orateur qu’il ne soupçonnait pas chez le candidat du Front de gauche. « J’ai eu la chair de poule quand Jean-Luc Mélenchon a déclaré : « On ne peut pas être heureux dans un océan de malheurs ». J’ai retrouvé dans les propos du candidat des situations que j’ai connues quand j’étais facteur, je distribuais des factures aux familles qui gagnaient 1 000 €ou souvent moins, j’étais bien placé pour voir que la misère existe aussi dans la campagne bressane ».

Au retour, Daniel est persuadé que le candidat du Front de gauche va créer la surprise de ces élections présidentielles.

1-1 of 1