Philippines/Visayas


Avril 2005

 

 

Home

 

Photos sous-marines                                                                                                                       Photos terrestres

Récit

Organisation :

Vols hébergement et plongées organisés par Manta reisen.

 

Sur place :

Après un vol tout confort sur Singapour Airlines, nous sommes arrivés à Cebu City, après une escale à Singapour. Nous avons été accueillis par l’équipe administrative de Sea Explorers, centre de plongée installé sur différentes îles des Visayas. Nous avons ensuite rejoint en voiture le premier site à Moalboal de l’autre côté de l’île de Cebu où nous avons passé quatre jours.

L’hôtel Love’s Lodge est standard : chambres avec ou sans air conditionné, douches individuelles. Le restaurant a une belle terrasse au bord de l’eau et les repas sont excellents, en particulier le poulet cuit au grill.

En fin de journée, des masseuses passent d’hôtel en hôtel pour proposer une demi-heure de relaxation très agréable pour quelques dollars.

Les sites de plongée sont peu variés, le récif devant l’hôtel est peu poissonneux. Par contre, il faut plonger le plus possible sur Pescador Island à 20 minutes de bateau, site superbe.

 

Nous avons ensuite changé d’île, direction Dumaguete sur Negros. Le transfert se fait en bateau avec deux plongées pendant la traversée.

 

Dumaguete est très différent de Moalboal tant au niveau de l’hébergement, Hôtel Pura Vida, que des plongées.

Nous étions logés dans des huttes individuelles en bambou très jolies. En plus de l’accès à la mer par une plage, l’hôtel dispose d’une piscine. Un centre de massage propose différents soins des plus agréables après une journée de dur labeur…

C’est à Dumaguete que nous avons découvert la plongée macro : très surprenant lors de la première plongée puisque la descente se fait sur un fond de sable noir où il n’y a rien ! Au bout de quelques instants, une multitude de « choses » se mettent à bouger et on découvre alors l’extrême richesse de ces lieux : poissons fantômes, poissons feuilles, poissons crapauds, crabes, nudibranches…

Nous avons également fait une sortie d’un jour sur Apo Island où les coraux sont superbes et les sites poissonneux.

 

Après quatre jours de pur bonheur, nous avons quitté Dumaguete pour notre dernière destination, Alona Beach sur l’île de Bohol. Nous avons également fait deux plongées lors du transfert autour de l’île de Siquijor.

 

L’hébergement (Alona Tropical) en petites cabanes est très rudimentaire, mais propre. L’eau des douches n’est pas complètement désalinisée ce qui peut poser problème pour les peaux sensibles…

Là aussi, des philippines proposent des massages sur la plage tout au long de la journée.

 

Le club de plongée est très sympa et aux petits soins : le matin il suffit de mettre sa combinaison, de prendre son masque et ses palmes et de monter sur le bateau où tout le reste du matériel est déjà préparé à bord !

Les plongées sont très belles. Nous avons fait de magnifiques rencontres dont les hippocampes et en particulier l’hippocampe pygmée, et là aussi beaucoup de « petits » (nudibranches, poissons-crapauds,…).

 

Aux alentours de l’hôtel, il y a quelques restaurants qui proposent de très bons plats philippins …… Ne pas oublier de faire un tour dans un restaurant tenu par un italien où on mange un délicieux kinilaw (poisson cru au citron).

 

Le dernier jour, nous avons loué une voiture pour faire un tour de l’île de Bohol. Au menu, Chocolate Hills, des centaines de collines formées de corail qui ont la couleur de chocolat, les tarsiers plus petits singes au monde, et différentes grottes et rivières...

 

 

Les plus : la formule safari qui permet de voir plusieurs endroits et de plonger pendant les transferts, Dumaguete dans son ensemble, la gentillesse des membres de Sea Explorers, les massages, la MACRO !!!

 

Les moins : il n’y a pas de gros, les dégâts de la sur-pêche.