Dans les médias

Le Figaro Littéraire 12 Novembre 2015





















































































































L'OPINION Bernard Quiriny

Libération Next



Article d'Astrid De Larminat du Figaro Littéraire:

 

Article d'Arnaud Le Guern dans Causeur

JFK : John Fitzgerald Kennedy a été assassiné à Dallas, il y a cinquante ans, le 22 novembre 1963. Tout a été dit, écrit et filmé sur ce jour maudit pour l’Amérique.On garde en mémoire le film d’Oliver Stone, une série trop sérieuse avec la charmante Katie Holmes ou les romans d’Ellroy et de Norman Mailer. On en veut, pourtant, encore. Il faut lire, d’urgence et à la suite, John Fitzgerald Kennedy de Fédéric Martinez, chez Perrin, et JFK, le dernier jour de François Forestier, chez Albin Michel. Les deux ouvrages se complètent. Frédéric Martinez – dont on n’oublie pas la balade biographique autour de Toulet et le Petit éloge des vacances – nous parle de la vie de Kennedy et de sa famille. Rien ne manque : il y a le père, les frères, les coups tordus, le sexe, la mafia, la dégueulasserie, le génie politique. C’est sérieux, documenté, avec des zestes d’éclats de plume qui nous emmènent jusqu’à la mort de JFK. La mort de Kennedy, François Forestier en fait son affaire, comme il s’était emparé de Marlon Brando dans une biographie au couteau. Seconde après seconde, on revit le drame, avant, pendant, après. Nous sommes l’ombre de JFK. Les dialogues fusent. Le Texas flamboie de haine. La peur apparaît. Forestier, grand écrivain de nos mythologies, a tout réussi : de la première ligne à la dernière balle.

INTERVIEW DANS L'EMISSION "ENTRE NOUS SOIT DIT" SUR RTS

Frédéric Martinez, son héros, JFK

Il y a 50 ans, le 22 novembre 1963, John Fitzgerald Kennedy était assassiné. Voici sa première biographie complète publiée chez Perrin, par la plume d'un formidable écrivain, Frédéric Martinez, auteur complet, ses travaux conjuguent rigueur historique et qualités d'écriture. 

Livre : La chronique de Gérard Collard – John Fitzgerald Kennedy

John Fitzgerald KennedyAujourd’hui, notre chroniqueur-libraire Gérard Collard vous présente un livre qui vous expliquera comment John Fitzgerald Kennedy est devenu le personnage John Kennedy

Il s’agit du livre de Frédéric Martinez « John Fitzgerald Kennedy » aux éditions Perrin




« Cet article est impossible à rédiger : [...] il faudrait retranscrire l'extraordinaire empathie avec laquelle Frédéric Martinez s'empare de sa vie pour la faire odyssée hussarde et tendre. »

Frédéric Beigbeder
à propos de 
Paul-Jean Toulet.










« Dans cette éblouissante promenade en prose estivale, Frédéric Martinez met en pratique une théorie sur l'heureux ennui. »