Prières

INTRODUCTION :

Mt 6. 6 : « Toi quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte et prie ton Père qui est là dans le lieu secret ; et ton Père qui voit dans le secret te le rendra. »

 

Ce verset se trouve au cœur du sermon sur la montagne qui comprend les chapitres 5,6 et 7 de l’évangile selon Matthieu. Jésus enseigne ses disciples et la foule qui l'a suivi pour l’écouter.  Jésus s’exprime sur différents sujets dont la prière. S’adressant à tous, Jésus utilise le vous, sauf dans ce petit passage que je viens de lire où il parle à chacun en particulier. Certes, Jésus n’ignore pas la prière des frères et sœurs réunis, prière collective lors du culte, de la liturgie où d’autres moments de célébration ; mais ici, il est question de TOI, unique devant Dieu le Père.

Toi, quand tu pries,  entre dans TA chambre. La chambre qui n’est pas un lieu de passage, mais un lieu privé où on accueille les intimes dont Dieu fait partie. La chambre, ou un endroit à part, un coin prière pour être seul à seul avec Dieu, dans l’intimité ; Le Tu employé par Jésus (TOI, quand TU pries, TA chambre) exige la solitude, l’isolement pour ce face à face avec Dieu ; J’entre dans cette chambre ou dans ce coin prière pour me tenir devant Dieu, pour me dévoiler devant celui qui est mon Père céleste, qui m’aime et veut le meilleur pour moi.

 

Pour ce temps privilégié, mis à part pour la prière,  il est bon d’entrer et de fermer TA porte pour ce cœur à cœur avec le Père qui est déjà là à t’attendre pour t’accueillir. Il est là dans ce lieu secret ; il y est même présent avant que tu y entres. Il vient pour te voir. « Ton Père qui voit dans le secret » ! Dieu le Père vient te rendre visite. Il te voit. Il écoute ce que tu as à lui dire dans le secret. Tu peux tout lui dire. Tu peux aussi l’écouter. Cette intimité est faite de bienveillance et même d’affection, comme celle du Père pour Jésus et chacun de ses enfants. Oui, Dieu quitte sa grandeur et se fait humble pour te rencontrer.  Quand tu pries, je suis là ! Rends-toi présent à moi ! Ferme la porte aux conversations et aux bruits extérieurs, aux distractions, aux bruits intérieurs aussi. Pose-toi dans le silence, sois disponible pour être en communion avec Dieu ton Père, car Dieu habite le secret de ton existence ; il habite dans ton être profond, dans ton cœur. Dieu a fait sa demeure en nous. Dieu en moi et moi en Lui !

Jésus dit encore : « Et ton Père qui voit dans le lieu secret te le rendra ».  C’est-à-dire : Tu en seras toi-même le bénéficiaire. Tu en seras récompensé. Tu y gagneras en paix intérieure, joie, harmonie, équilibre, amour partagé. Tu y gagneras Dieu lui-même qui se donne à toi dans sa grâce.  (Pasteure Claude Caux-Berthoud)

 


Silence…

Ouvre ton cœur au silence

Ecoute…

Ne parle pas.

Impose le calme à ton être profond

Reçois le silence…

En lui s’exprime l’Esprit

Comme une lumière

Qui se glisse dans tes pensées

Pour en délier les nœuds.

Comme une source d’eau vive

Qui irrigue tous les replis de ton âme.

Ne parle pas.

Impose le calme à ton être profond

Ecoute le silence…

Et dans ce silence

Accueille l’Ineffable Présence ;

Elle fécondera ta vie.


Claude Caux-Berthoud - "Prier le temps d'une pause" aux éditions Olivétan

............................................................. 

« Fais que j’entende au matin ton amour, car je me confie en toi.

      Montre-moi le chemin que je dois prendre, car j’élève mon âme à toi. »

                                                                                        (Psaume 143.8)

Prière du matin

 

 

Seigneur Dieu, Père très bon,

Je te rends grâces

Pour cette journée

Que tu m’offres

Et qui t’appartient.

Elle s’ouvre devant moi

Avec sa part d’inconnu.

Accorde-moi de la vivre

Sans vaines préoccupations

Et dans une sereine liberté.

 

Que je ne prenne appui

Ni sur mes forces

Ni sur mes richesses

Que je ne cède

Ni à mes pauvretés

Ni à mes faiblesses.

 

C’est vers toi, Père,

Que j’élève mon cœur

Mon regard et mes mains

Pour recevoir dans ta louange

Tout ce dont j’aurai besoin

Aujourd’hui

Afin de le partager

Comme un héritage

Que tu me confies

Pour le faire fructifier.

 

Dieu d’amour et de miséricorde

Sans toi je ne peux rien faire

C’est toi que j’espère tout le jour.

 

                                                                     Claude Caux-Berthoud - "Prier, le temps d’une offrande"  Editions Olivétan 2016



Voici ci-dessous quelques prières partagées...