Le Korat

LE KORAT, UN CHAT QUI NE DOIT RIEN A
 L'HOMME ET QUI LUI APPORTE TOUT.

     


        L'histoire du Korat commence par un poème :

Le chat « Ma-Laid »(Korat) est d'une couleur uniforme,

Sa fourrure est comme la fleur du roseau, douce et bien ordonnée,

La base de sa robe est de la couleur d'un nuage,

Ses yeux sont comme des gouttes de rosée sur une feuille de lotus.

       Ce poème figure dans « Les poèmes du livre des chats » écrit entre 1350 et 1767, pendant la période Ayudhya de l'histoire du royaume de Siam, ancien nom de la Thaîlande.

       Le Korat a découvert les Etats Unis en 1959, l'Europe en 1972 et la France en 1988.

       Le Korat ne doit rien à l'homme car les éleveurs ont toujours eu à cœur de conserver cette race intacte sans modifier ses caractéristiques.

       En effet pourquoi modifier un chat aussi beau et agréable qui fait profiter l'homme de ses qualités exceptionnelles!

      Votre première rencontre avec le Korat, ce sera le regard mystérieux de ses 2 yeux verts ronds, immenses qui illuminent une tête en forme de coeur. Ces yeux sont en harmonie parfaite avec le gris bleu de sa robe aux reflets argentés qui est couchée sur son corps.

       De taille moyenne, 2,5 à 3,5 kg pour les femelles, 3,5 à 4,5 kg pour les mâles, le Korat est un athlète de poche qui par sa détente exceptionnelle ira se percher sur le meuble le plus haut de votre maison.

       Le Korat arrive à maturité vers 3 ans, notamment les yeux qui sont d'abord de couleur ambre avant de devenir vert péridot.

       Il n'a pas de sous-poils et perd très peu ses poils ce qui en fait un compagnon qui peut convenir aux personnes allergiques.

       Très attaché à son maître, il le suit partout et s'exprime beaucoup. Il vous étonnera par son intelligence en vous rapportant les petites souris que vous lui lancez, en allant chercher son jouet favori pour que vous l'amusiez, en sautant sur la poignée de porte pour l'ouvrir.

       Son attachement à l'homme implique en retour beaucoup de disponibilité et de présence. Il ne sera épanoui que s'il ne reste pas seul dans la journée.