Français au collège
Updated Sep 3, 2013, 1:01 AM
Site contenant les documents, leçons et exercices utiles aux élèves de collège
Use template

Propriétaires du site

  • Ludovic Marty

Navigation

L'expression de la cause, de la conséquence et du but

CAUSE – CONSEQUENCE – BUT

 

A. Distinguer la cause et la conséquence

 

*1. Parmi les groupes de mots soulignés, relève uniquement ceux qui expriment la cause.

 

1. Quand nous avons terminé nos devoirs, nous sommes allés jouer. - 2. En raison de la Fête de l’Indépendance, le magasin sera fermé. - 3. Tu es ébloui parce que tu n'as pas pris tes lunettes de soleil. - 4. En sortant de chez nous, nous avons rencontré Karim. - 5. Préviens-le à l'avance pour qu'il puisse tout préparer. - 6. Votre train était exactement à l'heure, car je ne vous ai pratiquement pas attendus. - 7. Il a été récompensé pour avoir sauvé ce chien de la noyade.

 

*2. Les groupes de mots en gras expriment-ils la cause, le temps ou le lieu ?

 

1. En raison du mauvais temps, la compétition est annulée. - 2. Nous prendrons un goûter en rentrant de la promenade. - 3. Mylène est moins attentive parce qu'elle est fatiguée. - 4. Je l'ai salué par habitude. - 5. Pour venir chez nous, je vous suggère de passer par cet itinéraire.­ 6. Comme nous avons besoin de tout le monde, votre présence est souhaitée. - 7. Lorsque le jour s'est levé, Maxime a constaté avec joie qu'il avait neigé. - 8. Notre petit groupe se réunit trois fois par mois.

 

***3. Relève les expressions de la conséquence.

 

Notre première expédition a abouti à la découverte d'une rivière inconnue. Cette rivière ne figurait sur aucune carte en raison de sa situation au cœur de la jungle. Nous avons installé notre campement dans une plaine de sorte que nous avons perturbé l'environnement le moins possible. Nous ne devions rester que trois jours sur place, donc nous n'avons pas tardé à nous mettre au travail. Pour recueillir les spécimens, nous avons pêché et plongé dans la rivière. Le biologiste de l'équipe a découvert tellement de nouvelles espèces qu'il n'en croyait pas ses yeux. Mais ce milieu totalement vierge n'a pas livré tous ses secrets, si bien que nous prévoyons une nouvelle expédition. Afin de garantir sa préservation, nous ne révèlerons pas où il se trouve.


***4. Parmi les groupes de mots en gras, relève les expressions de la cause d'une part et de conséquence d'autre part.

 

- C'est lui qui m'a appris à nouer un collet et à placer une ligne de fond. Il en résulte que [...] je me suis remis quelque peu à mon ancien métier.[...] Ce laquais était mon compatriote, de sorte que nous nous liâmes d'autant plus rapidement qu'il y avait entre nous de grands rapports de caractère. [...] Mon ami plaçait une bouteille à trente pas, et à chaque coup il lui prenait le goulot dans un nœud coulant. Je me livrai à cet exercice, et comme la nature m'a doué de quelques facultés, aujourd'hui je jette le lasso aussi bien qu'aucun homme du monde. [...] Notre hôte a une cave très bien garnie, mais dont la clef ne le quitte pas ; seulement, cette cave a un soupirail. Or, par ce soupirail, je jette le lasso ; et comme je sais maintenant où est le bon coin, j'y puise.

 

Alexandre Dumas, Les Trois Mousquetaires (1844)

 

B. Distinguer la cause, la conséquence et le but.

 

*** 5. Quelle est la relation logique exprimée par les groupes de mots en gras : la cause, la conséquence ou le but ?

 

1. Cet homme écrit tous les jours pour obtenir un rendez-vous avec sa chanteuse favorite ! - 2. Ton frère a été puni pour avoir tiré la langue à la voisine. - 3. Son père a installé Mirna sur ses épaules, de sorte qu'elle a pu profiter du spectacle. - 4. Ziad grimpe sur la barrière afin qu'il voie mieux le feu d'artifice. - 5. Pour que la dinde soit bien cuite, il faut la laisser toute la nuit dans le four. - 6. L'arrivée du ministre provoqua une bousculade parmi les journalistes. - 7. Ce marin veut faire le tour du monde à la rame.­ 8. Vous ferez ce travail en classe afin de bénéficier de mes conseils.

 

*** 6. Précise si les noms ou verbes en gras expriment la cause, la conséquence ou le but. Aide-­toi au besoin d'un dictionnaire !

 

1. La raison de sa joie, c'est le retour de son frère. - 2. Nous allons travailler avec l'objectif de terminer deux jours en avance. - 3. On dirait qu'il veut me prévenir de quelque chose... - 4. Vous ne m'avez pas téléphoné, et le résultat, c'est que je ne suis pas venu. - 5. La ruse du Cheval de Troie occasionna la victoire des Achéens. - 6. J'ai bien l'intention de vous réconcilier. - 7. Un Romain insinua qu'Obélix était gros. Il s'ensuivit une magistrale distribution de baffes. - 8. Des recherches méticuleuses aboutirent à l'identification de cette momie.

 

*** 7. Relève les expressions de la conséquence d'une part et du but d'autre part.

 

La chambre qui nous échut était presque en jalousies pour que la ventilation soit parfaite. La lumière du jour, passant à travers les lattes, habillait les meubles de rayures parallèles. Quand je me regardai dans une glace, je me pris pour un zèbre.

Tout en ce lieu était si astucieusement agencé que le moindre mouvement posait un problème. Il y avait un secret pour tourner la poignée de la porte, et je mis dix bonnes minutes à le découvrir. Les commutateurs électriques étaient tellement bien dissimulés que Guite dut promener ses mains, à tâtons, sur toutes les murailles avant d'en repérer un ou deux.

 

                        Henri Troyat, De gratte-ciel en cocotier (1955)

 

 

C. Identifier le moyen d'exprimer la cause

 

 

* 8. Précise si la cause est exprimée au moyen d'une proposition subordonnée conjonctive, d'une proposition indépendante ou d'une proposition subordonnée participiale.

 

1. Un colis mettant deux jours pour arriver à son destinataire, vous recevrez le vôtre après-­demain. - 2. J'ai apprécié ce roman parce qu'il reste proche de la réalité. - 3. Puisque le spectacle aura une heure de retard, nous aurons le temps d'aller dîner. - 4. Ton frère a pu venir car j'ai insisté pour qu'on lui envoie une invitation. - 5. Cet écrivain sait mettre à l'aise ses interlocuteurs, la rencontre avec lui s'est très bien déroulée. - 6. Le collège restant ouvert jusqu'à dix-huit heures, nous pouvons y faire nos devoirs. - 7. Virginie ne put retenir un fou rire : en effet, la situation était vraiment ridicule. - 8. Sous prétexte qu'elle a faim, Zeina nous a demandé de faire une pause.

 

*9 Par quel moyen est exprimée la cause dans chacune des phrases : proposition subordonnée, proposition indépendante coordonnée, groupe infinitif ou groupe nominal ?

 

1. Comme son explication était complète, nous avons tout compris. - 2. À cause d'un malentendu, elle est venue déguisée à la fête. - 3. C'est par jalousie que Nisrine ne cesse de lui téléphoner. - 4. Mathilde passe tout son temps libre à la bibliothèque parce qu'elle aime les livres.­ - 5. Tu peux lui faire confiance, car il fait ce métier depuis très longtemps. - 6. Comme je n'ai plus peur des vagues, je pense me mettre au surf.­7. Pour avoir longtemps vécu dans ce quartier, madame Haddad connaît tout le voisinage. ­8. Cette musique m'émeut : en effet, elle me rappelle notre rencontre.

 

*10. Relève dans chaque phrase le mot (ou groupe de mots) qui exprime l'idée de cause.

 

1. Son intervention brillante déclencha un tonnerre d'applaudissements. - 2. L'origine de ce phénomène est encore méconnue. - 3. Pouvez-vous m'expliquer les raisons de votre hilarité ? - 4. Sa nomination inattendue provoquera d'importants changements.­ - 5. Le motif de son départ reste à éclaircir.­ - 6. L'inspecteur enquête sur les mobiles du crime. ­- 7. La rencontre de ces deux champions exceptionnels a donné lieu à un match de tennis mémorable. - 8. La source de notre fortune est un secret bien gardé !

 

D. Identifier le moyen d'exprimer la cause, la conséquence et le but

 

*** 11.  Les groupes de mots en gras expriment-ils la cause, la conséquence ou le but ? Tu préciseras quel est le moyen employé pour exprimer chaque relation logique : proposition indépendante, subordonnée conjonctive, groupe infinitif ou participe passé.

 

 

1. Et je n'ai donc vaincu que pour dépendre d'elle ? (Racine) - 2. Il s'aperçut qu'elle était fort pâle. Alors il comprit qu'il lui avait plu. (Maupassant)­ - 3. Mon cœur battait au point de repousser la table sur laquelle j'écris. (Chateaubriand) - 4. Je demanderai à jouer de la harpe aussitôt que vous serez arrivé, afin que vous ayez ma lettre tout de suite. (Choderlos de Laclos) - 5. Cruelle à moi-même, / Parce que j'aime trop, j'ai banni ce que aime. (Corneille) - 6. Rodolphe, l'ayant aperçu de loin, avait pris un train rapide. (Flaubert)

 

*** 12.  Les groupes de mots en gras expriment-ils la cause, la conséquence ou le but ? Tu préciseras quel est le moyen employé pour exprimer chaque relation logique : proposition indépendante, subordonnée conjonctive, groupe nominal , groupe infinitif ou participe présent.

 

1. La satisfaction que j'en avais remplissait tellement mon esprit que tout le reste ne me touchait point. (Descartes) - 2. Et chaque jour encore on lui voit tout tenter / Pour fléchir sa captive, ou pour l'épouvanter. (Racine) - 3. Je m'adresse à toi parce que tu es un homme calme qui peut empêcher des extrémités fâcheuses. (Maupassant)­ - 4. Par lassitude, Charles cessa de retourner aux Bertaux. (Flaubert) - 5. Alors, se rappelant les allures de ses maîtres auprès du lit des blessés, il réconforta le patient avec toutes sortes de bons mots. (Flaubert) - 6. Mais afin que l'issue en soit pour vous meilleure, / Laissez-moi ce causeur à gouverner une heure. (Corneille)­ - 7. Nous sommes au 16 août, je me trouve donc dans les limites. (Maupassant) - 8. Julien, voyant qu'il ne pouvait rien deviner, alla se placer de l'autre côté de la scie. (Stendhal)

 

*** 13.  Relève les expressions de la cause, de la conséquence et du but, en précisant leur nature.

 

« Il est démontré, disait-il, que les choses ne peuvent être autrement : tout étant fait pour une fin, tout est nécessairement pour la meilleure fin. Remarquez bien que les nez ont été faits pour porter des lunettes ; aussi avons-­nous des lunettes. Les jambes sont visiblement instituées pour être chaussées, et nous avons des chausses. Les pierres ont été formées pour être taillées et pour en faire des châteaux ; aussi monseigneur a un très beau château [...] ; et les cochons étant faits pour être mangés, nous mangeons du porc toute l'année. Par conséquent, ceux qui ont avancé que tout est bien ont dit une sottise: il fallait dire que tout est au mieux. »

 

Voltaire, Candide ou l’Optimisme, 1759.

 

E. Exprimer la cause, la conséquence et le temps

 

*14. Associe ces propositions indépendantes pour exprimer la cause de manière variée (coordination, juxtaposition, complément circonstanciel de cause, épithètes détachées, noms communs ou verbes).

 

1. Antoine est soulagé. Il a retrouvé son chien qui s'était sauvé. - 2. Un bruit assourdissant a retenti. Un avion a franchi le mur du son. - 3. Ce scientifique a disparu trois ans en Amazonie. Il y a mené de longues recherches. - 4. L'entraînement de football a été très soutenu. Jérôme s'est plaint de courbatures. - 5. Le nombre de participants a été plus important que prévu. Il a fallu louer une plus grande salle. - 6. Je ne pense pas que Léa soit rentrée. Je ne vois pas de lumière dans sa chambre. - 7. Ce texte a été relu plusieurs fois et corrigé. Il peut être publié. - 8. Nous avons suivi l'émission jusqu'au bout. Le sujet était passionnant.

 

*** 15.  Complète ces phrases avec « parce que » ou « puisque ».

1. Explique-moi ce théorème, ... tu crois tout savoir ! - 2. Je ne peux pas sortir cette semaine, ... je suis rentrée trop tard samedi dernier.­ - 3. Qu'elle donne la solution, ...elle l'a trouvée. - 4. Tu sais bien que je ne peux pas te prêter ma clé, ... ton frère l'a déjà prise. - 5. La rivière a débordé ...il a beaucoup plu la nuit dernière.­ - 6. Qu'il reste pour le dîner, ...il est là !­ - 7. Philippe ne viendra pas ...il a la grippe. - 8. Tu lui apporteras ses devoirs, ... tu es son ami.

 

**** 16. Transforme chaque phrase exprimant la cause en conséquence et inversement.

Varie les procédés d'expression de la cause et de la conséquence !

 

1. Comme l’eau était très claire, j'ai retrouvé mon masque de plongée. - 2. On m'a prévenu de ton arrivée, de sorte que j'ai pu réunir toute l'équipe. - 3. Ce chef d'orchestre a la réputation d'être tyrannique, au point d'effrayer certains musiciens. - 4. En exprimant sincèrement ses pensées, Yann émut profondément celle qu'il aimait. - 5. À cette époque, il était tellement petit qu'il se faufilait entre ses adversaires. - 6. Ayant lu scrupuleusement mon travail, le professeur m'a donné des conseils utiles. - 7. Puisque Kamal a reçu la majorité des voix, ce sera lui le délégué de la classe. ­- 8. Il s'agit d'un film de science-fiction, donc les héros peuvent accomplir des exploits irréels.

 

F. Exprimer la cause, la conséquence et le but

 

***17.  Complète ces phrases avec le mot subordonnant qui convient : parce que, si bien que, afin que.

 

1. On lui obéit, ... c'est un homme juste parmi des hommes simples. (Hugo) - 2. Je lui ai téléphoné... il sache que nous sommes rentrés. - 3. Herminie poussa la persienne, ... le jour tombe mieux sur la bague de sa mère. (Barbey d'Aurevilly) - 4. Le père n'a peut-être fait un beau mariage que... il s'était enrichi. (Balzac) - 5. Pascale avait dépensé tout l’argent du mois, ... elle ne put lui prêter les dix sous promis. (Zola) - 6. Le médecin était fatigué, ... il avait veillé toute la nuit sur son jeune malade. - 7. Aussi je le dirai à son onde le caporal, ... il lui envoie un beau cadeau pour sa peine. (Mérimée) - 8. Un orage a éclaté, ... tous ont dû se mettre à l'abri.

 

***18.  Conjugue chaque verbe entre parenthèses au temps et au mode qui conviennent.
 

1. Pouvez-vous bouger votre véhicule pour que nous (sortir) ?

2. Personne ne le contredit, parce que tout le monde (savoir) qu'il a raison.

3. Moussa attache son chien de peur qu'il (prendre) la fuite.

4. Nous allons laisser un délai afin que vous (réfléchir) à notre proposition.

5. Tony s'est endormi au soleil, de sorte qu'il (être) rouge comme une écrevisse.

6. Le professeur installe Mayssa au premier rang pour qu'elle (voir) bien le tableau.

7. Vous vous êtes trompé parce que vous (faire) trop confiance à ce vieux livre.

 

***19.  Associe les propositions indépendantes et forme une proposition subordonnée conjonctive pour exprimer la relation logique indiquée entre parenthèses.

N'emploie pas deux fois la même expression pour chaque relation logique !

 

1. Il se fait tard. Nous allons partir. (conséquence) - 2. Mes enfants seront bien informés. J'achète le journal tous les jours. (but) - 3. Une pomme est tombée à ses pieds. Isaac Newton a eu l'intuition de la loi de la gravité. (cause) - 4. Elle ne veut pas que je l'oublie. Elle m'a offert un portrait la représentant. (but) - 5. Le temps a passé si vite ! Je ne sais pas si je finirai dans les délais. (conséquence) - ­6. Ces marins ont accompli un exploit historique. Ils profitent d'une célébrité méritée. (cause)

 

****20. Transforme ces phrases pour qu'elles soulignent un autre lien logique (la cause ou la conséquence).

 

1. Comme la nuit tombe vite en ce moment, nous terminerons en milieu d'après-midi. - 2. Le débat fut tellement animé qu'aucun des participants n'a pu se mettre d'accord. - 3. J'espère que votre invité n'est pas pressé, car j'ai beaucoup de questions il lui poser. - 4. Parce que de plus en plus de citoyens veulent exprimer leur point de vue, le nombre de « blogs » créés sur Internet devient de plus en plus important. - 5. L'installation de ce logiciel est très compliquée, si bien que j'ai demandé l'aide de mon voisin informaticien. - 6. Sami trouve ce disque magnifique, à tel point qu'il l'écoute plusieurs fois par jour.

 

 

Comments