Emi Kane et les incantations du Shogun d’Edo - Chapitre 1 Suite 3/3

Tous droits réservés par Joëlle JEAN-BAPTISTE "

Emi Kane et les incantations

du Shogun d’Edo

Chapitre N°1 (Suite 3/3)

 

Emi Kane regarda avec soulagement la gouvernante Senami Izumi s’éloigner vers la grande cuisine de la bibliothèque.

-   Aide-moi Jun. On va porter le samouraï sur le charriot.

Après quelques efforts intenses, pour le soulever, ils décidèrent d'allonger Dosan Hidenori, évanoui, et de le recouvrit avec la vieille cape.

-   Conduisons-le, derrière la bibliothèque.

-   Quoi ? Tu veux le faire rentrer dans le cabanon du jardinier ?

-   On n’a pas le choix. Il ne pourra pas monter les étages, il est trop faible, déclara Emi, en pensant à cette cachette, où elle pourrait protéger le samouraï blessé.

Jun Wataru exécuta à contrecœur les recommandations de la jeune fille. Lorsque Emi prit le reste de ses affaires, elle découvrit la sacoche entrouverte, mais se garda d’en parler.

Ils essayèrent de soulever l’homme, et ils se rendirent rapidement compte qu’il était bien trop lourd. Emi dégrafa son col et découvrit sous son vêtement, une plaque rigide.

- Il porte une armure !

-   Alors, laissons-le ici ! Déclara Jun, résigné.

-   Tu n’y penses pas ? Il est blessé, il va prendre froid. Attends-moi, je reviens.

 

Elle s’en alla au fond du jardin.

Jun regarda la sacoche et décida de la refermer. Auparavant, il subtilisa une des lettres pour la placer furtivement sous sa chemise.

Emi les rejoignit, avec des cordelettes récupérées dans l’atelier. Elle se saisit d’une grande planche, et la souleva devant Jun.

- Que t’aies-je fais ? Dit-t-il en se protégeant avec son bras.

 -Ne fais pas l’idiot ! Je te montrais cette planche, pour que tu l’utilises.

 -Pourquoi l’attaches-tu sous la couverture comme un paquet cadeau ? Tu comptes enfin le remettre aux autorités ? Il y aura certainement une récompense ?

-  Tu poses trop de questions. Surtout, ne parles à personne de cet homme, avertit Emi anxieuse. J’aurai de gros ennuis. C’est ce que tu veux ?

-   Non Emi, bafouilla-t-il. Je ne dirai rien. Précisa le nippon, qui ne voulait pas perdre cette amie, si importante dans sa vie.

 

Sa présence lui paraissait salutaire. Depuis qu’il la connaissait, ils s’arrêtaient souvent sur un banc en granit rose, caché par quelques feuillages au bord de la route, pour discuter et observer la foule qui déambulait sur le pont Nihonbashi, partant en direction des routes importantes du Japon.

 

-   La planche nous servira de pivot pour faire rouler le corps du samouraï  sur le chariot.

Aidée de Jun, Emi enroula l’homme dans la couverture. Puis, elle descendit l'allée, et s'approcha du chariot. Elle fit signe à son ami, qui, après trois reprises, fit glisser le corps du samouraï le long de la pente. Celui-ci arriva droit dans le chariot.

Elle frissonna en remarquant sur l’armure le symbole d’un dragon, crachant des feux rouges et noirs. Une corde entourait la tête de l’animal, dont le bout était attaché à un poteau qui commençait à se renverser.

Que signifiant ce symbole ?

Emi se demandait si les craintes de Jun, allaient se justifier.




Le chapitre N°2, sera bientôt en publication, veuillez consulter le calendrier.