La Cité TILLON - LE PORTEL

retour à la page d'accueil

La Cité Tillon était constituée de 15 demi lunes aux toits en tôle ondulée, ainsi que quelques baraquements en dur, au pied du Mont Couppes. Les magnifiques photos ci dessous m'ont été prétées par Lionel Leprêtre et proviennent de la collection d'une personne disparue aujourd'hui, qui fut amoureuse au plus haut point du Portel, M. Paul BARBARIN, Maire du portel de 1977 à 1995. Que ces deux Portelois soient ici remerciés pour avoir conservé ces documents pour la mémoire collective des Portelois.

Photo 51 - On appelait aussi les demi lunes les cités des "fusées céramiques" (source Lionel Leprêtre sur divers plans de la reconstruction)

 Photo 52

Photo 53

Photo 54

Photo 55

 Photo 56 - Nombreux étaient les habitants des cités qui avaient leurs poulaillers, lapins, canards...de véritables petites fermes pour certains, au grand plaisir des enfants ! (Des bons plats étaient préparés le dimanche, car on mangeaient le poulet ou le lapin, le dimanche ! La semaine, les repas étaient plus "simples... ! )

 Photo 57 - On reconnaît à l'angle de la rue Césaire Gournay, le calvaire, la descente de plage des barsiers. Face à la mer, au fort de l'Heurt, ce prébabriqué avait un emplacement de rêve ! Mais certainement un peu éventé les jours de tempête et sans double vitrage !

La Cité TILLON :"Appelée ainsi, à la suite de la visite , en mars 1947, du ministre de la reconstruction de l'époque, Monsieur Charles TILLON. Les demi-lunes situées sur l'emplacement actuel des classes d'éveil et de découverte. Un des baraquements en dur n'a pas été détruit et sert actuellement de vestiaires pour les stades de football "André Lefèbvre" (Extrait du livre de Lionel Leprêtre)

Photo 66 - Ce "baraquement" a retrouvé une deuxième jeunesse et un nouvel usage.              Et c'est bien ainsi, n'est ce pas ?