Dernières Nouvelles de PORTEL des Corbières....

"Le malheur n'est pas passé bien loin de notre ville jumelle"

Aux alentours du 29 Aôut 2008
Jacques Ledez et son épouse,  étaient à "Port la nouvelle" dans l'Aude
le 29,  un feu de garrigues s'est déclaré accidentellement près de l'Abbaye de Fontfroide  à quelques kilomètres de Portel des Corbières,
Portel a été en partie évacué, mais sans dégâts pour eux,
 le 30 Aôut 400 pompiers étaient mobilisés , 2 autres feux s'étant déclarés.
6 canadairs, quatre "Tracker", 2 hélicoptères étaient opérationnels,
en deux jours pas moins de 900 hectares de garrigues et vignes ont été ravagés. Heureusement pas de victimes..

Ci joint une photo prise à "Port la Nouvelle" par Jacques et envoyé au retour de vacances...A  30 km environ du sinistre, le petit rond rouge est le soleil voilé (évidemment ceci n'a rien à voir avec les incendies de 1986 ayant ravagé 2500 ha) mais c'était impressionnant , les voitures couvertes de suie et une odeur de cramé dans les appartements..


Ayons une pensée pour nos amis de Portel, la vie n'est pas si rose qu'on le dit....dans le midi  !!! (et merci Jacques !)

 

 

27, 28, 29 Octobre 1994,

3 jours,2 Portel, 1 Jumelage .....et...... 

Une Amitié sans cesse renouvelée....


Un trait d'union entre le fort de l'Heurt et la vieille église de Portel des Corbières:

Une originale convention de jumelage a été signée entre l'association de sauvegarde du fort de l'Heurt et l'association de défense du patrimoine de Portel-des-Corbières dans l'Aude.

D'habitude, en effet, une telle convention lie des communes et pas des associations.

Comme l'a expliqué Florent LEPERCQ, président de l'Association de Sauvegarde du Fort de l'Heurt, cet acte de jumelage « n'est pas de la littérature de circonstance, mais un engagement pour le futur ».

D'un côté, le fort militaire de l'Heurt, des moulières et la mer. De l'autre, une vieille église, chef d’œuvre de l'art ogival, des vignes et la rocaille.

Les deux Portel ont en commun l’amour des vieilles pierres, le respect de la tradition, le même engagement dans la défense du patrimoine et la même implication dans la vie et dans l’image de la commune, et la même volonté de faire connaître le terroir. […]

Un pied de vigne planté symboliquement dans la cour de l'hôtel de ville rappelle désormais ce trait d'union Nord-Sud.

(Source La Semaine dans le Boulonnais du 3 novembre 1994)

signature de l’acte de jumelage

et

La plantation du pied de vigne

LES DEUX ÉTIQUETTES DE LA CUVÉE

DES «DEUX PORTEL»

La version officielle, c'est celle de gauche. La carte de France et nos deux monuments symboles sont l'oeuvre d'André Wallois (du Portel). Les couleurs (qu'on ne discerne pas sur cette reproduction) sont le bleu, le jaune, le vert et sont respectivement les couleurs de la fidélité, de la concorde et de l'espérance. Par ailleurs (et ça tombait bien), le bleu et le jaune sont les couleurs du Portel, le jaune et le vert, celle de Portel-des-Corbières.

Cette "version" a été lancée au Portel très précisément le 23 juillet 1994 lors d'une foire à la brocante et les premiers ache­teurs furent (et on vous promet qu'on ne l'a pas fait exprès) Madame et Monsieur René MARTINEZ, Maire de Portel-des-Corbières, venus en familles en vacances au Portel. Les Portelais purent la découvrir le 20 août de la même année lors d ' une grande fête célébrant le 130ème anniver­saire du pont de Tamaroque.

L'autre étiquette (les deux lunettes avec Notre Dame des Oubiels et le Fort de l'Heurt) est en quelques sortes un essai, une version numéro zéro réalisée (im­provisée!) pour la première venue d'une délégation Portelaise au Portel en octobre 1989... Et, il se trouve que par un jour de 1998, Philippe, notre ami des Caves ROCBERE, a (par erreur!) fait réimprimer cette version 1989 au lieu de la version "officielle" Bien lui en pris car cette étiquette connaît tout autant de succès que la "vrai". Et aujourd'hui, selon les livraisons on trouve l'une ou l'autre des étiquettes. Et c'est bien comme ça

Florent Lepercq