Recette de la soupe Porteloise  

Eh Oui ! Spécialité peu connue, mais excellente !


retour sur la page d'accueil

Tout d'abord, un petit peu de patois portelois que nous offre Jean Lagaise. Un patois pas vulguaire qui,  lorsqu'il est bien dit, n'arrache pas l'oreille bien au contraire....Essayez de lire à haute voix les quelques lignes ci dessous....Amusement garanti !

 ( la recette est sous le texte)

Les bonnes moules du Porté

Y’a rien d’meilleur sur l’terre qu’eun bonne caudière ed moules

Cueillaye dans les cailluwes, là bas au fort ed l’Heurt

Mucheys in  d’zous l’waré, y n’a plein, qu é bonheur

Là, c’est eun grande mareye, in c’momint, y a foule.

 

Quand y cuitent, j’m’régale et rien qu’à lu odeur

J’mettro m’tête dins l’caudron, j’sus déjà à la fête

Ej’ survelle bin l’cuisson, ça dot bin cuire à cœur

C’est si bon à gober, avec du pain’ye et du beurre.

 

Mi, les moules eq’j’aime bin, c’est à l’mode du Portel

Bin grattayes, bin lavayes, du laurier et du thym

J’mets des rondelles d’oignon dins l’fond d’eun grande gamelle

On va bin s’régaler, on y artourn ‘ra d’main-ye

 

Dins m’fammille et dins l’temps, on n’a toudis mingeye

Ya jamais eu d’malades, ça nous a fortifiaye

Les baigneurs, tous l’zans, i n’armontent in pagaye

Y n’ont jamais eu d’morts, alles sont pont polluayes.

 

Au Portel, armarquez que l’sabe il est bin prope

C’est l’plage des p’tits éfants, y a l’pavillon bleuwe ed’l’Europe

Nos giz’mints , c’est parelle, o pouvez faire confiance

Nos belles moules du Porté, c’est les meilleures ed’ France !

 

Bon, j’m’in vas au boutique, acater du Corbières,

Et j’prendraye aussi, un quéque boutelles ed’bière

Car , c’est c’soir eq j’arçois del famille ed Paris

Qu’o c’est qu’o va minger ? mais des belles du Porté, Pardi !!!

Jean Lagaise

 Merci à Jean, Et maintenant, allons y, il est temps de passer à table...

La Soupe Porteloise !

Ou La soupe de Moules !!!!


Ingrédients…pour 4 personnes

Je clique ici pour télécharger la recette en format Word 

 2 Litres de moules du Fort de l’Heurt ( sinon ce sera pas bon…  )

25 cl de bière blanche (en prévoir également pour mettre sur la table !)

3 échalotes émincées – 1 branche de céleri

1 bouquet de persil – 50 g de beurre

2 grosses pommes de terre à chair ferme – 1 tomate – 1 blanc de poireau

25 cl de crème liquide – 1 jaune d’œuf

 

La veille, faire revenir les échalotes et le céleri émincées sans coloration dans 50g de beurre. Ajouter la bière et les moules néttoyées. Couvrir et laisser cuire jusqu’à ouverture des moules. Retirer la cocotte du feu. Ne succombez pas à la tentation de manger tel quel… (Sinon, tant pis, retournez au Fort de l'Heurt rechercher des moules ! ). Laissez refroidir et ranger au réfrigérateur.

Le lendemain, égoutter et décoquiller les moules. Récupérer les aromates et filtrer le jus. Faire revenir le blanc de poireau émincé finement et les pommes de terre pelées et taillées en dés, dans le reste du beurre fondu.

Mouiller avec 25 cl d’eau. Faire cuire 15 mn à petits frémissements : les légumes doivent rester fermes. Ajouter le jus des moules puis la crème et les moules.

Porter à ébullition. Egoutter les moules et les légumes. Les disposer dans une soupière avec la tomate pelée, épépinée et coupée en en dés. Lier le jus de cuisson avec le jaune d’œuf. Servir et…… déguster sans attendre en toute convivialité !!! ( Si possible devant une photo du Fort de l’Heurt, c’est encore meilleur !!! )

 

 

Parue  dans le Festiv’Eté Juillet / Août 2004.  Reproduite pour le site : http://fortdelheurt.googlepages.com