Séminaire



Notre séminaire de recherche a démarré en 2009 (verbatim d'une session en bas de page). Chaque session d'une matinée (puis buffet) est ouverte à tout l'écosystème de l'entrepreneuriat et du capital-investissement.



Septième session du 22 février 2013

Quels sont les déterminants d'une relation
investisseur-entrepreneur réussie ? 

Jouons ensemble, au sein de notre "organisation apprenante", à partir de la pratique de Karen Muller : de la relation de pouvoir, à la relation d'influence. Objectif : ce grand "brainstorming" vise à préparer la conception / validation d'un outil de cadrage relationnel à l'usage des investisseurs et des entrepreneurs. Table ronde puis workshop avec :

  • Un entrepreneur, Gianbeppi Fortis (Solutions30),
  • Un investisseur, Pierre Decré (ING Parcom),
  • Un témoin de la dimension humainr, Sylvain Dorget (Vendôme Associés).

Session animée par Matthieu Langeard et Karen Muller.



- Historique des sessions - 


Première session du vendredi 20 mars 2009

Quelles qualités personnelles des leaders d’entreprises
sont favorables à la gestion de crise ?
Comment les favoriser ?


Table ronde animée par Matthieu Langeard suivie d’un workshop animé par Laurence Lucas-Skalli, cofondateurs de Finance for Entrepreneurs :
  • Harilaos Loukos, entrepreneur, Président-fondateur et Directeur scientifique de Climpact, Docteur en Climatologie, 11 ans de recherche dont 3 à University of Washington (US). Elaia Partners est actionnaire de Climpact.
  • Alain Maïore, investisseur, General Partner chez Ventech. Alain Maïore a rejoint Ventech (Natixis PE) en 2001 après 13 ans d'expérience internationale dans des sociétés de biotechnologie.
  • Didier Toussaint, témoin de la dimension humaine, Associé-fondateur de DIT, société de conseil en management, Docteur en Philosophie, diplômé de l'I.E.P de Paris et auteur de L'inconscient de la FNAC : L’addiction à la culture, Renault ou l’inconscient d’une entreprise,…



Deuxième session du mercredi 17 juin 2009

Capital risque & Détection de nouveaux talents :
La maturité de l'ego est la clé

Caractères forts ? Caractériels ?


Table ronde animée par Matthieu Langeard suivie d’un workshop animé par Laurence Lucas-Skalli, cofondateurs de Finance for Entrepreneurs :
  • Jean Sauttreau, entrepreneur, Président-Fondateur de Compart, ancien pompier passé par le CNAM. Jean a été cadre dirigeant de groupes industriels (Unibéton, HILTI). Il est passé par l'incubateur de l'École des Mines d'Alès avant de créer son entreprise en 2004, à l'age de 36 ans
  • Gilles Nobécourt, investisseur, Directeur-Associé chez Edmond de Rothschild Investment Partners. Gilles a rejoint la société en 2002 après une douzaine d’années dans l’industrie pharmaceutique en Europe et aux États-Unis et une expérience de consultant chez Russel Reynolds (chasse de têtes)
  • Bénédicte Haubold, témoin de la dimension humaine, Fondatrice d'Artélie Conseil, spécialisée dans l'anticipation et la résolution des risques humains en entreprises - psychologue, ms HEC et DEA de droit économique - auteur de "Vertiges du miroir : Le narcissisme des dirigeants", et de "Les risques psychosociaux" qui vient de paraître




Troisième session du vendredi 20 novembre 2009

Recrutement d’un DG, situations de retournement ou de transmission :
Pourquoi les entrepreneurs-fondateurs ont-ils tant de mal à passer le relais ?
Comment les y accompagner ?


Table ronde - composée d’un dirigeant, d’un investisseur et d’un expert du facteur humain - animée par Matthieu Langeard suivie d’un workshop animé par Laurence Lucas-Skalli, cofondateurs de Finance for Entrepreneurs :
  • Jérôme Adam, entrepreneur, président fondateur de Visual Friendly (2000-2005) - qui a connue trois DG en 5 ans. Fondateur d'Easylife Conseil (2005) pour l'accompagnement des entreprises dans la mise en place de solutions simplifiant le quotidien et accessibles à tous. Jérôme est l'auteur d'Entreprendre avec sa différence. Il est non-voyant depuis l'âge de 15 ans. "Je me souviens de ce DG que l'on voulait nous imposer avant la réalisation de notre seconde levée de fonds. Il voulait tout régenter. Il avait convoqué les gens un à  un pour leur imposer ses vues sous prétexte de s'enquérir des leurs. En tant que président j'étais très agacé par la situation. L'un de mes anciens professeurs de l'ESSEC m'a conseillé de partir en vacances et de le laisser se noyer. J'ai écouté ce conseil très avisé. A mon retour les investisseurs ont pris la décision de le licencier."
  • Bernard Daugeras, investisseur, fondateur et General Partner d’Auriga Partners. Bernard a commencé sa carrière comme chercheur en physique des particules à l'Université d'Orsay, à l'Université de Californie à Berkeley, puis au CNRS. Il a participé à la création d’une première structure de capital-risque en 1986. Il est diplômé de l'Ecole Polytechnique et titulaire d'un Doctorat d'Etat de l'Université d'Orsay.
  • Didier Toussaint, témoin de la dimension humaine, fondateur de DIT, société de conseil en management. Depuis le début des années 1980, Didier aide les entreprises à surmonter leurs résistances au changement. Il a fait du conseil en stratégie (SIAR, A.T Kearney) et de la chasse de tête (Heidrick & Struggles). Il est Docteur en Philosophie, diplômé de l'I.E.P de Paris et auteur de Inconscient, Structures et Stratégie, Renault ou l'inconscient d'une entreprise et L'inconscient de la Fnac. Selon Didier Toussaint, l'entreprise reproduit - incarne - la structure psychique de son fondateur. Se créée ainsi une osmose : la capacité d'évolution de l'un est corrélée à la capacité d'évolution de l'autre. L'ouverture au changement de l'organisation serait-elle donc tributaire de la capacité de transformation personnelle de l'entrepreneur ?




Quatrième session du 4 juin 2010

Ecoute, conscience du temps, intuition, sens du partage,...
Comment détecter et accompagner ces compétences softs
- et vitales - chez l'entrepreneur ?


Table ronde - composée d’un entrepreneur, d’un investisseur et d’un expert du facteur humain - animée par Matthieu Langeard suivie d'un workshop animée par Maud Louvrier-Clerc, cofondateurs de Finance for Entrepreneurs .
  • Sakina M'sa - Entrepreneur, Sakina M’sa a développé deux marques de mode éthique : prêt-à-porter féminin haut de gamme et couture (Trevo). Les matières utilisées pour la confection sont bio et proviennent de France ou de proches pays d’Europe. La production est réalisée en France. Les collections de Sakina sont présentes chaque année sur les podiums de la Fashion Week au Carrousel du Louvre.
  • Sébastien Thevoux - Analyste ISR au sein d’Oddo Securities spécialisé sur les indicateurs ESG (Environnementaux, Sociaux, Gouvernance) Sébastien a été auparavant analyste sur les secteurs des SSII et des éditeurs de logiciels et gérant de portefeuilles. Son étude de gouvernance comportementale, Vive les CEO anti-stars !, a été particulièrement remarquée (décembre 2009).Téléchargez l'étude




Cinquième session du 19 novembre 2010

Le succès de l’entrepreneur atypique : un laboratoire pour l'atténuation du risque ? L’entrepreneur atypique fait face à des risques communs à tous les entrepreneurs, mais son parcours singulier le prépare à les surmonter plus vite. Que peut nous enseigner cet effet de loupe ?

Table ronde composée d’un entrepreneur, d’un investisseur et d’un expert d’un expert de la dimension humaine animée par Matthieu Langeard suivie d’un workshop animé par Maud Louvrier-Clerc, cofondateurs de Finance for Entrepreneurs :

  • Benjamin Talon – Entrepreneur, âgé de 33 ans, Benjamin est président-fondateur de Soben basée dans le Lot, spécialisée dans les amortisseurs à hautes performances pour l’automobile et l’aéronautique.
  • Isabelle de Baillenx – Investisseur, Isabelle est présidente de Fa Dièse. Elle possède une expérience professionnelle diversifiée dans le domaine de la finance et de la PME. Isabelle a créé Fa Dièse en 2007, société de capital-risque associant entrepreneurs, business angels et investisseurs institutionnels.
  • Etienne Collignon – Témoin de la dimension humaine, Etienne est Senior Expert, Learning du Groupe Solvay. Il est Président de TeamFactory et de Sol France, société pour l’organisation apprenante qui réunit des agents de changement oeuvrant pour la transformation de leur organisation et le développement de l’intelligence collective.




Sixième session du 25 novembre 2011

Investisseurs et entrepreneurs parlent-ils le même langage ?
Quelles différences structurelles ? Quelles clés de traduction indispensables ?


- verbatim en pièce-jointe (bas de page) -


Introduction par Emmanuel Gaudé, invité d'honneur, associé chez Starquest Capital. Petit déjeuner-table ronde et workshop animés par Maud Louvrier-Clerc et Matthieu Langeard, cofondateurs de Finance for Entrepreneurs :
  • Virginie Fournier – Entrepreneur, Virginie est la créatrice et la directrice artistique de la société Shanghai Trio dont les produits sont issus du croisement de savoir-faire chinois ancestraux et de matières nouvelles, adaptés à des usages et des designs résolument modernes : de belles choses pour tous les jours... Shanghai Trio est présent dans une dizaine de pays grâce à plus de 35 points de ventes ou boutiques.
  • Cyril Bertrand – Investisseur, directeur associé et membre du directoire d'XAnge, Cyril a notamment développé la première génération de produits d’accès WiFi pour Alcatel, exercé chez Telesoft Partners, société de capital risque de la Silicon Valley, et chez Deutsche Venture Capital à Munich.
  • Maggie Rousselle – Témoin de la dimension humaine de la table ronde, Maggie a fondé et dirige Symatop, plateforme d'outils simples et interactifs d'aide à la décision qui associent neurosciences et algorithmes innovants. Une réponse pertinente à toutes les problématiques impliquant une multiplicité de paramètres, de points de vue et d'acteurs.
Ċ
Matthieu Langeard,
18 mars 2012 à 02:43