Fonctionnement d'une batterie

Un atome est constitué d’un noyau composé de protons (de charge électrique positive) et de neutrons (de charge nulle), ainsi que d’un nuage électronique composé d’électrons (de charge électrique négative), qui gravite rapidement autour du noyau. Un atome a une charge électrique neutre car il possède autant de protons que d'électrons. Un ion est un atome qui a perdu ou gagné un électron et qui possède donc une charge électrique.



Une batterie a deux pôles : un négatif (anode) et un positif (cathode). En phase de fonctionnement,  les électrons vont du pôle négatif au pôle positif (car ils sont chargés négativement, ils sont dons attirés par le pôle positif). C'est l'oxydoréduction: une réaction chimique basée sur un échange d'ions. L'oxydation est une perte d'électrons par l'agent réducteur (l'anode), et la réduction est un gain d'électrons par l'agent oxydant (la cathode). Ce mouvement des électrons est appelé "courant" et est mesuré en ampères. Le courant électrique va du positif au négatif (sens inverse du déplacement des électrons). En phase de recharge c’est l’effet contraire : les électrons  migrent de la cathode vers l’anode.


Une batterie est composée de modules élémentaires, eux même divisés en 4 cellules (fonctionnant comme des piles) dans lesquelles les réactions électrochimiques expliquées précédemment produisent de l’électricité ou stockent de l’énergie:
 


Comment marche une batterie lithium-ion par IndustrieTechnologies
Comments