Le karaté comme handisport 

- Belgian Goju-Ryu Karate-Do Kuyukaï - Nos clubs de Para-Karaté

Nos clubs sont affiliés à l'I-Karate Wallonie Bruxelles (Ligue handisport francophone, à I-Karate Global , à la FFKama)


http://www.handisport.be/lhf/index.asp

http://www.i-k-f.net











Le Karaté, le handisport ROI !

Pratiquer un sport de combat, comme le karaté Goju-Ryu avec des personnes moins voire non-valides est loin d'être un rêve. La mise en place de ce type d'activité peut se faire de façon très variée, que ce soit au niveau des endroits ou au niveau des modalités. La pratique de l'art martial se fait, alors, de façon très spontanée.

Il est possible de mettre en évidence toute une série d'exercices que l'on fait assis dans son fauteuil roulant, accompagné d'un aide ou même dans une piscine (pour les personnes sachant se tenir debout mais ayant de très gros problèmes d'équilibre).

L'idée d'une telle pratique est d'induire certes nombre de mouvements des bras, poignets, mains, voire tronc et buste sans oublier les jambes pour des patients qui, suite à diverses pathologies, ont perdu de la force ou de la motricité mais aussi d'amener des personnes paraplégiques à mobiliser leurs ceintures supérieures et leur sangle abdominale.

L'intérêt est bien évidement, par la gestuelle, de ramener un individu à pratiquer des mouvements quelque peu "oubliés" par son corps.

Le karaté, transformé en cet exercice de motricité très ludique, distille également ses messages de combativité et de pugnacité. L'opposition à autrui peut être transposée dans les expériences de vie personnelles de chacun et devenir une arme de confiance en soi dynamisée.

Des confrontations et de la violence toute sous-jaçante du karaté peut naître un retour au calme... grâce à une sorte de purge des ressentiments. L'évacuation de ses colères et frustrations naît du caractère dur tatoué dans chacun des mouvements de cet art martial (pas nécessairement de la dureté physique des exercices même).

Après tout, dans ce sport, on assène des coups de poings dans le vide, parfois même sur un partenaire, mais l'ennemi que l'on se projette peut avoir bien des visages. Et il aura peut-être les traits de la maladie ou de l'invalidité elle-même.

Venez vivre avec nous un sport plus loin !

 

Contact Club et  Para-Karate : Franck Duboisse (+32/495/550 226)

Nihon Goju-Ryu Karate-Do Kuyukai International official trainer

  

Site FFKAMA

 

 

LE KARATE QUE NOUS PRATIQUONS

Nombre d'exercices de Karaté en général et du Goju-Ryu en particulier peuvent être pratiqués sans le moindre problème avec des personnes moins ou non valides.

Vous retrouverez sur le web des dénominations comme :  handikaraté, handi-karaté, ou I-karate concernant ces pratiques 

  • Beaucoup de nos applications sont même pratiquées contre des combattants qui sont bien sur leurs deux pieds. 
  • Différenciation des modes respiratoires : "IBUKI" 
  • Kata(s) traditionnels mais adaptés et pratiqués en individuel ou en équipes 
  • Exercices de mains collantes : les KAKIE avec applications Goju. 
  • Coups et parades : Tsuki no kata, Uke no kata, Kihon Noi Ichi et Kihon Ido Ni 
  • Combat (kumite) entre non-valides ou opposé à des valides !! Nous avons mis au point un règlement de kumite sportif. 
  • Goshin - Karate jutsu) Applications de Self-défense issues des origines chinoises du Goju-Ryu (avec torsions et luxations) pratiquées avec et SUR des valides 
  • Placements différenciés : les positions sanchin et zenkutsu ou Neko ashi Dachi (si possible) 

ċ
google36f424a6aa6341eb.html
(0k)
Franck Duboisse,
4 févr. 2016 à 22:51
ċ
sitemap.xml
(7k)
Franck Duboisse,
4 févr. 2016 à 23:03