Exercices respiratoires : les IBUKI  - Belgian Goju-Ryu Karate-Do Organization - 


  蝦で鯛を釣る  -Ebi de tai wo tsuru 
En donnant sans arrière-pensée, on peut recevoir bien plus.

L'exercice de différenciation des respirations ("Ibuki" en japonais) peut être pratiqué dans des contextes variés. On peut insister sur la respiration de relaxation à l'occasion du retour au calme, en fin de séance d'entraînement, pour le "Mokuso". Ou alors, introduire l'idée de respiration dure lors d'un exercice de frappe ou d'une séance d'applications se rapprochant du "Jyu kumite".

Notre choix a été de qualifier les deux grands modes respiratoires de "GO" et de "JU" par association au style de karaté que nous pratiquons : une respiration dure (GO) et une respiration souple (JU). Il existe une appelation d'origine où l'on parlera de FUCHIKUCHI (la souple) et de GYAKU FUCHIKUCHI (la dure). Certains Maîtres de Goju parle même d'une respiration où le ventre ne bouge pas !!

La différenciation entre ces  façons de "bouger" toute la cage thoracique et la sangle abdominale à l'inspiration/expiration est un atout majeur de conditionnement du corps au relâchement (Fuchikuchi ). Ce relâchement peut naître de la détente respiratoire, une souplesse des flux telle que pratiquée dans les cours de Yoga. On vise alors à "lâcher prise" à "vider" le corps et l'esprit de toutes les tensions.

 Un relâchement peut être paradoxalement aussi le fruit d'un mode respiratoire très marqué, où  l'expiration dure conditionne le corps à toutes formes de souffrance ou d'effort (Gyaku Fuchikuchi). Dans ce but, la respiration est pratiquée de façon très ample et marquée comme dans le kata "Sanchin" (voir photo çi-contre). Le corps peut  alors, en quelque sorte, être prêt à endurer de façon plus sereine, plus détendue. Ce mode respiratoire dure et les contractions musculaires qu'il induit sont notamment une des grandes façons de respirer lorsque l'on produit un effort mobilisant beaucoup d'énergie ou lors des frappes.


Plus loin, choisir une respiration c'est opter pour une façon d'affronter les événements de la vie au quotidien. Dure ou souple ?  Tout n'est plus qu'une question de choix.