Historique


HISTORIQUE

Les Ecoles Nationales Professionnelles (ENP) sont un modèle (proposé par l'Etat) d'établissement scolaire délivrant une formation orientée vers les métiers industriels, pour élever la qualité de production des manufactures.

En application d'une loi du 11 Novembre 1880, sont décidées la création des Ecoles de Vierzon, Armentières et Voiron. C'est donc Voiron qui voit ainsi s'ouvrir la première ENP de France, le 5 Octobre 1886. Les autres verront le jour les années suivantes.

Très vite, même si les ENP continuent de faire une large place à la formation générale, la spécialisation s'intensifie et le recrutement devient très largement régional. A l'approche de la guerre de 1914, l'ensemble des ENP est unifié : concours d'entrée national, uniforme obligatoire, diplôme de fin d'études. Le conflit gèle les projets plusieurs années. L'ENP de Voiron est transformée en hôpital militaire et ne recommencera à fonctionner qu'en 1917.

Par décret du 19 Mai 1936 signé par Albert LEBRUN et à l'occasion de son cinquantenaire, l'Ecole prend le nom de Ferdinand Buisson. Dans les années 50, elle se complète : agrandissement de la fonderie, surélévation du bâtiment central d'un deuxième étage, salle de réunions, gymnase, construction d'un centre d'apprentissage avec internat et ateliers neufs.

En 1960, La NAT vit ses dernières heures sous ce vocable en devenant Lycée Technique. On y prépare un baccalauréat technique, des brevets et des baccalauréats de techniciens. Les années 70 voient une extension de l'ex-centre d'apprentissage devenu lycée professionnel.

Le Lycée Ferdinand Buisson et le Lycée Professionnel La Sure sont engagés dans une phase de restructuration qui donnera naissance à une nouvelle cité scolaire sur un terrain de 12 hectares dont 4 de parc. Depuis 2003-2004, les deux lycées ont fusionné pour donner naissance au Lycée Polyvalent Ferdinand Buisson (avec sa SEP La Sure)

UN LYCÉE OUVERT SUR L'EXTÉRIEUR

La réputation du lycée Ferdinand Buisson n'est plus à faire. Compétence et efficacité ont été forgées par la préparation et la réussite de nombreuses générations d'étudiants. L'établissement offre aux jeunes des itinéraires diversifiés prenant en compte les plus récentes évolutions en matière de formation.

Entrer dans l'univers du Lycée Polyvalent Ferdinand Buisson, c'est aborder des disciplines variées et de multiples domaines d'activité dont certains résolument innovants : Productique, Automatismes, Electrotechnique, Etude et Réalisation des Outillages, Génie des Matériaux.

Engagé dans une économie de marché où la demande se diversifie et devient plus complexe, l'établissement se trouve confronté à des exigences de compétitivité, de qualité et de réactivité afin d'anticiper les évolutions.

Notre lycée, en fournissant une excellente base de connaissances générales avec la filière S et les classes préparatoires aux grandes écoles mais aussi de connaissances spécifiques pointues avec les filières technologiques STI et les filières professionnelles, offre les moyens aux jeunes de s'adapter plus facilement aux mutations et technologies changeantes et évolutives.

Un des grands enjeux de notre société est de réussir la formation des jeunes. Cela n'est réalisable qu'en promouvant et développant les relations Ecole-Entreprise. Le système d'éducation est toujours perfectible et doit s'adapter en permanence au besoin des entreprises. A cet effet, les rapports permanents que Ferdinand Buisson développe avec le monde du travail ont pour objectif de sensibiliser les jeunes et les enseignants sur ce qu'est l'entreprise, son quotidien, ses réalités, et inversement - pour les dirigeants - d'appréhender les réalités du système éducatif.

La remise d'un diplôme du MFQ Mouvement Français pour la Qualité, pour notre action de sensibilisation qualité auprès de nos étudiants dans le cadre de la Charte de la Région Rhône-Alpes pour la Qualité, nous encourage à persévérer dans cette direction.

DES RELATIONS ÉCOLE-ENTREPRISES

Le Lycée Ferdinand Buisson, gisement important de compétences et de moyens, s'efforce de multiplier les expériences afin d'aller plus loin en matière de coopération :
- prestation de service par utilisation de ses équipements et savoir-faire (service transfert de technologie) ;
- possibilités de formation ou recyclage à tout moment de la vie de chacun sous l'égide du GRETA ;
- intervention des entreprises auprès d'élèves sur demande technique ou professionnelle précise ;
- organisation de journées techniques (Mise à disposition possible d'un atelier ou laboratoire équipé) ;
- conventions de jumelage (formalisent, pérennisent les relations entre le lycée et ses partenaires) ;
- stages en entreprise (faire connaître aux élèves les milieux professionnels, concrétiser leur formation ).

Grâce à l'apport de la taxe d'apprentissage versée par les entreprises, l'établissement peut procéder à des investissements en vue de se maintenir et progresser dans la mise en œuvre de formations qualifiantes et adaptées au marché du travail. Afin de construire des réponses adaptées aux besoins de nos partenaires et d'établir des liens suivis avec l'environnement socio-économique, nous vous invitons à rejoindre les entreprises qui ont eu cette volonté d'affirmer leur partenariat.

Le lycée Ferdinand Buisson vous invite à venir découvrir son espace technologique, afin de développer des partenariats étroits permettant de mieux répondre aux exigences nouvelles des entreprises. Trop peu d'élèves et de parents choisissent les voies technologiques au sortir du collège. Ces voies, sont incontestablement des filières de réussite pour le plus grand nombre et tout aussi sûrement des filières promotionnelles pour les " bons " élèves et pour les meilleurs.
Comments