L'étude

Qui réalise cette étude ?
Cette étude est menée simultanément aux Pays-Bas (Université d'Amsterdam), au Royaume-Uni (Université de Cambridge) et en France, où elle est conduite par Olivier Vecho (Université Paris Ouest - Nanterre la Défense) et Martine Gross (EHESS-CNRS) grâce à un financement de l'Agence Nationale de la Recherche (ANR), obtenu dans le cadre de l'appel à projet 2012 "Open Research Area in Europe for the Social Sciences" (ORA). 

Qui participe à cette étude ?

Les couples qui ont eu recours à la procréation médicalement assistée : 

- par IAD ou FIV (couples de femmes),

- par FIV ou FIV-ICSI (couples hétérosexuels),

- par GPA (couples d'hommes)

Les couples sont parents pour la première fois, de singleton ou de jumeaux.


La recherche de participants est terminée, l'analyse des premiers résultats est en cours. 


Objectifs de l'étude :

L’étude permettra :

- d’accroître les connaissances sur le développement de l’enfant et sur les relations familiales dans ces familles ;

- d'élargir la compréhension du grand public et des professionnels de la santé, de l'enfance et de la famille sur les questions de procréation médicale assistée ;

- d'apporter des éléments scientifiques pour l'élaboration des politiques familiales.


Protocole de l'étude :

Des questionnaires sont remplis par les deux parents aux 4 mois du bébé/des bébés et à 1 an. Des observations d'interaction parent-enfant sont réalisées dans des contextes de la vie quotidienne (à 4 mois) et dans une situation standardisée (à 1 an). Chaque parent participe également à un entretien sur son expérience en tant que parent et sur les relations familiales.


Quelles sont les garanties :

- Ce protocole d'étude a obtenu l'avis favorable du "Comité de Protection des Personnes Ile-de-France II".

- Concernant le recueil et le traitement des données, une déclaration a été faite auprès de la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL).


Pendant toute la durée de l'étude, nous assurons qu'aucun droit de regard sur le contenu des données ne sera accordé au Comité d'éthique et à la CNIL. Ainsi, ni le Comité d'éthique, ni la CNIL n'auront accès aux données personnelles des participants (identités, coordonnées, etc..) et aux données issues des observations, des questionnaires et des entretiens

Par conséquent, nous garantissons que toutes les données recueillies resteront strictement confidentielles : seuls les chercheurs impliqués dans l’étude ont accès aux données. 


La publication des résultats de cette étude portera sur l’ensemble des familles participantes, et ce dans le respect de leur anonymat.


Comment nous contacter :

Si vous souhaitez obtenir plus d’informations, contactez-nous :  


olivier.vecho@u-paris10.fr