Ile de Vancouver : de Quadra à Ucluelet

Je 17/09/09

Aussitôt réveillés, nous prenons la direction du terminal du ferry afin d'être parmi les premiers dans la file d'attente. Il n'est pas question de louper le départ matinal, le suivant n'a lieu qu'à midi.

Alors toilette et petit déjeuner sont faits pendant l'attente. Pratique, le camping-car !

A 8 h 10, le traversier quitte le port de Powell River... 1 h 15 plus tard, on débarque à Comox sur l'île de Vancouver. La journée s'annonce belle !



 

Nous longeons le littoral jusqu'à Campbell River et arrivons pile pour le ferry de 10 h 30 pour Quadra Island, la plus grande et la plus connue de l'archipel des Discovery Islands situées entre le continent et l'île de Vancouver.

Dix minutes suffisent à l'atteindre. Avant midi, nous prenons un emplacement au We Wai Kai Campsite en front de mer pour une nuit seulement, on est à la veille d'un week-end, tout est complet le lendemain en raison d'une manifestation sportive. On verra bien où loger demain !

Pour le moment, on est bien ici !

La baie est d'un calme impressionnant. Pas une ride sur l'eau. Le temps est un peu couvert, à présent, mais il fait bon déjeuner avec vue sur la mer.

Profitons pour faire un tour jusqu'à la pointe de Rebecca Spit (5 kilomètres, 1 à 2 heures A/R).

Cette langue de terre boisée qui fleure bon le pin et l'océan nous révèle de jolies vues.







Beaucoup de bois flotté et de kelp… qui stimulent la créativité !


 

Mais, vite, il faut presser le pas, il commence à pleuvoir… et à bien pleuvoir ! Zut, demain, j'aimerais tellement faire du kayak dans le Surge Narrows Marine Park (avec un outfitter), très sauvage au nord-est de l'île.

Après avoir passé l'après-midi à nous renseigner et à avoir pris connaissance de la météo peu favorable, nous décidons finalement de ne rien décider et… d'attendre demain ! 



Ve 18/09/09


Il pleut des cordes, sans interruption, depuis hier après-midi. Alors ce n'est pas la peine de s'attarder ici, autant rouler pour espérer trouver des cieux plus cléments plus au sud. Le kayak, on pourra en faire ailleurs s'il fait beau !

A neuf heures, nous embarquons sur le ferry et, dix minutes plus tard, nous sommes à Campbell River... avec le cache d'un feu arrière en moins ! Le pilier du ferry lui a été fatal. Gare à la caution !

On a un peu de mal à trouver la route rapide de l'intérieur mais, une fois qu'on y est, c'est direct jusqu'à Qualicum Beach.

A mi-parcours, j'arrête les essuie-glaces, la route s'assèche et, à l'horizon, une éclaircie s'annonce.

Quelques rayons de soleil nous accueillent au Mac Millan Provincial Park pour notre balade dans Cathedral Grove où se trouvent les plus anciens Red Cedars et les plus grands Douglas Firs du Canada… une promenade dépaysante en forêt humide au milieu d'arbres géants.




 

De quoi nous laisser pensifs !





 

Une partie de l'après-midi passe à faire la route étroite et sinueuse jusque sur la côte ouest de l'île. C'est avec un certain soulagement que nous atteignons Ucluelet. 

Au bout de la péninsule, Lighthouse Loop (2,5 kilomètres) nous offre de belles vues sur l'océan.

Cet air iodé, ces rochers, cette houle et le vent dans la corne de brume… on pourrait presque se croire en Bretagne !










Mais le passage dans une végétation luxuriante nous confirme que nous sommes bien au bord du Pacifique.


 

Cette petite balade en bord de mer nous ouvre l'appétit !

"Matterson House Restaurant" nous propose de dîner sur le champ (17 h 30). Plus tard, le service est complet. Alors nous n'hésitons pas, surtout que, dehors, il se remet à pleuvoir.

Au menu, halibut et gambas pour un prix très raisonnable. 

Le camping d'Ucluelet, aménagé sur les vestiges d'une ancienne base militaire d'hydravions, est absolument horrible. Du coup, nous nous garons discrètement sur le parking du port pour la nuit, du moins, on l'espère !


Pacific Rim National Park >>

<< Sunshine Coast

Accueil