Kalbarri : une "fenêtre" sur la nature


J32 : Me 30/06/10




La destination de la journée est le parc national de Kalbarri à 375 km et à cinq heures de route. Jusque-là, plusieurs points d’intérêt jalonnent le parcours.

Dès la sortie de Denham, un panneau vers « Whalebone » nous interpelle. C’est sans doute le nom de cette petite colline sur laquelle nous grimpons pour contempler ces étendues de côte très sauvage à nos pieds. Un 4x4 s’y est d’ailleurs installé, ses occupants ont trouvé le coin idéal !



En quittant la baie de Shark en direction du sud, nous trouvons bientôt un paysage totalement différent : d’abord des eucalyptus… de plus en plus grands puis des champs, des prairies, des moutons… des paysages qui nous rappellent que le retour est proche ! La température extérieure aussi !

A l’aire de pique-nique de Galena Bridge, nous grelottons de froid !

Un cygne noir (Cygnus atratus) a l’air de supporter !



Mais en tournant en direction de Kalbarri (sur Ajana Drive), nous abandonnons provisoirement les vertes prairies pour des paysages à nouveau plus arides puisque nous approchons de l’océan.

Banksias +++ au bord de la route !



Mais quel est ce drôle d’animal qui traverse la route ? Encore un imprudent ! J’espère ne pas l’avoir écrasé ! Un caméléon ?

Non, c’est une sorte de lézard à la queue courte et à la langue bleue. Nos recherches nous apprendront qu’il s’agit d’un scinque (Tiliqua rugosa).




Dans le parc national, la vedette, c’est la rivière Murchison. Deux secteurs différents permettent d’en apprécier la beauté à partir de points de vue accessibles par de courts sentiers.

Nous commençons par les points de vue les plus à l’est du parc : Hawks Head et Ross Graham Lookouts. Un panneau met en garde contre la chaleur extrême en été (+ 45°). Quelques degrés de plus aujourd’hui ne feraient pas de mal !




Plus à l’ouest, une bonne piste dessert deux autres merveilles de la nature : une gorge en forme de Loop, une autre en forme de Z.

Sur ce terrain semi-aride, une drôle de plante à la chevelure ébouriffée est dans son élément !




Les premiers Australiens l’appelaient « black boy », ils lui préfèrent aujourd’hui l’appellation « grass tree » (Xanthorrhoea).

Nous, elle nous fait penser aux yuccas de White Sands (AZ – USA) !

Et nous voici devant le fameux Loop dessiné par la rivière !




Un court sentier grimpant sur la falaise permet de dominer le paysage environnant très minéral !



Quelques formations rocheuses le confirment : un petit air de Southwest américain !



Impression validée en atteignant cette « fenêtre » naturelle (Nature’s Window) ! On ne peut s’empêcher d’évoquer Arches (UT-USA).



Après le Loop, voici Z-Bend où nous admirons la Murchison serpentant entre les falaises…



… pendant qu’un kangourou joue à cache-cache derrière les rochers !



Après cette journée bien chargée, il est temps de penser à chercher un toit dans la petite ville voisine du parc, Kalbarri, à l’embouchure de la Murchison. J’avais noté quelques adresses et la mieux cotée semble être Kalbarri Edge Resort.

Mais pas de choix à l’aveuglette, demandons d’abord à voir ! Une résidence flambant neuve, un studio haut de gamme avec micro-ondes et frigo pour un excellent rapport qualité/prix ! Aussitôt vu, aussitôt adopté !




On comprendra que plus on descend vers le sud, moins les prix sont élevés car les vacanciers cherchant la chaleur sont tous au nord. Alors ici les hôteliers pratiquent des prix plus raisonnables !

Rassurés sur notre toit, allons voir à quoi ressemble cette petite ville de 1336 habitants !

Je ne sais pas si c’est parce qu’elle abrite une colonie de nos perroquets favoris, les Rosalbins, que nous avons trouvé cette petite ville très attachante… mais il est vrai que ces oiseaux sont partout !




Sur la plage où déjà le soleil se couche, un autre oiseau attachant se pavane !





Le dîner au restaurant de l’hôtel est à la hauteur de cette excellente journée. En commandant le poisson du jour, on nous sert du « pink snapper »… délicieux et accompagné d’un verre de vin blanc australien… tout simplement divin ! Assurément le meilleur repas de notre voyage !


Des falaises de Kalbarri au désert des Pinnacles >>

<< D'une baie à une autre : Shark Bay et Cape Peron

Accueil