Extrait du livre

"Le journal d'un Mystique"

Voici deux extraits du livre :

1er extrait :

(…)

Le Relecq-Kerhuon, printemps 2015

Il y a quelques jours, lors d’un songe, l’entité de mon défunt père entourée de deux entités lumineuses m'est apparue à l’esprit. L’entité de mon père (la radiance de l’âme) semblait être en mauvais état, signe d’une âme non évoluée ou perturbée ? Alors s’établit un dialogue. Mon père : « Je te remercie pour les fleurs » (fleurs que j’avais déposées il y a quelque temps, et à deux reprises, dans un parc là où ont été dispersées ses cendres) ; qu’il « s’en veut pour ce qu’il m’a fait ». Je lui ai répondu « je te pardonne ». Ensuite je lui ai demandé le message que je devais transmettre à sa femme (ma mère) ; « Tu lui diras que je lui fais plein de bisous… Mais elle ne te croira pas ! », fin du dialogue médiumnique et fin du songe.

Je fais très nettement la différence entre un songe et un rêve. Cette apparition semblait bien réelle tout comme le dialogue entre nous. C’est peut-être la première fois, je crois, que je fais un songe. Quand on en fait l’expérience comme moi, l’on fait très distinctement la différence avec un rêve. C’est en ce sens que le lendemain matin, j’ai fait une prière pour lui, pour qu’il repose en paix et pour lui confirmer mon pardon. Ce geste est important pour les défunts.

Tout comme je lui dédie ce deuxième Tome ; sachant que l’amour est plus fort que la violence et qu’il faut savoir pardonner pour la Paix de l’âme du défunt et de l’esprit du vivant, c'est-à-dire moi, et passer à autre chose pour l’évolution de sa propre âme dans la Vie en gardant cette voie, la Voie du Milieu. Car c’est seulement lors des incarnations que l’on peut faire évoluer son âme. Et il est nécessaire d’avoir plusieurs incarnations pour atteindre la perfection, cette pureté de l’âme.

Désormais lors de mes prières matinales je lui dédie de temps en temps la flamme d’une bougie sur l’Autel des ancêtres chez moi, en plus de mes autres prières pour les Guides spirituels ou Anges gardiens.

Il ne faut pas demander le contact avec l’au-delà, c’est aux guides de décider quand ils doivent intervenir et vous faire part des réponses à vos questions : lors de songes, de visions médiumniques ou de claire audience (je possède ces trois dons, qu’avec le temps je maîtriserai certainement de plus en plus). Plus l’âme est évoluée (l’on m’a dit que j’étais au niveau 7 dans le plan Astral, c’est ce que j’ai entendu mais je ne sais pas trop à quoi cela peut correspondre), plus le contact avec l’au-delà sera clair et régulier.

Nous avons tous une mission à accomplir sur Terre, un rôle, nos guides nous orientent pour réaliser cette mission au mieux. Chaque être est relié par l’énergie et les vibrations de la Terre et de l’Univers. C’est l’Amour et l’Unité qui doit guider les pas de nos actions quotidiennes envers autrui. Chaque jour qui passe est un don offert par Le Divin, dont on doit profiter en ayant des actions bienveillantes vis-à-vis de notre prochain. A chacun d’exercer cette devise en fonction de ses moyens d’actions.

Pour ma part, c’est en offrant mes peintures à des œuvres caritatives ou à des personnes qui ont une belle âme, c’est aussi à travers mes livres (témoignage) ou dans le cadre de relations humaines altruistes (sens de l’empathie) que j’exerce mon rôle dans cette incarnation présente…

Mais c’est aussi en prenant bien soin de mon chat !

Quelqu’un à dit :

« Vivre en ayant peur de La Mort, c’est vivre en Esclave.

Vivre en n’ayant pas peur de La Mort, c’est vivre en Liberté. »

Je n’ai pas peur de la Mort, car une autre Vie nous attend de l’autre côté, après la vie. Notre incarnation sur Terre est une vie d’apprentissage face aux enseignements de la souffrance des épreuves endurées et ceci pour l’évolution de notre âme dans l’au-delà. A mon sens, l’Enfer n’existe que sur Terre ; et chaque incarnation a son lot d’épreuves et d’étapes à surmonter, cette planète serait une sorte de « Maison de redressement »…

Mais là je m’avance un peu !

En tout cas se libérer de ses chaînes par l’abandon des désirs est une clef du bonheur…

Restons Zen, soyons Zen !

(…)

2nd extrait :

(…)

Le Relecq-Kerhuon, hiver 2015-2016

Sur mon Autel où je prie tous les matins, avant l’aurore, sont posées les photos de mon père, de Patricia, de ma grand-mère et mon grand-père maternel, ainsi que les photos de mes deux nièces (les filles de mon frère). Sont posés également une petite statue d’un moine qui se recueille ainsi que les images du Christ (trouvées à disposition à l’église de la pointe Saint-Mathieu) et l’image de la Vierge offerte par mon voisin Roger.

Pour rendre un peu de gaité à cet Autel j’ai également déposé deux pots de pensées fleuries en blanc et jaune artificielles. Pour la prière j’utilise un petit récipient d’eau de Lourdes offert par une connaissance du Marché de Saint Louis où je me rends tous les dimanches matins. Pour la bougie et le papier d’Arménie, un récipient que j’avais acheté à l’atelier Poterie de l’hôpital psychiatrique de Brest, juste avant sa fermeture définitive faute de budget de fonctionnement.

Pour l’encens en bâtonnet, un objet, dont j’ai oublié le nom, qui permet de le poser, offert par Catherine. Devant l’image de la Vierge, quelques fleurs d’orchidées blanches séchées. Juste au dessus de cet Autel, cloué au mur, un Christ en croix. Dans l’appartement, cet Autel est posé du côté du mur de mon voisin Roger et juste à proximité de mon bureau. Comme je l’ai déjà dit, sous cet Autel est disposé la nourriture de mon chat Gribouille et sa gamelle d’eau fraîche.

Un soir, il devait être 22h, j’étais assis devant mon ordinateur à mon bureau et tout en dégustant quelques verres de Merlot, j’écoutais de la musique classique sur YouTube. Je crois que c’était du Mozart, le Requiem. Tout à coup, une Lumière bleue (comme une sorte de rayon laser) sort lentement de la croix du Christ, et se dirige vers la plante en face de l’Autel, puis, par réfléchissement, se dirige sur moi et vise mon cœur. La présence de ce rayon bleu a duré 4 à 5 secondes.

Cela ne peut être dû à ma maladie, je n’ai jamais eu d’hallucination visuelle. Quelques jours après cette manifestation Divine j’ai retrouvé une énergie positive en moi, beaucoup de vitalité et cela dure toujours aujourd’hui, deux mois après les faits. C’est la preuve de l’existence de l’au delà que j’attendais. Je ne crois que ce que je vois, les restes de mon ancien métier très cartésien.

Je décide donc d’en avoir le cœur net à ce sujet en contactant mon Médium, Patrick.

Sa réponse : « (…) Ce que vous me racontez je l'ai déjà entendu et ne suis donc pas surpris... Je verrai dimanche quand je poserai vos questions si j'ai un retour là dessus... Mais d'ores et déjà prenez-le comme une avancée spirituelle importante pour vous aider... Je pense qu'on essaye de vous soulager et vous apaiser ! Si vous priez n'hésitez pas à continuer car cela peut vous aider à avoir des retours qui peuvent vous aider. A terme, je pense que vos propres guides vous contacteront cela voudra dire que vous n'aurez plus besoin de moi et ce sera super car ainsi vous pourrez exploiter vous même de nouvelles voies... » .

Et après quelques jours en ayant interpellé mon Ange Gardien à ce sujet, il me répond :

« (…) Concernant votre rayon bleu, on me confirme que vous avez reçu une forme d'énergie qui doit vous aider à mieux traverser des épreuves physiques mais pas seulement. Ce rayon bleu a été une matérialisation de l'énergie qu'on vous a transmise. Soyez à l'écoute de vos guides, méditez, priez, trouvez le moyen de pouvoir vous connecter avec vos propres guides. Je pense qu'il est temps pour vous de rentrer en contact durablement avec eux ! ».

Cette manifestation du Divin coïncide avec la Prière que je fais tous les matins depuis plusieurs mois déjà :

« Que la Lumière Divine protège mon âme, mon corps et mon esprit ;

Je remercie le Christ de m’avoir accordé sa protection ;

Je remercie mes Anges Gardiens d’être présents à mes côtés ;

Amen ».

Cette preuve manifeste, qui s’est révélé à moi, de l’existence des Anges Gardiens et du Divin, d’une Vie après la mort physique, me conforte dans l’idée que désormais je suis sur le bon chemin. Je dois persévérer dans ma forme bien personnelle de la pratique de la spiritualité. Elle me conforte également dans l’idée que mes expériences métaphysiques passés et décrites dans mes ouvrages étaient bien réelles et non issues de ma maladie ou de mon imaginaire. Il est donc question de la manifestation de l’au-delà à mon égard plus que le fait de ma maladie. Elle me conforte également dans le fait que je suis Chrétien tout en essayant d’adopter la philosophie bouddhiste dans ma vie de tous les jours.

Suis-je réellement schizophrène ou alors Médium ou bien tout simplement un Etre éveillé ?

Quelques semaines avant cette manifestation Divine, lors d’une séance de méditation le soir avant de me coucher, j’ai entendu cette phrase : « Le Christ a entendu tes Prières ». Et le lendemain soir dans les mêmes conditions, j’ai entendu : « J’ai entendu tes Prières ».

Drôle de coïncidence, non ?

Toujours est-il que depuis quelques mois, les voix que j’entends ne sont plus interprétatives ou négatives, mais positives ; du style : « Tu as assez souffert » ou « Ne t’inquiète, pas tout va bien se passer » ou bien encore « Tu te poses trop de questions » …

Ai-je, comme me le dit mon Médium Patrick franchi une étape importante dans la spiritualité, pour que les voix que j’entends ne soient plus méchantes ou déstabilisatrices ?

Etais-je par le passé en proie à des forces maléfiques cherchant à m’angoisser et à me déstabiliser ?

J’ai souvent entendu dire par des spécialistes de ces questions que les esprits malfaisants puisent leur énergie dans nos angoisses et nos peurs.

Je ne vous oblige pas à me croire. Je décris avec le plus d’objectivité possible les faits qui se présentent à moi. Mais il me semble que progressivement la démonstration que je fais sur la maladie depuis que j’écris des livres commence à prendre forme. Surtout que j’écris mes livres sous la forme d’un journal en respectant la chronologie des événements et de mes interprétations !

Tout comme vous à ce stade de l’écriture, je ne sais pas comment se terminera cet ouvrage autobiographique… Quelle aventure…

Bienvenue dans mon monde paranormal !

(…)

D’autres événements tout aussi surprenants m’arrivent de temps en temps et montrent que je suis sur la bonne voie comme le fait d’avoir trouvé deux chapelets en deux ans, ou les contacts avec mon Ange Gardien….