L'exportation‎ > ‎

Secteurs porteurs

       1.       LES INDUTRIES DE LA SANTE  ET LES EQUIPEMENTS MEDICAUX

Le marché des équipements médicaux présente bon nombre d’opportunités pour les exportateurs européens.  Evalué en  2010 à 480 millions d’, à peu près 80% de l’équipement médical est importé.
Le secteur importe aussi des fournitures jetables, des produits consomables, des réactifs, de l’équipement respiratoire, de l’équipement de réadaptation, du matériel de laboratoire et dentaire.Les hôpitaux israéliens sont bien équipés, mais surcharg
és, et  doivent  remplacer une bonne partie de leur équipement. Le système de santé public sélecte tous les ans les nouvelles technologies et procédures remboursables.

 Afin de créer des sources de revenus, les hôpitaux israéliens offrent des soins privés.  Le marché privé domine le secteur des soins dentaires, de la chirurgie oculaire au laser et de  la chirurgie esthétique.  Le tourisme médical représente une niche qui prend de plus en plus d’importance.  Le tourisme médical et les soins privés devraient  fournir les fonds pour moderniser les hôpitaux.   Il s’agit principalement d’équipement radiologique et de matériel électro médical, d’équipement cardiologique, d’équipement et de fourniture pour la chirurgie esthétique, pour le soin des plaies ainsi que de l’équipement et des fournitures pour gérer la douleur et pour la kinésithérapie.

2.       L’ELECTRICITE ET LE GAZ

Israel Electric Corporation Ltd., l’une des plus grandes entreprises industrielles en Israël, détient le monopole de la production d’électricité.  Le groupe a une capacité de plus de 12.500 MW.
IEC est une puissance technologique avec des projets qui répondent aux normes internationales les plus strictes.  Ces dernières années,  le groupe a été impliqué dans des projets d’énergie verte à l’étranger.  Il a construit un parc éolien générant des centaines de MW, en particulier dans les pays des Balkans.  Pour ce qui est des énergies conventionnelles IEC examine la possibilité d’ériger et de renouveler  des centrales dans le monde entier.

La Division ingénierie a planifié et conçu des centrales électriques, des stations de commutation et des sous-stations.  La Division de la construction se charge de la gestion de la puissance et de la construction des centrales, des stations de commutation et des sous-stations.

 

3.       LE TRANSPORT INTELLIGENT

L’évolution vers les transports intelligents a donné naissance à un système de transport informatisé qui améliorera tous les moyens de transport,  du transport ferroviaire au transport routier, du réseau d’autobus aux pistes cyclables.  L’amélioration de la gestion du trafic, les technologies d’aide à la conduite et d’aides à la navigation,  les systèmes d’expédition de fret, l’information pour les utilisateurs de transport intermodal, les systèmes de sauvetage et la gestion environnementale permettent aux usagers de gagner du temps et diminuent les frais de transport tout en augmentant la sécurité.

Des  budgets importants sont prévus pour le développement des infrastructures routières dans les années à venir ;   des dispositifs de sécurité routière et des systèmes de transport intelligent auraient la priorité dans le cadre des dépenses prévues.

 

4.       LES COMPOSANTS ELECTRONIQUES

Les composants électroniques sont importés massivement en Israël.  Bien que les Etats Unis soient un fournisseur des plus importants, les sociétés asiatiques gagnent du terrain.  Plusieurs multinationales (e.a. Applied Materials, General Electric, HP, IBM, Intel, Microsoft, National Semiconductor et Vishay) ont établi des centres de R&D en Israël afin de bénéficier de l’expertise technique du pays.
Isra
ël est constamment à la recherche de nouvelles technologies et de nouveaux composants.  Le développement des télécommunications, la sécurité nationale, la défense ont une influence positive sur les importations.  Le prix et le support techniques sont des facteurs de première importance pour l’achat de composants électroniques.  
Il existe des opportunités pour les fabricants de composants actifs, de RF et micro-ondes, d’amplificateurs de puissance et de semi-conducteurs.

 

5.       LES EQUIPEMENTS DE TELECOMMUNICATIONS

 Israël a un des taux les plus élevés de pénétration du téléphone mobile mondialement.  Le marché de la téléphonie mobile en Israel est l’un des plus compétitifs du Moyen Orient avec 4 opérateurs pour un marché  saturé.  Les difficultés de croissance par l’acquisition de nouveaux clients et la concurrence sur les tarifs ont conduits les opérateurs à se concentrer sur les données mobiles, le lancement régulier de nouveaux produits à valeur ajoutée et l’extension de leur offre a des services groupés qui incluent la téléphonie fixe.

 Le marché de la téléphonie vocale fixe et le haut débit est très dynamique en Israël.  La pénétration importante du haut débit fournit un grand potentiel pour des technologies triple play (l’opérateur propose un ensemble de trois services dans le cadre d’un contrat unique). La convergence fixe-mobile (FMC) est un autre domaine de développement.  Bon nombre de sociétés israéliennes offrent des solutions FMC.  

 Le secteur du téléphone portable est le moteur de croissance principal sur le marché des télécommunications.  Le taux de pénétration dépasse les 100% (plus de 7.7 millions d’abonnés).  Le marché du téléphone cellulaire cherche des applications nouvelles et innovatrices pour ses utilisateurs.  La société israélienne est urbanisée et possède une bonne maîtrise des technologies modernes.

 Des opportunités existent pour des réseaux  IP (protocoles de communication de réseau informatique conclus et utilisés par Internet) – voix, vidéo, données et multimédia, FMC, IPTV, wifi, WiMax et VOB.  Le marché des télécommunications israélien continue sa croissance et offre des occasions multiples aux exportateurs européens.

 

 6.       L’INDUSTRIE CHIMIQUE

 Le secteur chimique en Israël est incontestablement un des piliers de son industrie et joue un rôle majeur dans l’économie du pays.  Il couvre une variété d’activités ; le raffinage et la pétrochimie, les engrais, la fabrication de matières premières de base, l’utilisation des ressources minérales naturelles, les produits de biotechnologie, cosmétiques, pharmaceutiques, les produits d’entretien.
Des sociétés telles que Israel Chemicals (engrais, phosphate, potasse et brome) et Makhteshim Agan (premier producteur mondial de produits agrochimiques) ont grandement contribuées à l’expansion de l’industrie chimique en Israël.
L’industrie chimique emploie plus de 30.000 personnes et les exportations s’élèvent à plus de 14 milliards de dollars.
En 2010 la Belgique, exporte des produits chimiques pour environ 300 millions d’€ vers Israël.

 7.       LES PRODUITS ALIMENTAIRES

 Le consommateur israélien est constamment à la recherche de nouveaux produits agroalimentaires  de qualité.  En 2008 les importations d’aliments et de boissons augmentent de 25% en comparaison avec  2007 et atteignent en 2009, 43% du total des importations.
L’industrie alimentaire israélienne connait un développement constant et les habitudes de consommation évoluent rapidement.  Ainsi le marché des aliments biologiques prend de plus en plus d’importance et la demande est toujours plus grande.
La chaine de supermarché « Shufersal » est  la plus importante en Israël avec près de 70% des parts de marché, suivie de près par « Mega » appartenant au groupe « Blue Square ».  Les deux chaînes ont introduits des produits à leur propre marque et dernièrement  « Shufersal » a également lancé des produits blancs, une innovation pour Israël.

Les autres acteurs sur le marché alimentaire sont Tiv Taam (chaîne non casher) Hetzi Hinam, Rami Levi et COOP Jérusalem.

Les principaux producteurs locaux sont Strauss-Elite (www.strauss-group.com) , Tnuva Food Industries (www.tnuva.co.il), Osem (www.osem.co.il)  Tivall (www.tivall.co.il)

 Des multinationales telles que Nestlé, Pillsbury, Unilever, Danone, Yoplait, Muller, Knorr, Cadbury Schweppes sont présentes sur le marché israélien.
La cacherout est un facteur important dont il faut tenir compte si l’on veut exporter en Israël.  L’importation de produit non casher est limitée à une toute petite part du marché.  Les grandes chaînes et le marché institutionnel, importent exclusivement des produits casher.  L’importation de viande non cacher est interdite.

 

8.       LE SECTEUR DE L’INFORMATIQUE

Israël est incontestablement placé parmi les premiers sur la scène des technologies de l’information.  Le marché du logiciel, qui a toujours pu compter sur des investissements étrangers est orienté principalement vers l’exportation.
En matière de sécurité informatique, Israël est un leader mondial. Des entreprises comme Check Point Software et Aladdin Knowledge Systems sont cotées au Nasdaq.  La société Finjan Software, qui fabrique des antivirus a été rachetée par Microsoft.
Les sociétés israéliennes sont également spécialisées dans le développement du « business to business ».  Ainsi Amdocs est le leader mondial en matière de personnalisation et de systèmes de payement en ligne, Nice Systems et Cimatron sont spécialistes des logiciels de communications interactives.

 Le meilleur moyen de pénétrer le marché israélien est par une joint-venture avec une compagnie israélienne.

 9.   DIY

Des sociétés comme Keter Plastics et ZAG sont reconnues comme étant des leaders sur le plan mondial et les produits israéliens DIY sont présents en Europe et aux Etats-Unis.  Néanmoins il existe des opportunités pour  les sociétés européennes ayant des nouveautés à offrir dans le domaine du DIY.

 10.   INFRASTRUCTURES

Le transport de masse, le développement des routes, la construction, l’environnement, le dessalement et le traitement des eaux usées sont des industries considérées comme prioritaire par le gouvernement israélien.

        11.TOURISME (OUTGOING)

L'Israélien aime voyager hors des frontières de son pays.  Il prend ses vacances en famille et séjournera en moyenne entre 4 et 5 nuits à l'hotel.  Il dépensera beaucoup d'argent en visites de musées et de parcs d'attraction, en location d' une voiture.  Il ne regardera pas à la dépense quant il s'agit de se nourrir et s'avèrera un bon client dans les restaurants, les cafés et les bars.  Comme il aime faire du shopping il visitera et dépensera de l'argent dans les magasins. Il recherce des vacances différentes, actives.  Il recherchera les parcs d'attractions, il aime bouger, se divertir, se déplacer.  L'Israélien aime jouer et passera certainement un moment au casino.  
 
        12. L'ENVIRONNEMENT
 
Depuis quelques années, Israël renforce sa politique d'environnement et devrait maintenant mettre au point un plan de croissance verte regroupant les politiques environnemenale, économique et sociale, conformément aux recommandations formulées par l'OCDE.
 
Compte tenu de sa superficie relativement petite, de ses faibles ressources en eau, de la densité de sa population et de son taux élevé d'urbanisation, Israël doit faire face à des défis environnementaux pressants.  Le pays a realisé  des progrès appréciables en ce qui concerne la pollution atmosphérique et l'utilisation de l'eau notamment.  Ce faisant, Israël a developpé un secteur des "technologies propres" dynamique.  Cependant, sa forte croissance économique et démographique fait peser sur l'environnement des pressions de plus en plus fortes, imputables à la production de déchets, à la dégradation des habitats et aux émissions de gaz à effet de serre.
 
D'importants acteurs internationaux commencent à investir dans le secteur des technologies relatives à l'eau dans ce pays: Veolia Environnement, Siemens, General Electric entre autres sont en train d'établir dans le pays des installations de recherche et de développement. 
 
Ce secteur recoit un soutien relativement important. Israël est un marché vibrant et dynamique et est devenu un centre de l'innovation et de la R&D en matière de technologies propres.