Plus...‎ > ‎

3. La coordination

Les conjonctions de coordination et de subordination sont des mots invariables. Ce sont des outils de liaison destinés à relier des mots ou des propositions.


Les conjonctions de coordination.


Elles sont au nombre de sept : mais, où , et, donc, or, ni, car. On ajoute à cette liste les adverbes de liaison (puis, enfin, alors, cependant…).


Les conjonctions de coordination unissent des mots de même nature et de même fonction, des propositions ou des phrases.


La lande était froide et sinistre : et relie deux adjectifs attributs du sujet.


Je décidais de rentrer car il commençait à faire froid : car relie deux propositions.


Il commençait à faire froid. Je décidais donc de rentrer : donc relie deux phrases.


Les conjonctions de coordination établissent entre les termes ou propositions qu’elles relient des rapports chronologiques ou logiques (cause, opposition, conséquence).


Il entra et referma la porte : succession chronologique.


Il espérait pouvoir s’enfuir mais le couloir était sans issue : opposition