Les Médiévales à La Roche-Posay

 Avril 2008


Le Moyen-âge était de retour dans la vieille cité de La Roche-Posay

pendant le dernier week-end d'Avril

 

Click here to go to English Version

Les premières Médiévales de la Roche-Posay ont connu un grand succès.

 La manifestation était organisée par les ateliers "Melusine et Chevan" et "L'Agence Kémys" en collaboration avec le Maire de La Roche Posay, avec le parrainage de la Commune, du Casino et du Conseil Général de La Vienne. De nombreuses associations, la plupart des acteurs économiques ainsi que des particuliers ont apporté leur concours et leur soutien.  De 15 à 20 compagnies, artistes professionnels spécialisés dans les spectacles médiévaux ont pris part à cette magnifique fête.Environ 200 bénévoles, adultes et enfants compris, issus de la Roche-Posay et des villages alentour ont participé activement en tant qu’intervenants ou en aidant à l'organisation de l'évènement (hébergement des comédiens, préparation des repas...) Les tentes du campement médiéval étaient installées sur la place. Pendant presque trois jours, ce ne fut que danses, musiques, parades et spectacles dans toute la ville.

Ainsi de nombreux spectateurs ont assisté à l'invasion de la cité médiévale! Et des enfants, spontanément, se sont joints au groupe de mendiants pestiférés et, comme eux, quémandaient leur pitance et de l'eau thermale pour guérir leurs plaies !

Différentes animations se sont déroulées dans les rues de la vieille ville, depuis le pont sur la Creuse jusqu’à la Porte de Ville en passant par la place de l'Eglise et l'enceinte du Donjon datant du 12eme siècle.

Lors de la Parade, le Baron de Livry et sa cour avançaient avec dignité. Le clergé et la noblesse étaient menés par des chevaliers en armure et des lanceurs de drapeaux eux mêmes précédés de musiciens joueurs de saquebutes et de percussions. Tous étaient escortés par des géants en armure. Puis venaient les mendiants et les manants conduits par leur chef "le Roi des Gueux" jusqu’à la fontaine d'eau thermale où ils baignèrent leurs plaies dans un grand tumulte.

Les spectateurs purent également assister à des démonstrations de tir à l'arbalète par les archers, de maniement des armes et du lancement au trébuchet par les chevaliers, ainsi qu'a des scènes de combat.

Le forgeron quant à lui travaillait le métal pour fabriquer des boucliers et des épées.

L'apothicaire préparait des potions et expliquait le pouvoir de guérison des plantes sur le corps et l'esprit.

Chevan le tisserand continuait de tisser sur son ancien métier reconstruit à l'identique pendant que Mélusine s'occupait de leur mouton.

Les troubadours jouaient de la cornemuse, de la vielle et des percussions pour accompagner les danseurs.

Une jeune femme et sa fille Mélissande jouaient délicatement de la harpe.

Un spectacle nocturne de cracheurs et jongleurs de feu s'est déroulé dans la cour du donjon et a été suivi d'un bal médiéval à la Salle des Fêtes où enfants et adultes ont pris plaisir à danser au son de la musique ancienne.

Les festivités du week-end se sont achevées par le tournoi du Baron de Livry à la suite du quel les enfants furent invités à prendre les armes et à affronter à leur tour les chevaliers.

Mais ceux-ci furent vaincus par les enfants!

Honteux, les chevaliers reformèrent les rangs pour s'en aller...

Mais… nous espérons tous qu'ils reviendront l'an prochain !

La Roche-Posay est une vielle cité thermale dont les eaux sont renommées pour guérir les maladies de peau.
Merci à tous.