Ventilation Mécanique Contrôlée

Auparavant, l'aération naturelle par les "courants d'air" était suffisante mais l'isolation a fait beaucoup de progrès afin d'économiser l'énergie et le chauffage. Nous avons de plus en plus besoin de système de ventilation efficaces et bien conçus mais qui ne gaspillent pas d'énergie.
La V.M.C. est un système de ventilation qui permet de renouveler l'air dans une habitation afin
  • d'avoir un air neuf pour notre respiration,
  • d'évacuer les odeurs et les polluants,
  • d'éliminer les excès d'humidité liés aux pièces d'eau,
  • pour assurer plus de confort aux occupants.
L'air neuf pénètre par les entrées d'air installées dans les pièces principales (chambres, salon, séjour, ...).
L'air pollué est extrait par des bouches d'extraction placées dans les pièces techniques (cuisine, S.d.B., WC, buanderie ...).
 
Il existe différents types de VMC : simple flux auto-réglable (dite classique), simple flux hygroréglable (type A ou type B), et double flux autoréglable.
 
Nous vous proposons des systèmes de ventilation adaptés à vos besoins, de marque Atlantic et Aldès.
 
Principe VMC Simple Flux Hygroréglable :
(cliquer sur l'image pour l'agrandir)
 
La VMC simple flux hygroréglable adapte le débit de l'air selon le niveau d'humidité et réduit les débits extraits comparés à une VMC classique.

> Type Hygro A : bouches d'extraction hygroréglables à débits modulés, entrées d'air autoréglables à débits fixes

> Type Hygro B : bouches d'extraction et entrées d'air hygroréglables à débits modulés.


La VMC double flux autoréglable récupère l'énergie contenue dans l'air extrait.
L'air chaud sortant passe dans un échangeur thermique où il va céder ses calories à l'air froid qui vient de l'extérieur. Cet air arrive alors à une température moyenne, d'où un moindre besoin de chauffage. Ce système, plus coûteux, permet de récupérer 70% à 90% de l'énergie de l'air vicié extrait.

Principe VMC Double Flux Autoréglable :
(cliquer sur l'image pour l'agrandir)



La VMC double flux autoréglable récupère l'énergie contenue dans l'air extrait.

L'air chaud sortant passe dans un échangeur thermique où il va céder ses calories à l'air froid qui vient de l'extérieur. Cet air arrive alors à une température moyenne, d'où un moindre besoin de chauffage. Ce système, plus coûteux, permet de récupérer 70% à 90% de l'énergie de l'air vicié extrait.
Comments