Chauffe-eau

Qu'il soit électrique, thermodynamique ou solaire, votre chauffe-eau doit s'adapter à vos besoins quotidiens, à votre place pour l'équipement, et à la nature de votre eau de réseau (voir carte des régions ci-après).
 
Nous vous suggérons un large choix de chauffe-eau de marques différentes, telles que Atlantic et Thermor, adapté à vos besoins.
 
La règlementation thermique (RT2005), applicable sur les permis de construire déposés avant le 1er septembre 2006, vise à réduire de 15% les consommations énergétiques dans les bâtiments neufs.
 
Ainsi, les chauffe-eau font l'objet de normes évolutives qui fixent les niveaux de performances. Depuis, le 1er juillet 2006, le label "NF-Electricité Performance Catégorie C" désigne les chauffe-eau les plus performants du marchés.
 
Cette catégorie C permet de réaliser :
  •  8 % d'économies d'énergie
  •  25 litres d'eau chaude à 40°C en plus
  •  réduction de10 % des déperditions de chaleur en moins par rapport à un chauffe-eau de catégorie B.


Offre prêt 1% sur Aéromax3


(Ces éléments sont des moyennes et ne sauraient remplacer l'analyse de votre eau pour connaître votre taux de titre hydrotimétrique)
 
Source Wikipédia







Les Chauffe-eau Thermodynamiques :

Dans une habitation équipée tout électrique, le chauffe-eau est l'appareil qui maintient notre confort au quotidien et devient donc le premier point de consommation.

Le chauffe-eau thermodynamique, à la différence d'un appareil de production d'eau chaude sanitaire classique, se compose d'un ballon électrique et d'une pompe à chaleur air-eau, intégrée ou non selon les modèles.

La pompe à chaleur récupère les calories disponibles dans l'air extérieur, pour les amener vers le ballon d'eau chaude et ainsi réchauffer l'eau sanitaire. Les calories peuvent être prélevés dans l'air ambiant, l'air extérieur ou l'air extrait, selon le modèle choisi.

En effet, la configuration du chauffe-eau thermodynamique dépendra de l'espace disponible pour son installation et des besoins quotidiens en eau chaude sanitaire. Il trouve son emplacement idéal dans un local non chauffé et ventilé, comme par exemple dans un garage ou une buanderie.


Le chauffe-eau thermodynamique permet de fournir une eau quasiment en continu, son avantage est la production d'eau chaude sanitaire avec le bénéfice du coefficient de performance (COP).

Il vient s'interposer comme une solution alternative entre le chauffe-eau électrique et le chauffe-eau solaire individual. Sur le plan installation, il présente la même aisance d'installation qu'un simple cumulus et s'expose à moins de contraintes que le chauffe-eau solaire (intégration des panneaux solaires, surchauffe, expansion, corrosion,... ).
Il pourra, dans le meilleur des cas, être intégré dans un concept global énergétique tirant parti de toutes les énergies. Par exemple, l'alimentation en air du chauffe-eau pourra venir de l'extraction de la VMC de la maison ou de construction. Par ailleurs, l'air frais réjété en été pourra être ré-introduit en été dans la construction, provoquant ainsi un rafraichissement « gratuit » et naturel, et un meilleur coefficient de performance.


Enfin le chauffe-eau thermodynamique est une réponse, en termes de solution d'eau chaude, à la réglementation thermique RT 2012. Rappelons que cette dernière fixe un maximum de consommation d'énergie primaire à un niveau basse consommation (BBC).


> plus d'informations sur le site THERMOR
Comments