3° Et la monarchie ?


Jules Gheude précise que, pour lui, il ne peut être question de maintenir l’institution monarchique en cas d’éclatement de l’État. Il ne peut donc accepter le schéma de « Belgique française » de Daniel Ducarme, lequel prévoit un président élu par l’assemblée et conserve le Roi pour des tâches protocolaires qui lui seraient confiées par cette assemblée. 

Ce qui importe avant tout, souligne André-Paul Frognier, c’est de régler les modalités d’union à la France (cfr Monaco, Dom Tom), mais aussi notre mode d’organisation propre. Dans un premier temps, il conviendra de sécuriser les esprits en évitant d’ébranler les structures sociales existantes.

Le projet de Daniel Ducarme, explique Jules Gheude, s’inspire de l’exemple polynésien. Mais nous ne sommes en rien comparables à des TOM. Namur n’est situé qu’à 300 km de Paris !