B. Impôt des sociétés


L’impôt des sociétés offre un taux apparent fort semblable : 
le taux normal est de 33 % en Belgique (Isoc) et de 33,3  % en France (IS).

Cette affirmation est toutefois à nuancer très fort : en raison de multiples déductions n’exigeant parfois aucune condition, comme les « intérêts notionnels » (déductibilité des intérêts fictifs sur fonds propres du revenu imposable), le taux réel est nettement plus bas en Belgique et flirte avec les 20 %.

Taux réduit si l’impôt est inférieur à 322.500 euros :

  Belgique    France   
de à%  % 
 0 25.00024,25taux réduit 19 
25.000  90.000 31plus values  
90.000  322.500 34,50 long terme                                                        
                                                                                  
Le taux majoré n’existe pas en Belgique. Il de 36,63 % en France si l’impôt est supérieur à 763.000 euros.   

Conclusion : il n’y a pas ici de différence fondamentale, si ce n’est que la France taxe un peu plus les grosses sociétés, et que la Belgique offre un taux réel nettement inférieur à celles-ci, en raison de multiples déductions dont la plus importante concerne les intérêts notionnels, cités plus haut.